Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand obstacle à la découverte n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance» Daniel J. Boorstin

Rencontre CENI/partis politiques : A propos des cartes d’électeurs

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les institutions d’encadrement • • vendredi 2 septembre 2005 à 08h15min

Michel Tapsoba, président de la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a rencontré les partis politiques, jeudi 1er septembre 2005 avec au menu, la distribution des cartes d’électeur. "A chaque étape importante de nos activités, nous jugeons bon de vous rencontrer pour recueillir vos suggestions en vue de l’amélioration de notre travail".

Voilà le leitmotiv de la rencontre suscitée qui était axée sur les cartes d’électeur et leur distribution prévue pour commencer le 20/09/2005. Auparavant, la publication des listes électorales aura lieu le 12/09/2005. Le président de la CENI, Moussa Michel Tapsoba a, donc, souhaité que les partis politiques soient leurs "relais" auprès des populations, afin que l’opération se déroule sans "anicroches" et pour le plus grand profit de tous. Vous êtes nos collaborateurs "les plus sûrs" et je ne doute pas que ce "challenge" sera relevé.

Les cartes d’électeur sont présentement en impression et dans les 12 000 bureaux de vote que compte le Burkina, il y aura un agent distributeur. L’opération durera 45 jours pour les 3 924 250 électeurs inscrits. Les cartes restantes éventuellement, seront retournées dans les bureaux de vote pour que les électeurs puissent les y récupérer le jour du vote. Il est "important" que les partis politiques délèguent des représentants, dans tous les bureaux de vote pour éviter les plaintes et récriminations antérieures.

"Vous êtes garants de la transparence"

A la suite de ce speech introductif, les préoccupations des partis politiques ont surtout porté sur la distribution des cartes, le jour du vote, susceptible d’entraîner des "perturbations et la fraude".

Aussi, ils se sont inquiétés du retrait "groupé" des cartes sur présentation du livret de famille, du fait que des "morts soient inscrits" sur les listes, du document à utiliser le jour de la votation, de la publication des listes, de l’accès au fichier électoral informatisé...

Bref, des questions ayant trait à la transparence du scrutin. Des questions auxquelles le président Tapsoba a répondu en indiquant que les partis politiques sont "les premiers garants de la transparence" pour peu qu’ils soient présents dans tous les bureaux de vote. Il y aura donc "un partage de responsabilité" en cas de "déficit". Quant aux cartes d’identité arrivées à expiration, elles sont valables car il s’agit d’identifier le votant. Le contentieux, lui, ne "relevant pas" de la CENI, le président n’a pas jugé utile de s’étaler là-dessus. In fine, on retiendra que la CENI a œuvré pour que le scrutin soit "le plus transparent et le plus équitable possible". Une journée portes ouvertes sur la CENI a suivi la rencontre.


NB : Quelques chiffres-clés

. 12 270 bureaux de vote

. 4 005 344 électeurs inscrits

. 195 851 doublons possibles listés

. 81 094 doublons supprimés.

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rencontre CENI/partis politiques : A propos des cartes d’électeurs
Informatisation du fichier électoral : la LIDEJEL égrène des insuffisances
Les institutions d’encadrement
Elections 2005 : La CENI plante le décor
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés