LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

Publié le jeudi 23 mai 2024 à 11h38min

PARTAGER :                          
Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

Afin de résoudre la crise énergétique et d’injecter des fonds supplémentaires dans la défense, le Mali prévoit de rectifier sa Loi de finances 2024. Le ministre de l’Économie et des finances, Alousseni Sanou, a initié ce processus avec un projet de loi adopté en Conseil des ministres du 8 mai 2024.

Ce projet prévoit l’annulation de 220 milliards de francs CFA dans les dépenses budgétaires, incluant plus de 4 milliards de francs CFA annulés dans les dépenses du Conseil national de transition (CNT), et près de 350 millions de francs CFA rognés sur le budget de la Présidence. Les fonds ainsi économisés, seront réalloués aux opérations de sécurisation du territoire et à la subvention d’exploitation de la société Énergie du Mali (EDM-SA).

Lefaso.net
Source : aBamako

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 23 mai à 12:50, par Ka En réponse à : Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

    Voilà un bon exemple pour un copier-coller que notre premier ministre qui se dit malien doit suivre au lieu de voir des militaires avec des voitures de luxe a 100 millions devant les supers marché des villes. L’état doit réduire son train de vie. Les Burkinabés, surtout les déplacés d’où ils sont, subissent la misère la vie chère... Et les tenants du pouvoir ne se rendent pas compte : C’est budgétivore tout l’argent qu’on donnent aux alimentaires pour des meetings dans les stades remplis recto-verso soi-disant ‘’’’’’’’’soutient a la transition avec des menaces de mort a celui qui s’oppose leur dictat : ’’’’’’’’ Ou organiser avec l’argent du contribuable des assises inutiles, pourtant ils ont signé une charte que la transition se terminera en juillet, prochain. Il faut qu’on n’arrête ce cinéma, car tout cela ne contribue pas à réduire la misère du peuple, surtout les millions de déplacés hors de nos frontières qui ne demande qu’on leur donne des moyens pour revenir dans leurs foyers.

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 10:22, par kwiliga En réponse à : Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

      Bonjour Ka,
      Comment ça "Et les tenants du pouvoir ne se rendent pas compte".
      Mais bien évidemment qu’ils s’en rendent compte. C’est même un des propos récurrent des discours de notre président  : "On ne peut pas être là à avoir des millions comme salaire pendant que d’autres boivent de l’eau dans les marigots. Il faut équilibrer." Grand entretien du 26.40.2024
      Le souci n’est donc pas la lucidité, mais la capacité ou la volonté à s’attaquer au problème, problème qui est à la racine de tous nos maux et de ceux du Monde en général... la répartition des richesses.
      Mais évidemment, il est sans doute plus aisé de taxer la bière pour des millions de personnes de la classe moyenne, de laisser grimper les prix des produits de première nécessité, dont les pauvres ont besoin pour survivre, que de s’attaquer à une petite minorité de nantis,... auxquels on rêve secrètement de ressembler.
      Tous les soirs, le champagne coule a flot à Ouaga ! Qui aura le courage de le taxer à 200% ?
      Contrairement à ce qu’ont vécu nos parents et grands-parents, la richesse est aujourd’hui décomplexé, elle s’étale sans vergogne aux yeux des pauvres et des miséreux, elle se glorifie de ses excès.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:14, par Paul En réponse à : Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

    Un pays qui n’a pas d’électricité ne peut se développer économiquement ! Après avoir rougi les yeux, la réalité rattrape les militaires du Mali. Il en sera de même au Burkina Faso avec les délestages. On a parlé d’audits à l’arrivée d’IB mais à ce jour rien à l’horizon ! Il faudrait d’ailleurs publier les audits que sont la SONABEL et l’ONEA car il faut s’attendre à de nombreux manquements dont le dernier en date est la publication des impayés dans la zone de Ouaga 2000. J’espère que le RENLAC ou la ligue des consommateurs va porter plainte contre ces 2 boites car la confidentialité des clients a été bafouée !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:23, par Very-Well-Mind En réponse à : Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

    Commencer d’abord par ANNULER les contrats sous la table signé avec le groupe Wagner, pardon, la ``Africa Corps`` des Russes qui vous pillent de manière particulière cynique pour financer sa guerre impérialiste contre l’Ukraine !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:45, par HUG En réponse à : Mali : La réduction du train de vie de l’État va permettre d’économiser un total de 220 milliards de francs CFA

    Ici on augmente les fonds speciaux de la presidence à 70% et on se permet de donner 100000 de frccfa a un directeur d ecole.Ça c est la faute de l imperialisme.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique