Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

14e édition du CAPO : 28 établissements rivaliseront dans sept disciplines

Accueil > Actualités > Société • • dimanche 22 février 2015 à 23h14min
14e édition du CAPO : 28 établissements rivaliseront dans sept disciplines

C’est parti pour la 14e édition du Concours artistique du primaire de Ouagadougou (CAPO). Le lancement de ce grand rendez-vous des tout-petits initié par l’Atelier théâtre burkinabè (ATB), a eu lieu ce samedi 21 février 2015 à son siège. Une semaine durant, enseignants, parents et élèves auront droit à des prestations tout aussi amusantes qu’édifiantes de la part des concurrents issus des écoles de la capitale.

De l’imagination et du talent artistique. Il n’en manque pas au Burkina Faso surtout en milieu scolaire. L’Atelier théâtre burkinabè l’a compris assez tôt. Et c’est dans le but de stimuler l’esprit créatif des enfants en révélant les nouveaux talents, que les responsables organisent depuis 2002, le concours artistique du primaire de Ouagadougou (CAPO) autour de sept disciplines. L’année 2015, marque donc le chapitre 14 de cet évènement majeur qui, au-delà du divertissement qu’il offre, est la preuve que la culture contribue au développement d’une nation. Et c’est à Hyppolite Compaoré qu’est revenu la mission d’organiser la présente édition qui rassemble 28 établissements de la capitale burkinabè qui rivaliseront pendant sept jours.

Une semaine de spectacle

Des cris par-ci, des cris par-là ! Décidément, les enfants sont impatients de profiter du spectacle. Mais en attendant les différents « shows », certains se bousculent pour arracher des autographes au comédien « Briga » de la célèbre série « Commissariat de Tampy ». Eh oui ! Qui mieux que les enfants connait la valeur de nos artistes ? Bref ! Avant le début de la cérémonie, c’est le calme total dans les rangs. Théâtre, Tableaux vivants, Ballets, Art vestimentaire, Récital, Play Back, Musique en live, tels sont les diverses épreuves qui attendent les élèves. Et c’est l’école Samandin « E » qui a ouvert les hostilités en théâtre avec une prestation sur l’incivisme en milieu scolaire. S’en est suivi un récital des élèves des écoles Tampouy A et B. Ainsi donc, de 8h à 12h, et ce jusqu’au 28 février, les spectateurs seront « gavés » de divertissement, comme les enfants savent bien le faire.

Sans culture, pas de développement

Aucun développement n’est possible si la culture est mise à l’écart. Cette conviction du président du comité d’organisation Hyppolite Compaoré est le message que les organisateurs veulent faire passer aux tout-petits. Pour la présente édition le CAPO sera épaulée par Bayard Afrique, l’éditeur des Magazines « Planète enfant » et « Planète j’aime lire ». Présente à l’ouverture du concours, la rédactrice en chef de ces magazines, Moudjibath Daouda-Koudjo a annoncé que la maison d’édition offrira une enveloppe de 100.000 FCFA aux premiers des différentes épreuves. Elle n’oublie cependant pas de souligner que des prix d’encouragement seront offerts aux écoles qui auront occupé la 6e, 7e, 8e, 9e et 10e place. Suivant l’âge et la classe, ces élèves recevront une année d’abonnement à « Planète enfant » ou « Planète j’aime lire ».
Mais avant l’apothéose de cette 14 édition, rappelons que le sort des établissements se trouvent entre les mains des membres de jury que sont : l’Acteur Hyacinthe Kabré qui est le président du jury, le Journaliste critique Hervé Honla, la Chanteuse Mariam Rovane ; le Chorégraphe Dramane Kaboré et le styliste Didier Zongo.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble
Commune de Dori : L’esprit d’entreprenariat inculqué à 136 jeunes
Opération BARKHANE : Point de situation du 11 au 17 août 2019
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
Décès de sa majesté le Kupiendieli : Les condoléances du gouvernement
Décès du Kupiendieli : Le CDP rend hommage à un un « grand homme politique »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés