LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina : L’Etat major général des armées dénonce une réplique de sa page Facebook dans le but de manipuler l’opinion publique

Publié le vendredi 14 juin 2024 à 12h05min

PARTAGER :                          
Burkina : L’Etat major général des armées dénonce une réplique de sa page Facebook dans le but de manipuler l’opinion publique

Dans le communiqué ci-après, l’Etat major général des armées dénonce une réplique "grotesque" de sa page Facebook. Pour lui, l’objectif de cette manœuvre est de manipuler l’opinion publique à travers la publication de fausses informations. "Nous invitons à utiliser l’option de signalement de Facebook pour contribuer à la désactivation de ces pages malveillantes", a exhorté l’institution.

PARTAGER :                              

Messages

  • Chers militaires,.sachez que c’est un autre terrain de combat et il ne faut rien lâcher ! Certains ont fait courir des bruits qu’il ya des bruits de bottes en ville et que ce serait pour sortir un de leurs anciens chefs de prison ! Ceux qui sont hors du pays, attendent certainement qu’il ait quelques affrontements en ville pour revenir car ils ne tiennent plus, l’exil est trop dur pour eux ! Dieu aime le Burkina et continuera de le protéger !

    • Bonjour
      Terrible !!!
      Même si certains sont en exil ils ont toujours des parents et amis au Burkina Faso !
      Dire que ces gens contraints de vivre loin de leur pays dont vous n’avez aucune preuve que vous aimez ce pays plus que ces gens, relève encore de la violence verbale et morale qui touche de nombreux Burkinabè.
      Ne vous inquiétez pas, la vie éternelle n’est pas sur la terre !!
      Le tour de chacun vient !!!

    • @Manuel, dommage si vous faites partie de ceux-là qui, de leur territoire d’exil, préparent des incendies pour le même pays dont vous parlez ! Sinon, il a été dit et redit que ceux qui se considèrent comme des fils du pays et par conséquent, veulent du bien aux fils et aux filles du pays, sont libres de rentrer aujourd’hui même au Burkina car le pays a besoin de leurs bras et de leurs cerveau pour le faire avancer ! Si par contre votre réaction épidermique, révèle votre haine pour le Burkina, alors, je vous présente mes condoléances car le Burkina restera debout quelque soit les complots en relation avec les descendants de Bob Denard ( NB : Bob Denard est un mercenaire français chargé des coups de forces contre les régimes à orientation indépendantiste vis-à-vis de la France. C’est au Bénin de Mathieu Keroukou, que ce mercenaire a échoué !
      Mr Manuel, veuillez avoir l’obligeance de rentrer au pays si vous êtes un citoyen honnête, propre et pas criminel.! Il y a toujours des maisons pour accueillir des gens à tout moment surtout que vous rentrez chez vous !

    • Mon cher, comprenez comment fonctionne le monde de Dieu le Tout-Puissant avant de vous en prendre aux Burkinabe vivant hors de leur pays. Les gens vont dans d’autres pays pour plusieurs raisons. Beaucoup reussissent et soutiennent des familles. Et ceux qui n’ont pas reussi, ont au moins appris quelque chose. L’ennemi est partout, dedans et dehors. A bon entendeur, salut

    • Il vous manque un peu d’intelligence. Voulez vous que tous les Burkinabe de l’Exterieur retournent au Faso ? Parce ce que le Burkina Faso a besoin d’eux. Commencez donc par le corps diplomatique (Ambassadeurs, Consuls...). Ensuite. envoyez des avions, bateaux, cars... pour faire ramener tous les Burkinabe qui sont hors du Faso. Je limite ici pour vous accorder du respect en vous repondant.

  • Les apatrides internes et externes sont payes par la Francafrique pour manipuler la masse. Le mode operatoire n est pas nouveau.

    Macron et ses sbires ont engage des mercenaires de l informations pour desininformer le peuple malien, burkinabe et nigerien.

    Cette armee de l intoxication est nouvelle strategie contre le spays du Sahel.
    C est du deja vu au Burkina Faso sous le regne de Thomas I.Sankankra, Les tracts qui ont semer la zizanie dans les rangs de l Armee burkinabe et les civils.

    Meme si les epoques ne ressemblent pas, ce sont les memes strategies pour atteindre les deux entites.

    Le chien ne change jamais sa maniere de s assoir.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique