Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Etalons : Kamou Malo a pour mission de qualifier le Burkina à la CAN 2021 et une participation aux huitièmes de finale

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • samedi 27 juillet 2019 à 11h21min
Etalons : Kamou Malo a pour mission de qualifier le Burkina à la CAN 2021 et une participation aux huitièmes de finale

On en sait un peu plus sur les missions assignées à Kamou Malo, nouvel entraineur des Etalons et son staff. Ils devront qualifier les Etalons à la phase finale de la CAN 2021 avec en sus une qualification en huitièmes de finale. Ces aspects du contrat ont été révélés ce vendredi 26 juillet 2019 par Sita Sangaré, président de la Fédération burkinabè de football, lors de la cérémonie de présentation officielle de l’entraineur.

Depuis sa nomination le 23 juillet dernier, beaucoup de questions sur les clauses du contrat étaient toujours sans réponses. Face à la presse ce vendredi, le nouvel entraineur et le président de la FBF ont tenu à lever le voile sur ces interrogations. « C’est un honneur pour moi d’être porté à la tête des Etalons », ont été les premiers mots de l’entraineur.

Sur les motivations du choix de Kamou Malo, le président de la Fédération a indiqué : « Nous avons analysé tous les CV que nous avions reçus et Kamou Malo était celui qui présentait le plus d’expérience à même d’occuper le poste ». Ce qui répond aux ambitions du Comité exécutif de la FBF depuis sa première mandature. « Lorsque nous avons été élus, nous avons mis l’expertise locale au cœur de nos activités. Ce qui fait que si l’entraineur était un expatrié, il est entouré de locaux. Parce que nous voulions préparer les entraineurs locaux à reprendre un jour le relai de l’équipe nationale », a ajouté Sita Sangaré.

A la question de savoir comment il appréhendait cette nouvelle fonction, le coach est direct : « Je ressens une charge en prenant les rênes de l’équipe nationale ». Cette appréhension ne décourage cependant pas Kamou Malo. « J’entends prouver qu’avec un local on peut faire de bonnes et belles choses », a-t-il ajouté.

Construire une équipe

Le sélectionneur des Etalons a paraphé un bail de seize mois avec la FBF. Il a pour mission de qualifier le Burkina à la CAN 2021 et aussi de qualifier l’équipe aux huitièmes de finale. Parallèlement, il a aussi pour charge de reconstruire l’équipe que certains supporteurs trouvent vieillissante. « Je dois construire l’équipe en injectant progressivement du sang neuf. Je ne suis pas venu tout balayer parce que les Etalons ont déjà une base solide à partir de laquelle il faut partir », a indiqué Kamou Malo.

Pour accomplir cette mission, le staff pourra compter sur la jeune génération de joueurs qui sont en train de monter sur les différents terrains. Hassane Bandé, Franck Alain Traoré, Bertrand Traoré sont de ceux là. Kamou Malo, cependant, ne compte pas faire de cadeau à un joueur. Pas même à Patrick Malo, son fils. « Ce n’est pas parce que je suis nommé entraineur des Etalons que les relations avec mon fils vont prendre fin. Non. Les relations familiales sont des relations familiales. Mais je fais aussi la part des choses. Si mon fils mérite de jouer avec les Etalons, il sera convoqué. Dans le cas contraire, il regardera l’équipe de loin », a soutenu le nouveau coach des Etalons.

« Demande le soutien de tous »

La tâche est titanesque pour Kamou Malo et ses hommes. Mais pas impossible. Seulement, à eux seuls, ils risquent de ne pas y arriver. C’est la raison pour laquelle, l’entraineur demande le soutien de tous les supporteurs. « J’attends les contributions des uns et des autres. Car c’est ensemble que nous allons construire l’équipe. Je suis ouvert aux critiques, remarques et suggestions », a ajouté le sélectionneur.

Kamou Malo aura pour adjoints Firmin Sanou et Alain Nana. Le préparateur physique et le kinésithérapeute seront des expatriés. L’entraineur suivra dans les prochains jours un stage de perfectionnement au Maroc avant d’entamer véritablement sa tâche à la tête des Etalons.

Lire aussi : Kamou Malo, nouveau coach des Etalons : « Je demande le soutien de tous pour relever ce défi »

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés