Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Résultats du premier tour du BEPC à Ouagadougou : Des candidats entre joie et tristesse

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • vendredi 14 juin 2019 à 22h30min
Résultats du premier tour du BEPC à Ouagadougou : Des candidats entre joie et tristesse

Les résultats du premier tour du Brevet d’études du premier cycle ont été proclamés, le vendredi 14 juin 2019. Ambiance au lycée municipal de Sig-Noghin, à Ouagadougou.

Il est environ 11 h au lycée municipal de Sig –Noghin. Les résultats étant déjà proclamés, élèves et parents sont attroupés devant le tableau d’affichage. Entre cris de joie et larmes, chacun manifeste ses émotions. Une élève cachée dans un couloir, la tête baissée, est assise aux côtés d’une amie qui est incapable de la consoler.

En effet, Belem A. ne figure pas sur la liste des admis, et n’ose pas regarder la liste des ajournés pour le second tour. Elle est inconsolable. Son amie appelle sa mère pour venir la chercher. A quelques pas de là, B. Fadilatou, âgée de 15 ans, est admise dès le premier tour. Elle trouve que les sujets étaient relativement abordables. Selon ses dires, c’est en partie grâce aux conseils de sa famille et aux connaissances apprises dans son groupe d’étude, qu’elle est parvenue à décrocher son BEPC dès le premier tour.

Cependant, Fadilatou manifeste sa joie à moitié. Elle est triste pour ses amis qui sont soit au second tour ou ont échoué du coup : « Je suis pas trop contente, j’ai des amis de classe qui ne sont pas admis. Je me sens triste pour eux … ».

Néanmoins, elle pense déjà à ses projets futurs .Elle rêve de devenir avocate ou journaliste. D’où son ambition de faire la série littéraire dès la rentrée prochaine.

L’entrée principale du lycée municipal de Sig-Noghin

Des larmes aux yeux et une lueur d’espoir

Si certains crient de joie, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Surtout pour l’élève F.Dakio, âgée de 17 ans, qui a les yeux rouges. Elle est sur la liste du second tour. Angoissée, elle craint la réaction de ses parents. « Ils vont dire que je n’ai pas fourni assez d’efforts », se désole-t-elle. Les mathématiques, les sciences de la vie et de la terre (SVT) sont, selon elle, les matières qui l’ont pénalisé.

Cependant F.Dakio garde espoir pour le second tour. « Je vais me concentrer sur les maths et le français », promet-elle. A cette proclamation, des badauds sont aussi au rendez-vous. C’est le cas de K. Faozia qui, par curiosité, est venue voir les résultats du fils d’une amie proche. Elle déborde de joie. En effet, son fiston comme elle l’appelle, est admis au premier tour. « Je ne suis pas surprise, le petit bosse beaucoup », se réjouit-elle. A son avis, les résultats sont passables dans l’ensemble. Elle trouve que les sujets étaient abordables. Mais s’étonne du peu d’admis : « C’est peut-être dans la correction qu’ils ont été sévères avec les enfants … ».

Les chiffres du jury 63

Adélaïde Tapsoba, proviseure du lycée municipal de Sig-Noghin, est la présidente du jury 63. Elle n’a pas encore les résultats de tout son lycée, mais celui de son jury. La présidente du jury, nous a fait part des chiffres dans son centre : « On a enregistré 398 candidats dont 14 absents, 384 présents. Nous avons 85 admis au premier tour,134 ajournés pour le second tour et 179 refusés. »

A l’intérieur du lycée municipal de Sig –Noghin

Elle espère que les résultats seront meilleurs au second tour. « Les résultats au premier tour sont moyens… », reconnait-elle. Sans oublier d’ajouter qu’un élève au niveau moyen est apte à décrocher son BEPC. Le lycée n’a enregistré aucun cas de fraude, durant ce premier tour. En attendant le second tour prévu pour le lundi 17 Juin 2019, certains élèves s’exercent déjà dans la cour de l’établissement.

Korotoumou DJILLA
Samirah BATIONO(Stagiaires)
Le Faso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
Filière sésame : Les acteurs de l’Est plaident pour une amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière
Entreprenariat : L’OIM et l’Union européenne soutiennent les jeunes et les migrants de retour
UNICEF : Conflits prolongés, crise climatique, progression des troubles de la santé mentale et désinformation en ligne parmi les principales nouvelles menaces pour les enfants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés