Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le bien se fait , mais ne se dit pas. Et certaines médailles s’accrochent dans l’âme et pas sur la veste» Jino Bartoli

Plus de 77 millions de fumeurs en Afrique, un problème crucial

Accueil > Actualités > Société • • mardi 6 mars 2018 à 13h00min
Plus de 77 millions de fumeurs en Afrique, un problème crucial

En marge de la XVIIème Conférence mondiale sur le tabac (6-9 mars 2018), se tient ce mardi, 6 mars à Cape Town (Afrique du Sud), un atelier au profit d’une vingtaine de journalistes de l’Afrique du Sud, du Botswana, du Burkina, du Cameroun,de la Côte d’Ivoire, de l’Ethiopie, des Etats-Unis, de l’Indonésie, du Kenya, du Nigeria, de l’Ouganda, du Sénégal, de la Tanzanie et du Tchad.

Cette session, initiée par l’Alliance pour le contrôle du Tabac en Afrique (ACTA), vise à permettre aux journalistes de faire des productions sur les tendances émergentes dans la lutte anti-tabac et l’interférence de l’industrie du tabac en Afrique. Le tabagisme, ce n’est pas seulement une préoccupation de santé, mais aussi des conséquences sociales.

Pour en train de perdre le terrain dans les pays développés, du fait des politiques de protection de leurs populations contre les effets néfastes du tabac, les industries du tabac ont opté de miser sur le continent africain. Pire, elles ont mis le cap sur les tout-petits, notamment à travers les écoles. Et ce, via des stratégies silencieuses, mais très efficaces.

Au Burkina, Afrique contre le tabac (ACONTA), en collaboration avec ACTA, a publié en février 2017, une enquête intitulée :"Grands cigarretiers, petites cibles : l’industrie du tabac cible les écoles au Burkina Faso". Ce qui a pour entre autres conséquences, l’entraînement des enfants à la drogue dans les écoles, les actes de violences et autres formes d’incivisme. C’est face à l’urgence de la situation (car, c’est l’avenir du continent qui est ainsi pris en otage ) que se tient, pour la première fois, la "Conférence mondiale sur tabac ou la santé".

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 6 mars 2018 à 15:49, par Amadoum En réponse à : Plus de 77 millions de fumeurs en Afrique, un problème crucial

    Nos dirigeants aussi doivent "faire des politiques de protection de leurs populations". Tout ce que je vois ici, c’est que les dirigeant des pays developpes "AIMENT" leurs peuples. Ils permettent aux grandes compagnies de tabac de faire de la publicite avec de la pacotille (briquets, t-shirts, cellulaires, ...).
    Il suffit a nos dirigeants de COPIER ce que les dirigeants des pays developpes font et nous sommes sauves. Aiment-ils assez leurs populations pour oeuvrer dans ce sens, je le doute fort.
    La lutte semble etre individuelle, chacun s’occupe de soi et de sa famille, contre le tabac.
    Je souhaite beaucoup de courage a l’Alliance pour le Controle du Tabac en Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2018 à 18:07, par Wakanda En réponse à : Plus de 77 millions de fumeurs en Afrique, un problème crucial

    Il faut interdire purement et simplement le Tabac en Afrique, c’est un problème de santé publique. Economiquement ça contribue à affaiblir le pouvoir d’achat des familles et ça n’apporte rien comme developpement de l’afrique. Nous avons pas besoin de ce genre de produits toxiques sur notre continent,la seule différence entre le tabac et la drogue c’est qu’on a choisi de légaliser le tabac, dans quel intérêt dans un continent qui cherche ses marques, allez savoir..

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
11 décembre 2019 : Le message du président du Faso
59e anniversaire de l’indépendance : Le Roi de Tenkodogo formule des vœux de paix et de concorde nationale
Bagrépôle : Un « rêve toujours réalisable » malgré sa complexité, reconnaît le directeur général, Joseph Martin Kaboré
Journées santé sécurité et environnement : La 2e édition se tient du 9 au 12 décembre 2019 sur le site d’Essakane
Commune de Ouagadougou : La Coordination des associations de production et de transformation a un nouveau bureau
Multinationales au Burkina : « Les fruits de la croissance doivent être réinvestis », exige le Syndicat national des télécommunications
Dori : La pertinence du couvre-feu et de l’état d’urgence expliquée à la population
Infrastructures, communication et habitat : Une mise en œuvre satisfaisante des projets
Festivités du 11 décembre : la Fondation Orange offre un lycée scientifique à Tenkodogo
Développement des compétences des jeunes au Burkina : L’heure de la capitalisation après 6 ans de mise en œuvre
Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) : Les agents préparent les activités de 2020
Mobilisation de la Contribution financière en matière d’eau (CFE) : Les députés membres du REPHA-BF s’imprègnent des difficultés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés