LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Afrique de l’Ouest et du Centre : Paris prévoit de réduire à quelques centaines d’hommes sa présence militaire

Publié le jeudi 20 juin 2024 à 13h43min

PARTAGER :                          
Afrique de l’Ouest et du Centre : Paris prévoit de réduire à quelques centaines d’hommes sa présence militaire

Deux ans après le départ des troupes françaises des pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) qui regroupent le Mali, le Burkina Faso et le Niger, l’Elysée annonce une possible réduction de ses effectifs en Afrique de l’Ouest et centrale à quelques centaines d’hommes, dans le cadre d’un nouveau partenariat annoncé par le président français, Emmanuel Macron.

Cette annonce fait état d’une réduction de contingents jusqu’à une centaine de militaires restant au Gabon (contre 350 aujourd’hui), une centaine au Sénégal (contre 350), une centaine en Côte d’Ivoire (600 aujourd’hui) et environ 300 au Tchad (1.000 actuellement), d’après deux sources proches de l’exécutif et une source militaire.

Il sied de noter que, la volonté de Paris n’est pas de libérer le continent africain du joug colonial, cette décision est arrivée à une période à laquelle la France traverse une crise socio-politique à l’échelle nationale, à cela s’ajoute le refus du peuple d’Afrique de voir les forces armées françaises stationnées dans leurs pays.

Il y a de cela deux ans, que quelque 1.600 forces françaises ont été installées en Afrique de l’Ouest et au Gabon, ainsi que plus de 5.000 militaires au Sahel, dans le cadre de l’opération anti-terroriste dénommée « Barkhane ». Cependant dans le pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES), ces troupes françaises ont été poussées vers la porte. Les militaires français ont été jugées non productifs par les autorités de ces Etats.

Au début du premier trimestre de cette année, le président français Emmanuel Macron a missionné l’ancien ministre Jean-Marie Bockel pour échanger avec les dirigeants africains sur les nouvelles modalités de la présence militaire française sur leur sol, un camouflet diplomatique, les pays africains sous la menace du djihadisme désirent obtenir du matériel pour faire face à la situation.

Selon Karen Barri, professeur et chercheur malien en sciences politiques, le plan Marshall de l’architecture française en Afrique est un signe d’affaiblissement et de déclin de l’ancienne puissance coloniale. Selon lui, l’Afrique, c’est le poumon de la France, sans ce continent, la France est de très loin un géant mondial. « Pourquoi la France réduit son effectif au lieu de partir définitivement ? N’est-il pas pour que les pays africains courent derrière la métropole pour changer le narratif géopolitique de la présence française en Afrique ? » s’interroge Karen.

Bien que certains pays d’Afrique ont un passé historique avec la France, la politique française en Afrique n’a point changé, la présence des troupes françaises est un appui de l’influence de la métropole sur le Continent.

Les empruntes françaises en Afrique et leur visibilité laissent à désirer, la France est sous les critiques constantes des Africains et des opinions de certaines autorités locales. Plusieurs ex-présidents ont ainsi estimé que la France devrait changer son approche vis-à-vis de l’Afrique. Il sied de rappeler que les forces armées françaises sont sur le continent africain pour préserver les intérêts de l’Elysée.

Les autorités françaises devraient revoir la stratégie de coopération avec les pays d’Afrique. Plus précisément, la politique du paternalisme devrait cesser contre les Etats qui désirent obtenir leur souveraineté.

Par Mamadou Sangaré
Journaliste/Consultant

PARTAGER :                              

Messages

  • Ce n’est pas une volonté de paris de réduire le nombre de ces hommes en Afrique. Il n’y a plus de place pour les hommes de paris en Afrique et c’est ça la vérité.

  • Mais on dit aux soldats français de partir définitivement et entièrement,.Macron nous parle de réduction d’effectifs ! Ces soldats français devraient allez combattre en Ukraine pour sauver la démocratie en Europe ! Allez oust !

  • Dans la phrase "Allez vous-en !", quel mot vous ne comprenez pas ? On ne vous demande pas de réduire vos effectifs, on vous dit de vous en aller. Vous voulez qu’on vous le dise dans quelle langue ?

  • Les soldats français sont partis du burkina, du niger et du mali .La situation securtaire s est elle améliorée dans trois pays ?Non

    • @Hug, arrêtez de tout ramener à la situation sécuritaire. Y’a t-il un contingent militaire français au Gabón, au Senegal, en Côte d’Ivoire ? OUI !
      Y’a t-il des attaques terrorristes au Gabón, au Senegal, en Côte d’Ivoire ? NON ! apprenez à pousser davantage vos reflexions ! L’enjeu ici c’est la souveraineté de nos pays. Et retenez ceci : ils seront chassés du Senegal et de la Côte d’Ivoire. Ce n’est qu’une question de temps...

    • HUG
      Si vous trouvez que la sutuation sécuritaire ne s’est pas améliorée dans ces pays, c’est votre avis. Personne ne vous oblige à faire un constat positif de ce qui se passe dans ces pays depuis le départ des soldats de notre ancienne copine.
      Ce que nous vous demandons pour la qualité des débats sur le forum et ailleurs aussi, c’est d’être le plus sincère et honnête possible. De sorte à nous aider à mieux faire s’il se trouve que nous sommes sur la mauvaise route.
      Il est impossible pour quiconque, même à ceux qui risquent des cancers à force de nous voir gagner du terrain et parce qu’ils veulent occulter les bons résultats engrangés sur nos ennemis, de dire que la situation sécuritaire ne s’améliore pas.
      Je ne leur demande pas d’aller faire le constat par eux même, dans les villages qui ont retrouvés leurs habitants, l’équipement de haute qualité que peuvent maintenant acheter nos pays parce que certains faux partenaires le sont plus etc...
      Ils peuvent aussi continuer la fabrication des fausses informations pour se consoler eux-même. Ce qu’il ne savent pas, c’est que ces méthodes deviennent des munitions que nous allons chargés et les traiter efficacement en continuant les opérations.

    • HUG, le terrorisme est une histoire résultante. Et nous comptons sur notre autonomie pour notre effacacité de lutte. Si tu comptes uniquement sur la nature et la présence française pour ta sécurité tu peux transporter tes parents et bagages pour les décharger à Paris. En attendant, nous voulons notre volonté autonome affichée, pour nos morales et devoirs.

  • Ne vous précipitez-pas ! Ils partiront tous d’eux-mêmes bientôt ; lorsqu’ils ne se sentiront plus considérés. Et pour le cas de la Côte d’Ivoire, notez qu’ils sont en sursis...en attendant l’arrivée prochaine du sphinx de Gagnoa

  • HUG va les remaner au Burkina, Mali et Niger
    C’est vrai ya des personnes qui pensent que seulement les blancs peuvent les proteger et penser pour eux.
    Heureusement le Burkina d’aujourd’hui est dirigé par des patriotes conscients.
    Dieu merci

    • heureusement que les Russes sont noirs. Originaires de Loumbila, ou bien ?

    • Bonjour Barou,
      Vous répondez : "ya des personnes qui pensent que seulement les blancs peuvent les proteger et penser pour eux". Heu, un peu comme ceux qui payent les "Africa corps", pour qu’ils sécurisent leur pouvoir, vous voulez dire ?
      Sinon, j’ai noté cette phrase dans l’article : "sans ce continent (l’Afrique), la France est de très loin un géant mondial." qui va, à mon avis, parfaitement à contresens des intentions de l’auteur, mais risque de convenir aux ultranationalistes français, qui pensent qu’il y aurait du positif à se débarrasser de cette encombrante relation.
      Ah, farancé là, c’est pas facil’ dèh !

  • Espérons que les soldats russes attendront que les lits des cantonnements soient redevenus froids pour les occuper !! ;-)
    Ou comment passer d’un problème historique et mémorielle (La France) à l’ emprise d’un état dirigé par un fou !!!
    " Des migrants africains contraints par Poutine à combattre en Ukraine" Bon courage à vous !!! a pleurer !!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique