Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Ministère de la Communication : Le Service d’information du gouvernement a un nouveau siège

Accueil > Actualités > Société • • mardi 9 octobre 2018 à 23h30min
Ministère de la Communication : Le Service d’information du gouvernement a un nouveau siège

Le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou, a visité, ce mardi 9 octobre 2018, le nouveau local du Service d’information du gouvernement (SIG). Situé sur la route de Pô, juste après l’échangeur de Ouaga 2000, le nouveau siège, un immeuble R+3, compte plus de 30 bureaux pour une cinquantaine d’agents.

Après un audit de la communication gouvernementale, il est ressorti que les locaux du SIG étaient très exigus. Il y avait quatre bureaux pour une cinquantaine d’agents. Cette question de locaux est aujourd’hui résolue. Le gouvernement a trouvé un local, un R+3, pour les agents chargés de la communication du gouvernement. Ce mardi 9 octobre, le ministre de la Communication, accompagné de son collègue de la Culture, des directeurs de la RTB et de Sidwaya, a visité les nouveaux locaux. Le ministre a pu constater que le nouveau siège contient 30 bureaux sans cloisonnement. Le bâtiment dispose également de trois grandes salles de conférences et d’une cafétéria.

Le patron de la communication gouvernementale s’est dit satisfait qu’on ait pu répondre aux attentes des travailleurs. Remis Dandjinou a invité ses collaborateurs du SIG à travailler de sorte à répondre aux attentes en matière de communication gouvernementale. Pour lui, il faut des résultats. Il a fait remarquer que le SIG doit être capable de suivre tout ce qui touche le Burkina Faso, même à l’étranger. Le ministre a expliqué qu’en Hexagone, il y a des choses qui sont dites sur le Burkina qui sont loin de la réalité.

L’invitation du ministre n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Le coordonnateur du SIG, Félix Kambiré, a rassuré le ministre que son équipe mettra tous les moyens en œuvre pour réussir la communication gouvernementale. Il a remercié les autorités pour les efforts consentis pour les mettre dans des conditions optimales de travail. Toutefois, le coordonnateur souhaite que ses collaborateurs puissent bénéficier de formations pour s’adapter aux enjeux du moment. Il aussi exprimé le besoin en ressources matérielles pour mieux conduire la politique communicationnelle. En attendant, c’est tout joyeux que les agents du SIG ont intégré leurs nouveaux bureaux.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Syndicat autonome des agents du Trésor du Burkina : Boukaré Belembaogo élu nouveau secrétaire général
Authentification des diplômes au Burkina : Les présidents d’institutions et les ministres invités à se soumettre à l’exercice
Nuit de l’excellence de l’UFR-LAC : La gent féminine à la traine
Statue de Thomas Sankara : « On veut quelque chose de parfait », déclare John Jerry Rawlings
Moustiques génétiquement modifiés : « Ceux qui en font un débat, c’est juste pour des intérêts égoïstes », selon Gustave Somé, coordinateur de mouvements et associations
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT fête ses dix ans
Chaînes de valeur maïs et niébé : 10, 725 milliards FCFA de recettes réalisées d’ici 2022 au Burkina
La Poste Burkina Faso : 35 nouveaux agents pour relever les défis
Développement des collectivités territoriales : Le FPDCT échange avec les maires
Education : Le Réseau Education de qualité par le bi-plurilinguisme fait son bilan après un an d’existence
Accidents de la circulation à Ouagadougou : 80 décès en 2018
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés