Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Coopération : Le Burkina signe trois conventions de financement avec la BAD

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • vendredi 1er mars 2019 à 18h57min
Coopération : Le Burkina signe trois conventions de financement avec la BAD

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané Kaboré, a signé trois conventions de financement avec le responsable pays de la Banque africaine du développement (BAD), Pascal Yembiline. C’était ce vendredi 1er mars 2019 à Ouagadougou, en présence du ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo. Ces financements contribueront à l’électrification rurale, à la lutte contre l’invasion des chenilles légionnaires et à la création de la Banque agricole du Faso.

On retiendra que ces trois conventions sont reparties en dons et en prêts. La première convention, sous forme de prêt d’un montant d’environ 6,311 milliards de F CFA, est destinée à la création d’une banque d’agrobusiness, la Banque agricole du Faso (BADF). Ce fonds va contribuer à l’augmentation du taux de croissance du secteur agricole et à l’amélioration de la productivité. A en croire le ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, cette banque aura un impact sur « la réduction de la pauvreté et le renforcement de la résilience en milieu rural ».

Les deux autres conventions, sous forme de dons, s’inscrivent dans le cadre de l’initiative « Désert à l’énergie » et la lutte contre l’invasion des chenilles légionnaires. L’initiative « Désert à l’énergie » est une composante de l’électrification rurale du Programme Yeleen qui est doté d’un montant d’environ 2,524 milliards de F CFA. L’objectif du programme est d’accroitre l’électrification rurale. Cela se fera à travers l’installation de 100 mini-centrales solaires pour 50 000 ménages sur l’étendue du territoire national. Il est aussi prévu un déploiement de 100 000 kits solaires au profit des ménages à horizon 2020 dans les localités rurales.

L’aide d’urgence pour la lutte intégrée contre l’invasion de la chenille légionnaire d’automne s’élève à 601 672 500 F CFA, sous forme de don. Ce fonds servira à lutter contre l’invasion des chenilles qui attaquent plus de 80 espèces de plantes. Selon le ministre de l’Economie, Lassané Kaboré, « ce financement sera un coup de pouce pour l’amélioration de la production céréalière, l’augmentation des revenus et l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables ».

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : L’ambassadeur des Etats-Unis discute de sécurité avec le chef du parlement burkinabè
Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadrice de Cuba au Burkina : « L’héritage de Thomas Sankara est vif en Amérique latine, pas seulement à Cuba »
93e anniversaire de la naissance de Fidel Castro : « Le peuple cubain est fier de l’héritage laissé par le leader de la révolution cubaine »
Question de protocole : Pourquoi il ne faut pas appeler les députés burkinabè « Honorables » !
Coopération : Le président du Faso en Guinée Conakry les 8 et 9 août
Traités de l’Union africaine : Un projet pour aller vite dans la ratification et la domestication
Coopération : Quels sont les intérêts pour la Chine dans le rétablissement diplomatique avec le Burkina Faso ?
VIIIème Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) : « L’exploitation clandestine » des mines préoccupe les deux pays
Traité d’amitié et de coopération (TAC) 2019 : Le président Alassane Ouattara élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre de l’Etalon
Fête du trône du Maroc : Le Burkina, grand bénéficiaire de l’offre marocaine en matière scientifique et culturelle
VIIIème Traité d’amitié et de coopération (TAC) : De plain-pied dans les travaux, en attendant la conférence au sommet des Chefs d’Etat
Burkina - France : « Pour moi, le premier intérêt français au Burkina Faso, c’est que le Burkina Faso soit stable », Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés