Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Elections 2005 : La CENI plante le décor

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les institutions d’encadrement • • lundi 7 février 2005 à 11h16min

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) fait ici le point des préparatifs des opérations électorales de 2005. La présidentielle devrait avoir lieu entre la mi-novembre et le début du mois de décembre. Mais pour les municipales, "il n’y a pas de contrainte constitutionnelle", affirme-t-elle dans cet écrit.

Le mardi 1er février 2005, le président de la CENI, monsieur Moussa Michel Tapsoba, entouré des membres du Bureau permanent, a reçu en audience et sur sa demande, monsieur Didace Douamba, président du comité de suivi des Engagements de la Journée Nationale de Pardon du 30 mars 2001, accompagnés des autres membres de sa structure

L’objet de cette rencontre de travail portait sur les points suivants :
- l’état d’avancement des préparatifs des opérations électorales,
- les difficultés rencontrées et les perpectives,
- les divers

Après les salutations d’usage, le Président de la CENI a fait une synthèse des points en objet.

De l’état d’avancement des préparatifs des opérations électorales 2005

a. Election Présidentielle

Le président du Faso a été élu le 15 novembre 1998 et a prêté serment devant la Chambre constitutionnelle de la Cour Suprême le 21 décembre 1998. Conformément à l’article 40 de la Constitution, la prochaine élection doit se tenir vingt et un jours au moins et quarante jours au plus avant l’expiration du mandat du président en exercice. Par conséquent, le prochain suffrage universel pour l’élection présidentielle doit se faire entre la mi-novembre et le début de décembre 2005.

b. Elections municipales

Les dernières élections municipales ont eu lieu le 24 septembre 2000 et le mandat des conseillers municipaux étant de cinq (5) ans, le prochain scrutin municipal devrait avoir lieu, sauf cas de force majeure, au cours de l’année 2005 pour respecter le principe de la tenue régulière (à date échue) des élections dans un système démocratique. Cependant, il n’y a pas de contrainte constitutionnelle.

c. Informatisation du fichier

Prenant en compte les propositions de la classe politique, de la société civile et de la volonté du gouvernement, la CENI a entrepris depuis le 1er avril 2004 avec l’accord du gouvernement, l’informatisation des listes électorales qui ont servi aux législatives du 5 mai 2002. Cette importante opération est aujourd’hui presque à son terme.

L’informatisation des listes électorales participe de la lutte contre la fraude électorale, donc à l’instauration de la nécessaire confiance entre les différents acteurs de notre processus électoral.
Pour compléter le fichier électoral national, et ce conformément à l’article 50 alinéa 2 du Code électoral, la CENI projette de faire une révision exceptionnelle des listes électorales.

d. Mise en place des démembrements de la CENI

En prévision de la révision exceptionnelle des listes, la CENI a mis en place les démembrements de la CENI. Conformément à l’article 17 nouveau du Code électoral, les démembrements de la CENI sont : la CEPI, la CEDI, la CECI, la CEIA.
Chaque démembrement est composé de six personnes : deux de la majorité présidentielle, deux de l’opposition et de la société civile. L’opération de mise en place des démembrements a duré près de trois mois (mi-avril à mi-juillet).
A travers tout le territoire, nous avons 465 démembrements, soit 2790 membres.
Tous ces membres seront formés dans le cadre de la révision exceptionnelle des listes électorales initialement prévue en décembre 2004 mais qui ne pourrait se faire que dans le premier trimestre de 2005.

Les difficultés rencontrées

a. Au niveau de l’informatisation des listes électorales

Un léger retard dans l’exécution de cette opération est constaté, dû au travail minutieux mais aussi à la conjugaison d’un certain nombre d’événements comme des retards de décaissements des fonds nécessaires à la poursuite sereine de l’opération.

b. Au niveau de la mise en place des démembrements

On a voulu que nous tranchions des problèmes internes à un parti politique, à une organisation de la société civile notamment en disant qui était de la majorité présidentielle et qui était de l’opposition, ce à quoi nous nous sommes naturellement refusé car nous ne détenons point cette attribution et ne pouvons pas tenir un rôle qui n’est pas le nôtre.

Les perspectives

a. Finalisation de l’informatisation des listes électorales

- Une très prochaine révision exceptionnelle des listes électorales
- La saisie informatique des nouvelles données issues de la révision exceptionnelle des listes électorales ;
- La mise en ligne du fichier électoral sur internet,
- L’édition et la distribution des nouvelles cartes électorales.

b. L’organisation des deux scrutins, à savoir les élections municipales et l’élection du président du Faso.

Divers

Le statut de la CENI

La CENI est toujours dans l’attente de la prise par le gouvernement du décret d’application de l’article 29 du nouveau Code électoral et relatif au statut des membres de la CENI, des personnels techniques et administratifs.
Après l’exposé du président de la CENI, le Président du comité et sa délégation ont posé plusieurs questions d’information et de compréhension dont les plus importantes sont :
- le calendrier des élections à venir,
- à quand la tenue des élections,
- le nombre des partis politiques,
- le nouveau texte sur la décentralisation et les communes rurales,
- le projet de statut de la CENI.
A cet effet, le Président de la CENI a donné des réponses qui ont semblé satisfaire la délégation du comité des engagements de la Journée nationale de pardon.
Les deux délégations ont convenu de se rencontrer pour échanger chaque fois que de besoin.

Ouagadougou, le 04 février 2005

Le Directeur de la Presse et de la Communication

Arsène Evariste KABORE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre CENI/partis politiques : A propos des cartes d’électeurs
Informatisation du fichier électoral : la LIDEJEL égrène des insuffisances
Les institutions d’encadrement
Elections 2005 : La CENI plante le décor
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés