Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

Accueil > Actualités > Société • Photo d’illustration B24 • mardi 18 juin 2019 à 16h42min
Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

03 policiers en civil poursuivaient 02 suspects à bord d’une motocyclette RR noire ce mardi 18 juin 2019 dans la ville de Bobo dioulasso.

Les flics de la brigade anti-criminalité ont eu à échanger des tirs avec les suspects. Au cours de cette mission, un policier a été touché. Evacué, il n’a pas survécu à ses blessures selon les dernières.

Lire aussi Bobo Dioulasso : Tirs entendus au centre ville, un homme blessé

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 juin à 17:17, par Tilaï En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Paix à son âme. Que le Seigneur l’accueille dans son royaume céleste !..
    Ce qui est écœurant dans cette situation, c’est la peur bleue de la population bobolaise : comment 2 individus peuvent-ils semer la panique au milieu de tant de jeunes et en plein jour ?
    Dès qu’il y a un petit crépitement, tout le monde fuit, laissant le policier seul comme un extra-terrestre...
    Changeons un peu !

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 17:41, par Sidwaya Sorgho Gomis En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Très très regrettable. Poursuivre des suspects en fuite et se faire abattre par ces derniers. Professionnels de la chose militaire expliquer nous comment cela est possible ?

    A priori quant on se jette à la trousse de quelqu’un c’est qu’on maîtrise la situation. A défaut de le neutraliser il ne faut surtout pas se laisser neutraliser et il vaudrait peut être mieux les laisser partir. C’est quoi le problème au juste ? Enfin de compte non seulement ils ont réussi à s’ échapper mais pire ils ont fait une victime.

    On ne ne le dira jamais assez, doter les FDS d’un matériel et d’un savoir faire à la hauteur des défis du moment

    Répondre à ce message

    • Le 19 juin à 09:37, par la vérité En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

      Cher Sidwaya Sorgho Gomis,

      C’est pas aussi simple ces genres d’intervention surtout quand on veut respecter les droits de l’homme. Même dans les pays développés ces genres de drame arrivent. Les policiers doivent respecter les règles établies par la loi et cela permet aux bandits de dégainer. Là où, je suis d’accord avec vous c’est qu’il faut en effet qu’ils aient les équipements appropriés. Peut être que cela pouvait permettre d’éviter ce drame mais ce n’est pas certain.
      Nous compatissons avec la famille du disparu et toute la famille policière. Le métier de FDS n’est pas facile et c’est pour cela que nous leur devons toute la considération parce qu’ils travaillent au risque de leur vie.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 18:00, par Dedegueba SANON En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Monsieur le journaliste, le terme "flic" est péjoratif. Les gars risquent leurs vies pour nettoyer nos villes des délinquants, qui sont déjà morts dans leurs têtes. L’échange de tirs a malheureusement coûté la vie à un policier, et donc dire " flic", passe mal.
    Nos villes deviennent de plus en plus dangereuses, c’est comme si nous étions au Texas. Les bandits n’hésitent même plus à tuer, même un policier.
    Paix à l’âme du brave policier tombé en faisant son boulot. J’espère que ses collègues le vengeront .

    Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 18:12, par Vive les FDS En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Ho lala ! Quel gâchis ! Un policier tué dans une course poursuite de suspects. Pourquoi ne pas les filer en douce et les cueillir comme des mangues mûres ? Pourquoi jouer les rambos ? Souhaitons que cette mort soit démentie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:15, par Atrap Le Moize En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Paix à l’âme du vaillant policier tombé les armes à la main et toutes mes condoléances à sa famille, amis et collègues.
    Moi je rejoins l’internaute Degueba Sanon sur le français utilisé. Je lis de plus en plus des phrases du genre "des bandits à bord de motos". Même aux journaux parlé et télévisé, cette expression est employée. Pour ceux qui savent peut être mieux que moi, est-il correct de dire qu’une personne circule "à bord d’une moto" ? A mon avis, et aussi le bon sens voudrait qu’on circule "à bord d’un véhicule qui a un habitacle",c’est-à- dire à l’intérieur (voiture, bateau, avion, train etc) et "sur" un véhicule qui n’en a pas (moto, cheval, bicyclette etc). Comment peut-on circuler "à bord" d’un véhicule qui n’a pas d’habitacle ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:25, par saam En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Les armes circulent trop au pays. Dieu seul sait le nombre de personnes armées que nous croisons quotidiennement sans le savoir en circulation, dans les maquis, bars, restaus, même dans les bureaux. Nous sommes plusieurs heures par jour des victimes potentielles. Faut prier pour ne pas se trouver au mauvais endroit au moment moment..Comment cela se fait ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui est fait ?
    Y’avait un petit maquis à 100m de chez moi ou des jeunes venaient se retrouver tous les soirs. A Chaque fois y’a l’un d’eux qui sortait son arme pour le déposer sur la chaise à côté de lui au vu et au su de tout le monde. Ils se mettaient à picoler ensuite dans un brouhaha de rires et vulgarités ! Seigneur ! Imaginons un peu si c’était la même situation ne serait-ce que dans le quart des maquis de Ouaga ! Vraiment, ce pays là.... !!
    Paix à l’âme de notre frère !!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:28, par OUEDRAOGO En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Paix à l’âme de mon frère, mari, ami, papa. Reposes en Paix surtout. Que la terre de notre partie te soit légère. Nous ne t’oublierons jamais...
    Mes pensées vont à sa famille, ses tous petits enfants. Eh Dieu ! Pas simple
    Aidez-nous à préserver la vie de nos frères

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:51, par Solidarité En réponse à : Bobo-Dioulasso : Echanges de tirs avec deux suspects

    Paix à ton âme mon frère, digne fils de ce pays, toutes mes sincères condoléances à la famille et au Burkina tout entier.
    Bravo et félicitation à l’équipe qui a eu le courage de les poursuivre, vous avez essayer ça n’a pas marché, si ça marchait, on allait vous féliciter aussi.
    Ce qui est choquant pourquoi avec des bandits d’une telle envergure 03 policiers seulement ont essayé de les traquer ? Où se sont -ils facilement cachés dans cette petite ville de Bobo et personne n’a pu dire ah, ils sont arrivés à telle endroit ? Y a t-il des complices ? Il fallait mobiliser toutes les autres FDS afin de mettre un filet dans la zone avant de se lancer à leur traque pour les empêcher de s’enfuir. Bref, il faut revoir l’organisation et l’équipement pour ses genres de poursuite. Aucune traque n’est à minimiser.

    Cela est un signal pour profiter faire un nettoyage parce que le pays est déjà en insécurité, il faut prendre le taureau par les cornes pendant qu’il est temps pour ne pas se retrouver dans une pire situation demain, ils sont parmi nous, ils dorment avec nous, attention, attention !!!
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Authentification des diplômes au Burkina : Les présidents d’institutions et les ministres invités à se soumettre à l’exercice
Statue de Thomas Sankara : « On veut quelque chose de parfait », déclare John Jerry Rawlings
Moustiques génétiquement modifiés : « Ceux qui en font un débat, c’est juste pour des intérêts égoïstes », selon Gustave Somé, coordinateur de mouvements et associations
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT fête ses dix ans
Chaînes de valeur maïs et niébé : 10, 725 milliards FCFA de recettes réalisées d’ici 2022 au Burkina
La Poste Burkina Faso : 35 nouveaux agents pour relever les défis
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT échange avec les maires
Education : Le Réseau Education de qualité par le bi-plurilinguisme fait son bilan après un an d’existence
Accidents de la circulation à Ouagadougou : 80 décès en 2018
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
Pr Domba Jean-Marc Palm, président du Haut Conseil du Dialogue social : « Même au niveau du gouvernement, les gens n’ont pas une bonne compréhension de la trêve sociale, ni du dialogue social »
Association La Graine : Odile Diabré au chevet des déplacés et des sinistrés du Kourwéogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés