Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Religion : Blaise Compaoré chez le nouveau Cardinal Philippe Ouédraogo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Cardinal Philippe Ouédraogo • • samedi 1er mars 2014 à 02h55min
Religion : Blaise Compaoré chez le nouveau Cardinal Philippe Ouédraogo

Le président du Faso, Blaise Compaoré, a rendu, ce vendredi 28 février 2014, une visite à son éminence Philippe Ouédraogo, rentré hier de Rome où il a été créé cardinal par le Pape François. Félicitations et encouragements ont été les maîtres-mots lors de cette visite à laquelle assistaient plusieurs autres membres du collège épiscopal du Burkina.

Accueilli à l’entrée de l’Archevêché, Blaise Compaoré a été conduit devant la statuette de la Vierge Marie. Une séance de prière avec le Cardinal Philippe Ouédraogo et Monseigneur Paul Ouédraogo (président de la Conférence épiscopale Burkina-Niger), suivie d’une bénédiction par les deux prélats, et le chef de l’Etat a été reçu dans une salle où il a eu un entretien d’environ 5 minutes avec le nouveau cardinal.

Puis c’était au tour de l’ensemble des évêques réunis de s’entretenir avec le président Blaise Compaoré. Le président du Faso est venu effectuer une visite de courtoisie au cours de laquelle il a eu des pensées pieuses pour le Pape François et le regretté Cardinal Paul Zoungrana. « En rencontrant, ce matin, Son Eminence et les évêques du Burkina Faso, j’ai eu, d’abord, une pensée pour sa sainteté qui, inspiré par un choix divin, a décidé de cette distinction pour notre pays. J’ai aussi une pensée pour le regretté Cardinal Paul Zoungrana qui a assumé cette haute charge 35 ans durant avec beaucoup de succès, de résultats pour la communauté catholique au Burkina Faso et en Afrique. Je crois que c’est tout cela qui nous amène aujourd’hui à être dans l’émotion et le bonheur suite au choix de son éminence pour continuer la relation entre la Communauté catholique famille du Burkina et le Saint Siège », a indiqué Blaise Compaoré.

Après le décès, le 4 juin 2000, du Cardinal Paul Zoungrana, le Burkina est resté près de 14 ans sans un autre cardinal. La création de l’actuel cardinal met fin à une assez longue attente de l’Eglise du Burkina Faso. Et cette désignation intervient au moment où le Pays des Hommes intègres vit des moments difficiles sur le plan politique. Le chef de l’Etat a profité de l’occasion pour soumettre les doléances de l’Etat au nouveau Cardinal. « Nous sommes donc venus pour apporter notre soutien à son éminence et pour saluer l’homme qui a été choisi pour son action au service de l’Eglise du Burkina et dire aussi ce que souhaite l’Etat du Burkina. C’est vrai que c’est un Etat laïc, mais qui rencontre l’Eglise catholique sur les terrains de la promotion de la sécurité humaine, de la consolidation de la paix dans notre pays », a-t-il ajouté.

Environ une heure de temps passée avec les évêques et le cortège du Chef de l’Etat s’est de nouveau ébranlé vers d’autres horizons. Les évêques se sont, quant à eux, retrouvés dans une salle pour « une réunion entre père évêques ». Que se sont-ils dit ? Certainement pour préparer le pèlerinage national qui aura lieu le 2 mars prochain à Yagma. Ce sera aussi la messe d’action de grâce pour le nouveau Cardinal.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés