Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente» Henry Ford

Bourses universitaires : Comment obtenir et conserver une bourse

Accueil > Petites annonces > Offres de bourses du CIOSPB • LEFASO.NET • mardi 9 juillet 2019 à 20h00min
Bourses universitaires : Comment obtenir et conserver une bourse

La 4ème Semaine nationale de l’Information et de l’Orientation, ce sont les expositions, les entretiens, les démonstrations, mais aussi les communications. Ce jour 9 juillet 2019, a été la journée des communications. Les nouveaux bacheliers et les étudiants n’ont pas marchandé leur participation aux différentes communications. Il vous est proposé ici un résumé de la communication sur les bourses.

1. La bourse ? Qu’est-ce-que c’est ?

C’est une assistance financière accordée à des étudiants et stagiaires en vue d’améliorer leurs conditions d’études. Ce n’est pas un salaire !

2. Les catégories de bourses ?

 Les bourses au Burkina Faso
 Les bourses étrangères

3. Conditions d’obtention des bourses

a. La bourse nationale

-  être de nationalité burkinabè ;
-  avoir obtenu le baccalauréat ou tout autre diplôme reconnu équivalent au 1er tour de l’année en cours ;
-  être âgé de 22 ans au plus au 31 décembre de l’année en cours
-  être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur public ou privé au Burkina Faso ;

-  être issu d’une famille dont le revenu global annuel en référence aux normes définies par les textes en vigueur, autorise le bénéfice de la bourse ;
-  avoir déposé un dossier dûment constitué dans les délais ;
-  avoir été retenu dans le contingent conformément aux besoins de l’Etat et aux impératifs de la politique du gouvernement ;

NB : Les lauréats des baccalauréats des séries C et E ayant tout au plus 22 ans au 31 décembre de l’année civile en cours sont attributaires d’office de la bourse nationale de premier cycle si toutefois ils sont inscrits dans une université au Burkina Faso.

b. La bourse intermédiaire

La bourse intermédiaire est accordée aux étudiants méritants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur public au Burkina Faso n’ayant pas bénéficié de la bourse nationale à leur entrée à l’université du fait du contingentement. La bourse intermédiaire est entière. Elle n’est pas cumulable avec le prêt ou l’aide financière allouée par le Fonds National pour l’Education et pour la Recherche (FONER).

L’octroi de cette bourse est soumis à des conditions d’âge et de moyenne fixées par la Commission nationale des bourses d’études et des stages (CNBES) en fonction du quota de bourses annuellement disponibles.

c. Les bourses étrangères

o Les Bourses Dans Les Ecoles Inter-Etats
-  École Inter-États des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar (EISMV) : école vétérinaire à Dakar, au Sénégal
-  Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) : établissement d’enseignement supérieur à Lomé au Togo ; cinq (05) bourses pour des études dans le domaine de l’Architecture, de l’Urbanisme et de la Gestion Urbaine.

o Les bourses de la coopération
-  Les bourses de république de Cuba : destinés exclusivement pour des études de médecine à Cuba.

-  Les bourses du Royaume du Maroc : pour des études au Maroc dans les filières techniques et scientifiques.
-  Les bourses de la république de la Tunisie : la Tunisie offre au Burkina Faso deux types d’inscriptions dans les universités publiques tunisiennes.
- 

 Les inscriptions avec bourses, dans le domaine de l’Architecture, des classes préparatoires d’entrée dans les écoles d’ingénieurs, et le design. Les étudiants bénéficiant de cette catégorie d’inscription bénéficie de la prise en charge de leur frais de formation et d’une allocation mensuelle de l’Etat tunisienne et du complément de bourse de l’Etat burkinabè.

 Les inscriptions sans bourses dans le domaine du Génie Electrique et du Génie Mécanique. Pour cette catégorie, seul les frais de formation sont pris en charge par l’Etat tunisien. Les frais de subsistance et de déplacement sont à la charge des parents.

o Les bourses IAMGOLD Essakane SA : elles sont offertes par ladite société au premier bachelier au niveau National et au premier bachelier de la région du Sahel pour des études dans le domaine des Mines.

4. Des boursiers affectés dans les IPES ?

Depuis l’année scolaire 2018-2019, des boursiers sont affectés dans les Instituts Privés d’Enseignement Supérieur (IPES) qui ont signé une convention avec le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MESRSI).

d. Conditions de candidature à l’inscription dans les IPES
-  Etre âgés de 22 ans au plus au 31 décembre 2019
-  Avoir obtenu au moins 14/20 de moyenne générale à l’issue du premier tour du baccalauréat 2019 ;

-  Avoir obtenu au moins 14/20 de moyenne générale pour les autres candidats de nationalité burkinabè admis à un baccalauréat de la session de 2019 dans un autre pays où l’admission se fait en un seul tour.
-  Adresser une demande manuscrite mentionnant clairement le ou les établissements choisis par ordre de préférence (deux (02) au maximum).

e. Conditions d’inscriptions des boursiers dans les Institutions Privées d’Enseignement Supérieur (IPES) au Burkina Faso

-  nouveaux bacheliers attributaires de la bourse nationale au titre de l’année universitaire 2019-2020 n’ayant pas été affectés par l’Etat burkinabè,
-  assurer la prise en charge des frais de formation y afférents ;
-  ne pas s’inscrire à la fois au privé et au public ;
-  déposer une fiche d’engagement au CIOSPB,

NB : Sous réserve des conditions de renouvellement fixées par les textes, le droit à la bourse s’épuise normalement dès l’obtention de la licence, du « Master » ou du diplôme d’ingénieur pour les cycles longs, de la licence professionnelle, du DUT ou du BTS pour les cycles courts.
Le Comité d’Organisation

NB : A mettre en téléchargement

1. Pièces exigées pour la demande de bourse en 1ère année

-  un extrait d’acte de naissance ;
-  -une photocopie légalisée de l’attestation du bac ;
-  une photocopie légalisée du relevé de notes obtenues au bac ;
-  une photocopie légalisée du certificat de nationalité burkinabè ;
-  une fiche de candidature à la bourse nationale à retirer au CIOSPB ;

-  un document indiquant le revenu annuel des parents (certificat de non-imposition pour les parents cultivateurs, le dernier bulletin de salaire pour le ou les parents salariés, le relevé de pension pour le ou les parents retraités, l’attestation de revenu dont le formulaire se retire au CIOSPB est remplie et visée par la préfecture ou le service des impôts pour les parents exerçant une profession libérale) ou un certificat de décès pour ceux dont le ou les parents sont décédés ;
-  une chemise cartonnée ;

-  une feuille quadrillée sur laquelle sont inscrits : le nom, le prénom, l’établissement, la série du bac, la moyenne obtenue au bac
-  deux photos d’identité récentes (y inscrire nom, prénom(s) au verso) ;
-  un certificat médical de moins de trois mois de date.
NB : Tout dossier incomplet entraîne le rejet de la demande.

2. Taux de la bourse nationale par année d’études

-  1re année : 36 780 FCFA
-  2e année : 44 102 FCFA
-  3e année : 51 444 FCFA
-  4e année : 58 788 FCFA
-  5e année et plus : 71 280 CFA

3. Obligations du boursier et déchéance de la bourse

Tout boursier a l’obligation de présenter ses résultats de fin d’année au Ministre en charge de l’enseignement supérieur. Pour cela l’étudiant doit déposer un dossier de renouvellement de sa bourse avec l’inscription pédagogique de la nouvelle année et les relevés de notes de l’année montrant qu’il a régulièrement suivi les cours dans son établissement d’accueil, et qu’il est dans les conditions pour reconduire sa bourse.

L’étudiant boursier peut perdre sa bourse dans les cas suivants :
 Moyenne des deux (02) semestres inférieure à 7/20 ;
 Un deuxième redoublement dans les cycles de licence, de master sauf pour les études de médecine, de pharmacie et de chirurgie dentaire où en cas de non redoublement au cycle licence, les étudiants boursiers inscrits dans ces filières bénéficient de deux (02) redoublement au cours du cycle suivant. Toutefois ces deux redoublements ne sont pas autorisés dans la même classe.
 réorientation sans autorisation préalable du ministre chargé de l’Enseignement supérieur ;

 interruption des études sans l’accord préalable de l’administration ;
 absences répétées aux travaux dirigés ou aux travaux pratiques attestées par le chef de l’établissement ;

 absence non justifiée aux examens ;
 exclusion définitive, sauf à l’issue de la première année des classes préparatoires aux grandes écoles ;
 suspension des activités académiques et universitaires suite à la fermeture des établissements d’enseignement ;

 obtention d’une autre bourse ;
 succès à un concours ouvrant à une profession ;
 exercice d’un travail salarié à temps plein ;
 inscription au Service national pour le développement (SND) ;
 fausse déclaration des revenus des parents ;
 falsification d’un des documents constitutifs du dossier de demande de bourse ou des résultats universitaires ;
 violence et indiscipline caractérisées.

Vos commentaires

  • Le 10 juillet à 08:15, par Bac 2019 au Burkina Faso En réponse à : Bourses universitaires : Comment obtenir et conserver une bourse

    A Mr le Ministre de l’Éducation Nationale et ses Collaborateurs,
    Les résultats scolaires des examens 2019 de CEP, BEPC, Bac sont de façon générale catastrophiques. Si on prend le cas du Bac où des élèves étaient à 1, 2,3,4,5 points pour être admis au premier tour et qui ont échoué après le second tour pour n’avoir pas pu rattraper les points manquants. Une faveur ne pouvait pas leur être accordée pour leur éviter l’échec au second tour ? Surtout que le taux de réussite est faible. Certains ont échoué avec une de 6/20 en français alors que s’ils avaient eu 8/20, ils obtenaient leur bac. Quand on sait que la même copie de français peut avoir plusieurs notes différentes avec d’autres correcteurs ; juste un rachat pour ne pas permettre à un élève d’échouer à son bac à cause de 1,2,3 en français, en HG, en anglais, en Philo, etc. surtout si on pense que le taux de réussite ne va pas dépasser les 30%.
    Une question en passant : taux de réussite du bac en France au premier tour 77,7%, au Burkina Faso moins de 25%. Est-ce à dire que les élèves français sont plus intelligents que les nôtres ? Ou bien les professeurs français sont forts que les nôtres ? Ou bien les examens en France sont plus faibles que ceux du Burkina Faso ? Ou bien parce qu’il y a beaucoup d’universités publiques comme privées en France qu’au Burkina Faso pour éviter les salles pléthoriques ?
    Mr le Ministre et ses Collaborateurs, il faut songer à desserrer un peu sans pour autant faire un Bac au rabais ; un élève qui échoue au Bac avec 255, 256, 257, etc. points obtenus au premier tour alors qu’il lui fallait 260, n’est-ce pas un peu sévère ? On pourrait trouver des mécanismes pour voir ces cas .
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 18:50, par Lougue En réponse à : Bourses universitaires : Comment obtenir et conserver une bourse

    Bsr... Svp je voulais me renseigné sur le fait que par exemple pour ceux qui ont un parent commerçant... On fait comment pour les bulletins de revenus ??

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
CIOSPB : Dix bourses disponibles pour les étudiants des universités publiques d’Afrique et des universités publiques hors d’Afrique (2019-2020)
CIOSPB : L’Université d’Economie d’Etat d’Oural propose vingt-cinq (25) bourses d’inscription par voie de concours en ligne
CIOSPB : Le Maroc offre cent (100) bourses d’études supérieures dans les domaines scientifiques au titre de l’année académique 2019-2020
CIOSPB : Vingt (20) kits de bourses disponibles pour des études dans des universités indiennes
CIOSPB : La Tunisie offre quarante (40) inscriptions au titre de l’année académique 2019-2020
4ème Semaine nationale de l’Information et de l’Orientation (SIO) : Les nouveaux bacheliers découvrent le CENOU
CIOSPB : Bourses nationales 2019
Campus Faso : L’inscription et l’orientation en ligne dans les universités publiques du Burkina
SIO 2019 : Comment s’orienter pour des études universitaires
Bourses universitaires : Comment obtenir et conserver une bourse
Études universitaires : La Semaine nationale de l’information et de l’orientation (SIO) en 10 points
CIOSPB : Une nouvelle date pour le dépôt des dossiers à la bourse intermédiaire au titre de l’année académique 2018-2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés