Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Drame de Yirgou : Un « massacre organisé, planifié et orchestré par des hors-la-loi », selon un collectif

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mardi 8 janvier 2019 à 11h32min
Drame de Yirgou : Un « massacre organisé, planifié et orchestré par des hors-la-loi », selon un collectif

Une semaine après le drame de Yirgou dans la commune de Barsalgho dans le Centre-nord, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) tient ce matin, mardi, 8 janvier à Ouagadougou, une conférence de presse sur cette situation.

Après avoir déploré la récurrence des drames entre communautés, notamment contre la communauté peulh, le Collectif a appelé à des mesures fortes pour mettre fin à cette situation récurrente. Aussi, l’organisation projette une ’’marche de protestation’’ le samedi, 12 janvier 2019 à Ouagadougou et à Dori (région du Sahel).

L’association a à ses côtés, l’avocat Ambroise Farama, représentant les familles des victimes. Selon ce dernier, un collectif d’avocats sera constitué dans le cadre de cette affaire.

Le Collectif dénombre, à ce jour, 1300 déplacés dont la prise en charge est aussi jugée insatisfaisante. ’’Si un enfant a vu son père égorgé devant lui, la prise en charge ne doit pas être seulement élémentaire’’, a pris en exemple un des responsables du collectif, appelant ici à la nécessité de l’assistance psychologique.

Selon les conférenciers, sur huit villages parcourus, 48 décès ont été enregistrés. Il reste encore 75 villages, informent-ils, si fait que l’on craint que le chiffre officiel ne soit largement dépassé.

Contrairement au président du Faso qui parle ’’ d’affrontements inter-communautaires’’, le CISC note plutôt un ’’massacre organisé, planifié et orchestré par des hors-la-loi’’.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention
Affaire CAMES : Première réaction du professeur Soma
41e session des travaux du Cames à Bangui : « L’absence des Burkinabè plonge un peu plus les candidats dans l’inquiétude », soutient le professeur Albert Ouédraogo
Bobo-Dioulasso : « La rue du Black a cessé de vivre »
Save the children : 100 ans de combat pour la préservation des droits des enfants
Boulevard des Tansoba de Ouagadougou : Le président Roch Kaboré lance officiellement les travaux de réhabilitation
Prise en charge sanitaire des enfants de moins de 5 ans : L’ONG Terre des hommes lance la seconde phase du projet IeDA
Monde du travail : Les journalistes s’imprègnent des dispositifs de protection sociale au Burkina
Megamonde, le leader des deux roues au Burkina s’invite à la SIO 2019
Prix de l’excellence Sadate Bikienga : Les bacheliers du Kouritenga informés sur l’orientation universitaire
Village de Moutti (Oubritenga) : Les meilleurs élèves au CEP récompensés
Lutte anti-drogue : 11 personnes gardées à vue décédées (Procureur du Faso)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés