LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Commission de la CEDEAO : Kadré Désiré Ouédraogo reçoit des orientations du Premier ministre Tiao

Publié le jeudi 23 février 2012 à 00h45min

PARTAGER :                          

Le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, a reçu en audience, hier 22 février 2012 à Ouagadougou, le nouveau président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO), Kadré Désiré Ouédraogo.

Tout fraichement désigné président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à Abuja au Nigéria, le Burkinabè, Kadré Désiré Ouédraogo, est venu remercier le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, le 22 février 2012 à Ouagadougou. Et il n’est pas passé par quatre chemins pour le dire :« Je suis venu chez le Premier ministre afin de le remercier pour l’action que lui-même a développée ensemble avec le gouvernement, pour soutenir ma candidature à la présidence de la Commission de la CEDEAO ». Mais M. Ouédraogo n’est pas venu que pour cela. Et pour cause, a-t-il laissé entendre : « Au moment où je m’apprête à aller prendre fonction, il était normal que je vienne voir le Premier ministre pour bénéficier de son point de vue et de ses analyses sur les priorités de l’heure de notre organisation, de manière à pouvoir faciliter mon travail à la tête de la commission. Je le remercie pour les avis pertinents, les analyses et les orientations qu’il a bien voulu me donner ».

Selon le nouveau président de la Commission de la CEDEAO, l’urgence de l’heure, c’est la restauration de la paix et de la stabilité dans toutes les parties de la région où cela est nécessaire. « Les chefs d’Etat ont débattu de la question lors du sommet d’Abuja et ont entrepris un certain nombre d’initiatives. Le Premier ministre est dans cette logique », a confié M. Ouédraogo. Outre la question de la paix dans l’espace CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo a indiqué qu’il a échangé avec Luc Adolphe Tiao sur les questions économiques « qui sont aussi très importantes pour la CEDEAO et le Premier ministre a bien voulu me faire bénéficier de ses points de vues ».

Ali TRAORE (traore_ali2005@yahoo.fr)

Sidwaya

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"