LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

International : Le procureur de la CPI demande des mandats d’arrêt contre Benjamin Netanyahu et des dirigeants du Hamas

Publié le mardi 21 mai 2024 à 16h33min

PARTAGER :                          
International : Le procureur de la CPI demande des mandats d’arrêt contre Benjamin Netanyahu et des dirigeants du Hamas

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Karim Khan demande des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant et des dirigeants du Hamas pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité dans la bande de Gaza.

Contrairement à ce qui avait été précédemment relayé par la presse, la CPI n’a pas lancé de mandats d’arrêt contre Netanyahu et les dirigeants du Hamas, mais il s’agit d’une demande du procureur.

Au Premier ministre Netanyahu et à son ministre de la Défense, le procureur de la CPI reproche « le fait d’affamer délibérément des civils », « homicide intentionnel » et « extermination et/ou meurtre ».
« Sur la base des éléments de preuve recueillis et examinés par mon bureau, j’ai des motifs raisonnables de croire que Benjamin Netanyahu, le Premier ministre d’Israël, et Yoav Gallant, le ministre de la Défense d’Israël, portent la responsabilité pénale de crimes de guerre et crimes contre humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine (dans la bande de Gaza) à partir du 8 octobre 2023 au moins », a indiqué le procureur dans un communiqué.

En ce qui concerne le Hamas, des mandats d’arrêt ont aussi été demandés contre Yahya Sinouar, chef du Hamas dans la bande de Gaza, Mohammed Diab Ibrahim Al-Masri, chef de la branche armée du Hamas et Ismail Haniyeh, chef de la branche politique du mouvement « pour les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis sur le territoire d’Israël et dans l’État de Palestine (dans la bande de Gaza) depuis le 7 octobre 2023 au moins ».

Les accusations portées contre eux incluent l’extermination, le meurtre, la prise d’otages, le viol et autres formes de violence sexuelle, et la torture.

Lefaso.net

Sources : www.bfmtv.com
Agence France-Presse

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique