LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

Publié le jeudi 23 mai 2024 à 17h07min

PARTAGER :                          
Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

L’ex Alliance des partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP) a exprimé ses préoccupations concernant l’organisation des assises nationales sur la Transition du MPSR II.

Dans cette déclaration en date du 22 mai 2024, l’ex APMP se dit prête à participer aux assises nationales, à condition que la suspension des activités des partis politiques soit levée.

Cela, afin de permettre une préparation adéquate. Elle exige aussi la garantie de mesures de sécurité en faveur des délégués menacés et la fixation de délais plus réalistes pour la soumission des listes de participants.

Plus de détails dans le document ci-dessous.
Lefaso.net


PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 23 mai à 14:23, par y En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Les partis politiques ne doivent plus se laisser rouler dans la farine. Qu’ils se réveillent car le MPSR2 veut maintenant s’éterniser au pouvoir.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 17:17, par Indjaba En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

      En effet l’erreur sera de vouloir avancer en mettant de côté les autres. C’est très tentant quand ’on a surtout de milliers de soient disant soutiens qui vous y poussent en criant, en menaçant, en intimidant. Dans l’histoire , les dirigeants dans cette position de ’’puissance’’ et de ’’ popularité ’’ ont toujours estimé que leur cas est particulier, que eux ils maîtrisent, que eux ils ont des soutiens plus sûr et plus francs. Taper les mots clés suivants dans Google : Blaise+ meeting+militants ou Rock+militants+meeting ou Gbagbo+ militants+meeting ou Condé+militants meeting etc etc ; . C’étaient des foules au discours électriques dont ont bénéficié tous ces présidents cités en exemple.
      C’est une erreur de vouloir imposer sa seule vision sur la gestion d’un bien commun. La réconciliation, l’union, l’inclusion etc sont les meilleures armes pour avancer. Le radicalisme idéologique , politique sont aussi dangereux que le radicalisme religieux et ethnique. Soyons modérés. J’ai vraiment peur des discours des uns et des autres sur les réseaux. Le ton est trop belliqueux. Desarmons nos cœurs. Faisons des assises pacifique et accordons 2 à 5 ans à l’actuel président qui doit aussi s’engager à rectifier certaines choses.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 14:48, par Passakziri En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    J’ai dejà dit , et je le repète que les partis politiques devraient se tenir loin de ce cirque qu’on ose apeller assises nationales. Non , les OSC qui continuent de mener leurs activités n’ont qu’à y aller et décider de ce qu’elles veulent. Cela n’engarera qu’elles et la mafia MPSR seules mais nullement la nation.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:18, par HORUDIAOM En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Je suis d’accord qu’on ne vous a pas donné assez de temps pour vous préparer. Je suis aussi d’accord pour votre sécurité. Mais la levée de la suspension des activités des partis politiques, il ne faut pas rever. Vous profiter des assises nationales pour poser des revendications politiques. Il s’agit des assises nationales inclusives et non des activités des partis politiques. Vous avez géré le pouvoir dans ce pays, on a su ce que vous valez. Ayez un peu honte si vous n’avez pas peur de Dieu. Il s’agit là d’une question nationale et ce sont vos activités politiques qui vous importent. Le pouvoir que vous avez géré pendant 6ans, qu’est ce que vous avez apporté à ce pays si ce n’est la désolation. J’aurai été IB que je ferai un autre coup d’état pour garder mon pouvoir comme l’a fait le brave Lamizana en 1974 à la suite d’une importante crise politique orchestré par Gerard Kango Ouédraogo et Joseph Ouédraogo (encore les politiciens ). A son temps, le président Lamizana avait suspendu la constitution et dissout l’Assemblée. La priorité du Burkina Faso en ce moment n’est pas l’organisation des elections. Pourquoi, il faut organiser rapidement les elections. On l’a déjà fait en 2015 pour permettre aux politiciens d’accéder au pouvoir et nous voilà à la case départ. C’est un sort qu’on a jeté au Burkina Faso ou quoi ? Je n’ose pas croire. Laissons la transition travailler et on avisera plus tard.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:28, par Bebeto En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    L’ex APMP,vous croyez que les Burkinabè ont encore besoin de vous, ? Détrompez vous votre gestion chaotique et gzbegisue du pays vous fiscedité et mis hors jeu
    Votre présence aux Assises qui auront lieu les 25 et ,26 ,,,Mai n’est pas nécessaire.
    C’est vous depuis l’ère du dictateurBlzide Compaoré qui avez dénaturé le Burkina.eytre vous de côté et laissez le Burkina avancer avec ces jeunes officiers et des patriotes désintéressés. Laissez ces jeunes réformer le Burkina en profondeur, pour qu’il y n’ait plus de place pour les vautours et les charognards politiques.
    Tous ces partis politiques et OSC sans basesui s’excitent, votre présence aux assises n’est pas nécessaires. Vous avez fait vos preuves depuis maintenant plus de 32 ans.. Les Burkinabè vous connaissent vous tous. Vous ne pouvez plus tromper personne.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 01:50, par Zach En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

      A propos des partis politiques aujourd’hui... Eux tous n’ont pas appris qu’ils sont desuets. Sont-ils les dieux de la politique, eux ?

      Leur condition n’engage qu’eux ! Personnellement, je ne veux plus voir la face de Clement Sawadogo, ni entendre le mot "CDP" parce-que je n’ai aucune foi dans leur entendement et approche de la politique ! Qu’ils fassent de la retrospection et aillent tous en introspection, metamorphose et renaissance !

      Apres Sankara, nous avons encore eu lcette faveur de Dieu d’avoir IB. Nos illustres partenaires que sont nos pays voisins n’ont pas eu cette faveur de Dieu a etre enfin une Nation.

      Qu’allez-vous encore dire si apres IB, le BF revit un autre "apres-Sankara" ? A bon entendeur, salut !

      Seul le BF compte et restera ; ici, nous sommes tous passagers et ce n’est pas pour cela qu’il faut forcement chier sur les gens.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:41, par HUG En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    C est grace a votre gestion mouta mouta qui a permis aux militaires de prendre le pouvoir. Si votre gestion était vertueuse les militaires ne seraient pas parvenu au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:51, par Sacksida En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    En Verite, Ibrahim Traore et son regime MPSR 2 ne sont nullement transparents et serieux dans la conduite de la Transition Actuelle et sont peu Credibles et ne respectant pas les dispositions Constitutionnelle et la Charte de la Transition. Dans le communique du Ministre de l’Administration Territorariale les Points de discutions des Assises Nationales ne sont nullement declines. De meme si aucun Document de base de Travail n’est point transmis aux Partis Politiques, a la Societe Civile Burkinabe et aux representants des regions cela denote une Incompetence et une extreme gravite de la situation presente et preoccupante. Alors, si les conditions que vous avez pose ne sont pas remplies, il faut arreter de se faire arnaquer par Ibrahim Traore et son MPSR 2 et ses Anarchistes des Ronds Points. Les problematiques du Burkina Faso et son Peuple Burkinabe sont tellement serieux et d’Urgent que l’on ne peut pas continuer a Bafouer des Interets Fondamentaux du Peuple Burkinabe et pour assouvir les assoifes du Pouvoir Politique que sont les Puschistes Militaro- Fachiste pro-l’imperialisme Russe. En tout etat de cause, le Burkina Faso et son Peuple Burkinabe n’a jamais admis la Dictature Neocoloniale d’Inspiration Russe ou Autres. Nos devanciers Maurice Yameogo, Sangoule Lamizana, Seye Zerbo, Thomas Sankara et beaucoup d’autres Patriotes Burkinabe doivent se retourner dans leurs Tombes pour la Trahision Inacceptable qui se produits au Faso. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 17:21, par TANGA En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Le pouvoir a appelé à des assises mais n’a pas forcé un groupe à y participer.
    Vous conditionnée ? Si vous ne voulez pas, ne venez pas ! De toutes les façons, les autres s’en porterons mieux.
    Chacun doit savoir que sa tranquillité est assurée par le pouvoir. Cela si on se rappelle de comment la jeunesse voulait traiter certains politiciens aux premiers jours de l’arrivée au pouvoir de cette révolution.
    Si on se sait donc contraire à ce que le pays désire, que l’on se tienne à carreaux chez soit.
    Est ce que vous aviez participé à dire non et halte à DAMBA ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 06:28, par HUG En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Ah,TANGA supporter du.mpp.devenu subitement supporter du.mprs 2.Ah, la vie.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 12:31, par Filsdupays En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Personne n’est obligée d’y participer car la différence de gouvernance de cette transition avec des actions palpables et le bénéfice pour le peuple n’est d’égale avec des gouvernances antérieures dont le seul but était de se remplir les poches avec l’argent du peuple. Que les entrepreneurs politiques se trouvent un vrai boulot car il y a déjà beaucoup de chantiers et tout le monde est appelé.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:04, par yk En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Vous pouvez y aller en tant que Patriotes burkinabé, pleins d’expériences dans la gestion des affaires de l’état . .. Même sans partis politiques vous devez avoir cette bonne moralité pour aider à avancer . Tous ceux qui sont connus leaders doivent apporter leur contribution à ces assises sans couvert d’une corporation. Sinon vous êtes des méchantes personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:53, par Bob En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Depuis 1987 la plupart d’entre vous avez mis tout en œuvre pour transformer ce pays désert et en enfer et vous EXIGEZ ! Quel toupet ! Si vous connaissiez la HONTE vous continueriez à vous cacher comme vous l’avez fait jusqu’à présent. Attention ! Les populations pourraient se rappeler que vous n’avez pas encore rendu compte de tous les forfaits, pillages, vols, injustices ,corruption… dont vous êtes coupables depuis cette époque. En sortant de votre hibernation vous pourriez attirer l’attention sur VOUS et bonjour les dégâts. Un conseil restez toujours dans votre cachette.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 11:39, par GUIESS YIIGA En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Vous êtes comme toujours de mauvaise foi. A l’appel de la Nation on ne pose pas de condition si on est patriote. Quelque soit sa situation on doit répondre tout de suite présent si on tient à l’existence. Le Peuple n’a plus besoin des trainards et des politiques aventuristes. Adieu !!! Vous n’êtes pas indispensables pour nous. Sans vous nous vivrons d’ailleurs mieux !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 16:58, par MODE AVION En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    Ce qui est interessant dans tout ça, d’ici 5 ans, ya trop des politiciens inutiles qui seront hors etat de nuir. Suis content de voir que certains cranes ne seront jamais président au burkina ici. Vive IB

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 18:26, par Jeunedame seret En réponse à : Burkina/Assises nationales : L’ex APMP conditionne sa participation par la levée de la suspension des activités politiques

    C’est l,heure de soulever la case ; on invite tout le monde ; mêmes les passants. Les uns s’y dépêchent avec fierté ; mais les autres s’asseyent bras croisés et renouvellent leurs plaintes d’être privés de terrain et tenues de sport. Qui a le temps pour les écouter ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"