Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par O.L • jeudi 21 février 2019 à 19h33min
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso

L’initiative est de la Poste Burkina Faso et se veut le plus grand marché virtuel, une « cité des affaires » désormais à la disposition des Burkinabè. La cérémonie de lancement de la plateforme, Fasoranana (https://www.fasoranana.bf/), a eu lieu ce jeudi 21 février 2019 à Ouagadougou. C’était en présence du ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, présidente de la cérémonie, et le parrainage du ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat.

Avec pour slogan « Garantie - Sécurité - Livraison rapide », cet outil vise donc à faciliter la vie et permettre aux Burkinabè de rester en permanence sur le marché national et international. L’ambition, c’est d’être une plateforme à la disposition des Burkinabè pour faire des affaires, tout en étant sur place. « La mise en place de cette plateforme de commerce en ligne entre dans le cadre d’une série d’innovations que nous notons au sein de la société. L’accroissement des ventes en ligne et l’intérêt des consommateurs pour ce secteur offrent une opportunité à la Poste BF (Poste Burkina Faso, ndlr) de diversifier ses produits », loue le ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara.

Le ministre de développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara.

Elle fait également observer que depuis quelques années, le commerce en ligne connaît un succès impressionnant, grâce aux réseaux informatiques. « Ceci s’explique sans nul doute par les nombreux avantages et possibilités que propose le commerce électronique ou l’e-commerce », soutient-elle, persuadée que le lancement de Fasoranana ouvre une nouvelle ère pour la vente en ligne au Burkina Faso et pour le bien-être des populations. « Fasoranana est la vôtre, visitez-la, effectuez des achats et faites-vous livrer par la Poste BF », invite le ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara.

‘’Nous sommes dans un monde où le web est devenu incontournable dans la vie quotidienne ; tout le monde veut être connecté, avoir l’information en temps réel, obtenir une prestation sans bouger. (…). Ce qui est intéressant avec cette plateforme est que le paiement se fait en ligne ou à la livraison ’’, situe le directeur général de la Poste Burkina Faso, Nabi Issa Coulibaly.

La Poste Burkina Faso intervient au plan national avec 114 agences, mais aussi dans tous les pays membres de l’Union postale universelle (soit plus de 191 agences). Un maillage qui donne à Fasoranana, tous les moyens de son efficacité et efficience.
Pour le parrain, le ministre Harouna Kaboré, cette initiative témoigne que le choix de changer le marché habituel, traditionnel et d’offrir de nouveaux services est en marche au Burkina.

« Si nous avons la possibilité de nous asseoir dans notre bureau et pouvoir commander des produits, cela est une bonne chose », jauge le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, ajoutant que cette plateforme offre la chance de rendre publics, les produits burkinabè à travers le monde.
Pour le moment, le paiement se fait à la livraison ou par OrangeMoney. Dans les jours à venir, le processus sera ouvert à tous les moyens de paiement, rassurent les responsables de la plateforme.

La cérémonie de lancement a été ponctuée entre autres, par une présentation PowerPoint de la plateforme, suivie d’une démonstration d’achat d’un produit (https://www.fasoranana.bf/).

OL
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de 11 personnes en garde à vue : Le syndicat des avocats demande une « enquête indépendante et diligente »
Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention
Affaire CAMES : Première réaction du professeur Soma
41e session des travaux du Cames à Bangui : « L’absence des Burkinabè plonge un peu plus les candidats dans l’inquiétude », soutient le professeur Albert Ouédraogo
Bobo-Dioulasso : « La rue du Black a cessé de vivre »
Save the children : 100 ans de combat pour la préservation des droits des enfants
Boulevard des Tansoba de Ouagadougou : Le président Roch Kaboré lance officiellement les travaux de réhabilitation
Prise en charge sanitaire des enfants de moins de 5 ans : L’ONG Terre des hommes lance la seconde phase du projet IeDA
Monde du travail : Les journalistes s’imprègnent des dispositifs de protection sociale au Burkina
Megamonde, le leader des deux roues au Burkina s’invite à la SIO 2019
Prix de l’excellence Sadate Bikienga : Les bacheliers du Kouritenga informés sur l’orientation universitaire
Village de Moutti (Oubritenga) : Les meilleurs élèves au CEP récompensés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés