Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

73e session de l’ONU : Le ministre Alpha Barry présente le Présimètre

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Nicole Ouédraogo • samedi 29 septembre 2018 à 00h46min
73e session de l’ONU : Le ministre Alpha Barry présente le Présimètre

Débutés le 18 septembre 2018, les travaux de la 73e session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU se poursuivent. Ce jeudi 27 septembre 2018, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, a présenté la plateforme Présimètre, au cours d’un panel sur « les bonnes histoires des droits de l’homme ».

A ce jour, l’on ne saurait raconter l’histoire du Burkina sans se pencher sur l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. C’est pourquoi, avant d’entrer dans le vif du sujet, le ministre Alpha Barry n’a pas manqué d’évoquer cet évènement ayant abouti à l’élection présidentielle de novembre 2015.

Contraction des mots « président » et « mètre », la plateforme Présimètre (www.présimètre.bf) est, selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, une unité de mesure du programme présidentiel. Ainsi, dit-il, cette plateforme, qualifiée « d’œil citoyen » sur la mise en œuvre des politiques publiques, permet le suivi des engagements du président dans les domaines prioritaires tels que la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’eau et l’assainissement, ainsi que les questions émergentes comme la sécurité.

Plateforme multifonctionnelle offerte à l’initiative des structures de la société civile, le Présimètre est, selon le chef de la délégation burkinabè, un outil de contrôle du programme présidentiel, rendant opérationnelle la redevabilité à travers les cadres de dialogue et d’interpellation citoyenne. Autrement dit, cette plateforme est un espace de partage d’informations entre gouvernants et population en vue de renforcer la bonne gouvernance et de trouver une réponse aux dysfonctionnements dans la gestion des politiques publiques. D’où la tenue permanente d’émissions interactives dans l’optique de permettre aux populations d’exposer leurs préoccupations.

Cette plateforme a été officiellement lancée en août 2017 par l’ONG Diakonia.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadrice de Cuba au Burkina : « L’héritage de Thomas Sankara est vif en Amérique latine, pas seulement à Cuba »
93e anniversaire de la naissance de Fidel Castro : « Le peuple cubain est fier de l’héritage laissé par le leader de la révolution cubaine »
Question de protocole : Pourquoi il ne faut pas appeler les députés burkinabè « Honorables » !
Coopération : Le président du Faso en Guinée Conakry les 8 et 9 août
Traités de l’Union africaine : Un projet pour aller vite dans la ratification et la domestication
Coopération : Quels sont les intérêts pour la Chine dans le rétablissement diplomatique avec le Burkina Faso ?
VIIIème Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) : « L’exploitation clandestine » des mines préoccupe les deux pays
Traité d’amitié et de coopération (TAC) 2019 : Le président Alassane Ouattara élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre de l’Etalon
Fête du trône du Maroc : Le Burkina, grand bénéficiaire de l’offre marocaine en matière scientifique et culturelle
VIIIème Traité d’amitié et de coopération (TAC) : De plain-pied dans les travaux, en attendant la conférence au sommet des Chefs d’Etat
Burkina - France : « Pour moi, le premier intérêt français au Burkina Faso, c’est que le Burkina Faso soit stable », Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina
Nations-Unies : La Burkinabè Rosine Coulibaly nommée représentante spéciale pour la Guinée-Bissau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés