Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Houndé : L’Association lumière pour enfants exprime sa solidarité légendaire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • dimanche 22 juillet 2018 à 15h50min
Houndé : L’Association lumière pour enfants  exprime sa solidarité légendaire

Une fois de plus, l’Association lumière pour enfants (ALPE), a fait parler son cœur. Le vendredi 20 juillet 2018, elle a fait un don d’une valeur d’environ 3 522 000 francs CFA, afin de contribuer à l’insertion sociale des enfants et jeunes de la comme de Houndé. Au total, ce sont 48 jeunes qui ont bénéficié de kits scolaires et de travail.

L’Association lumière pour enfants (ALPE), depuis 2002, s’est donné pour but d’accompagner les enfants, les jeunes, surtout ceux à grands besoins dans leur cursus scolaire ou professionnel, afin de contribuer à leur insertion sociale. En effet, l’association fait, chaque année, un geste social à l’endroit des plus nécessiteux en leur offrant des vivres, des kits scolaires et professionnels, en vue de leur permettre de mieux préparer l’année scolaire à venir. Malgré les nombreuses difficultés que rencontre cette association, elle n’a pas dérogé à la règle cette année. Elle a tenu à faire parler son cœur.

Kandegma Kaboré, président de l’ALPE

Cette année, l’ALPE en partenariat avec l’association l’ECHO de l’ALPE basée en France, a permis de renouveler cette activité de remise de kits et de vivres à des enfants parrainés. Cette tradition date depuis 16 ans et contribue certainement à l’amélioration des conditions de vie et d’études des enfants. Selon le président de l’association, Kandegma Kaboré, l’objectif visé à travers l’initiative est de traduire concrètement leur élan de solidarité à l’endroit des familles vulnérables, de donner l’opportunité à ces jeunes parrainés, de jouir eux aussi du droit à une éducation de qualité, à une formation professionnelle porteuse et à concourir à un emploi décent.

Ce don est composé essentiellement des kits scolaires et professionnels, des frais de scolarité, des vivres, des moustiquaires, d’un ticket d’abonnement gratuit à la bibliothèque. Dans son allocution, monsieur Kaboré a indiqué qu’au total, ce sont 48 jeunes dont 13 du primaire, 30 du secondaire, 01 à l’université et 04 en formation professionnelle qui sont les bénéficiaires directs. « Le grand plus de cette année demeure la mise à la disposition de 6 parrainés en fin de formation en couture, de kits constitués chacun d’une machine à coudre, d’un fer à repasser, d’une paire de ciseaux, d’une chaise métallique, d’un banc, d’un mètre ruban et d’une table. A cela s’ajoute une somme de 10 000F pour l’achat d’une toute petite fourniture », a noté le président de l’association.

A en croire ce dernier, en 16 ans d’existence, l’ALPE compte au total 56 membres. Aussi, ce sont 103 enfants qui sont parrainés et 19 jeunes installés dans leur micro entreprise et qui emploient chacun, au moins quatre apprentis. « L’ALPE, c’est au moins 300 sacs de céréales, 101 vélos et des centaines de moustiquaires distribués. C’est aussi une bibliothèque et un centre informatique », a-t-il rappelé.

Toutefois, il a souligné que les difficultés ne manquent pas, surtout en rapport avec le suivi des jeunes et la mobilisation des ressources. « C’est vrai qu’il y’a des difficultés de mobilisations de ressources. Outre cela, notre principale activité c’est le suivi. Nous suivons ces enfants, mais souvent les résultats ne sont pas ce que nous attendons. Ce sont des enfants à grands besoins, non seulement ils ont besoin de soutiens financiers, de soutiens matériels, mais surtout ils besoin d’accompagnement psychologique. Hors dans les familles, c’est ce qui manque le plus », a déploré le président de l’ALPE.

Avant d’exhorter les bénéficiaires et leur famille à beaucoup plus d’efforts pour davantage de meilleurs résultats tant à l’école qu’en atelier. Par ailleurs, il a lancé un appel à l’endroit de la population pour que, « ceux qui peuvent venir en aide à l’ALPE, pour qu’ensemble nous puissions construire un mieux être pour les enfants et pour notre société au Burkina Faso ». Cette cérémonie de remise de kits a été une occasion aussi pour ce dernier, de réitérer ses sincères remerciements aux autorités provinciales, communales et administratives pour leur accompagnement.

Ce geste est apprécié à sa juste valeur par les premiers responsables de la province du Tuy présents à cette cérémonie de remise de don. Pour le directeur provincial de l’éducation préscolaire, post primaire et non formelle du Tuy, Handé Zéramoussi, « ce geste hautement social est une épine de moins que l’ALPE enlève du pied des parents d’élèves et du ministère de l’éducation ».

Bonkoungou Pascaline

Selon lui, ce sont ces actions que le ministère en charge de l’éducation encourage. Car cela permet de maintenir les enfants à l’école et soulage ceux qui n’ont pas assez de moyens. C’est pourquoi, il encourage les membres de l’association dans leur « noble mission » et souhaite qu’ils aient des partenaires pour les soutenir à tout moment.
Les bénéficiaires quant à eux, n’ont que des mots de remerciement à l’endroit de leur donatrice (l’ALPE). [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

  • Handé Zéramoussi

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
Projet « Femmes-jeunes entreprenants et citoyenneté » : 50 entrepreneurs développent leur esprit d’équipe et leur leadership
Région du Nord : Le FPDCT fait le bilan de ses interventions
Commune de Guibaré : Les élèves et étudiants à l’unisson pour le développement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés