Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le bien se fait , mais ne se dit pas. Et certaines médailles s’accrochent dans l’âme et pas sur la veste» Jino Bartoli

Série télévisée : "3 hommes, un village" en tournage

Accueil > Actualités > Culture • • jeudi 14 octobre 2004 à 07h43min

C’est dans le village de Nioko II que Jovial Productions a repris le 12 octobre dernier, le tournage de "3 hommes, un village". Cette série de vingt (20) épisodes de 26 minutes chacun traite des questions liées à la polygamie, à la religion, aux irrédentismes concernant la scolarisation des filles...

Rasmané Ouédraogo (Raso) Odilia Yoni, Ildévert MEDA, Kady Jolie, Halidou Sawadogo (pagnangdé).... sont les principaux comédiens de "3 hommes, un village". Chacun y apporte de sa touche et de sa personnalité pour un résultat qui devrai être le reflet de "nos réalités sociales". Pour la petite histoire ; tenez ! Trois (03) hommes fondamentalement différents vivent à Kikidéni, village situé aux confins de la savane. L’un est un polygame musulman, l’autre un prêtre catholique amoureux de football et le dernier, chef du village, gardien de la tradition et chef de terre avec des idées figées. "Les histoires" commencent quand la deuxième femme du premier de ces monsieurs va se confesser au deuxième et que le troisième le rapporte au premier !

La situation est d’autant plus embarrassante qu’entre le polygame et le curé (célibataire) il ya une vieille histoire dont ils ne veulent pas parler. Mais la cohabitation dans le village va s’empirer lorsqu’un troisième larron viendra y fourrer son nez administratif. En effet le sous-préfet entend faire cesser les petites querelles, ce qui va générer pas mal "d’histoires supplémentaires " vu que le sous-préfet est ... une femme et que de surcroît le misogyne de chef doit s’incliner devant elle... 3 hommes, un village est une idée originale d’Aboubakar Diallo (réalisateur de Traque à Ouaga) avec à la réalisation Idrissa Ouédraogo et Issa Traoré de Brahima. "Les moyens faisant défaut"

"Jovial production" compte tourner cinq ou sept épisodes avec l’espoir que les partenaires réagiront vite et positivement. Selon Kady Jolie (Comédienne et productrice), chaque épisode coûterait entre quatre (04) et cinq (05) millions...

Arsène Flavien BATIONO,
Babou Nébon BAMOUNI(Stagiaire)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
15è édition de Ciné droit libre : « Nous travaillons avec une démocratie égarée et avariée qui nous vient directement de l’Europe », Dr Boubacar Ly
Musique : Le Juvénat garçons Saint-Camille dédicace « Je t’ai choisi 3 »
Politiques culturelles au Burkina : L’association Citoyen du renouveau fait le diagnostic
11 décembre à Tenkodogo : des artistes de la région produisent un clip
Cinéma : Rencontre avec Viviane Yanogo, Soutigui du public burkinabè, édition 2019
2e édition du Carrefour gospel : Une soirée de rencontre inter-générationnelle de la musique chrétienne
15e édition de Ciné droit libre : Questionnements autour de la démocratie
Musique burkinabè : Nathanaël Minoungou veut bâtir la "Maison du possible"
1re édition des Yilsomyan Awards : Alain Gires, sacré Yilsomyan d’or
Musique : Le chanteur Oum’c présente « Bema », son troisième album
Musique burkinabè : Rapaogwende Abel signe un nouvel opus baptisé « L’homme intègre »
Musique : A la rencontre de Nourat, l’artiste qui chante « Burkina Soldats »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés