LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Iran : Le président Ebrahim Raïssi décédé dans un “accident” d’hélicoptère, le gouvernement rassure ...

Publié le lundi 20 mai 2024 à 21h00min

PARTAGER :                          
Iran : Le président Ebrahim Raïssi décédé dans un “accident” d’hélicoptère, le gouvernement rassure ...

Le président iranien, Ebrahim Raïssi, est mort dans un “accident” d’un hélicoptère, hier dimanche 19 mai 2024. La nouvelle a été donnée par les autorités iraniennes ce lundi 20 mai 2024.

Après douze heures de recherches, les médias d’Etat iraniens ont annoncé la mort du président Ebrahim Raïssi, 63 ans, et de son ministre des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian, après le crash de l’hélicoptère qui les transportait.

« Le serviteur du peuple iranien, l’ayatollah Seyed Ebrahim Raïssi, président de la République islamique d’Iran, est mort en martyr alors qu’il était en train de servir le peuple », publie la présidence iranienne, relayée par plusieurs médias.

Le gouvernement, lui, rassure que le décès du président ne va entraîner « aucune perturbation dans l’administration ».

A l’instar de plusieurs autres personnalités à travers le monde, le chef de l’État burkinabè a réagi au drame.

« C’est avec tristesse que j’ai appris la disparition du Président de la République islamique d’Iran, Ebrahim Raïssi, ce dimanche 19 mai 2024. En cette douloureuse circonstance, j’exprime au nom du peuple burkinabè et au mien propre, mes sincères condoléances et toute ma solidarité au peuple ami et frère d’Iran. Je salue la mémoire d’un dirigeant engagé pour la défense des intérêts de son peuple et pour la souveraineté de son pays », a exprimé le capitaine Ibrahim Traoré, relayé par la page Facebook de la présidence du Faso, peu après 10h, ce lundi 20 mai.

Pour rappel, le Burkina et la République Islamique d’Iran entretiennent des « liens d’amitié » depuis plusieurs années. Ils se sont renforcés au fur et mesure et davantage ces derniers mois par l’ouverture de la représentation diplomatique du Burkina à Téhéran. Elle est suivie, le dimanche, 21 janvier 2024, par la présentation des lettres de créance par l’ambassadeur Mohamadi Kaboré au président Ebrahim Raïssi.

On se souvient également que du 2 au 5 octobre 2023, à Ouagadougou, a eu lieu la première session de la commission mixte de coopération entre le Burkina et la République islamique d’Iran, à l’issue de laquelle, huit accords de partenariat ont été paraphés. Ces accords concernent les domaines de la protection de l’environnement, des mines et de l’énergie, de l’urbanisme et de la construction, du travail et de la protection sociale, de l’enseignement supérieur, de l’industrie pharmaceutique, de la formation professionnelle, de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle.

Pas plus tard que du 24 avril au 1er mai 2024, le Premier ministre burkinabè, Apollinaire Kyélèm de Tambèla, a effectué une « une visite de travail et d’amitié » en République islamique d’Iran.

« Au cours de sa visite, le chef du gouvernement rencontrera plusieurs personnalités iraniennes dont le Président iranien, Ebrahim Raïssi, pour discuter des questions d’intérêt commun, à savoir la défense, l’économie et les finances, les échanges commerciaux, la promotion des investissements. Les deux parties discuteront aussi des questions de l’artisanat, de l’industrie, de l’agriculture, de la santé, etc. », avait justifié la Primature à travers son département en charge de la communication.

O.L
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Niger : Fin de mission militaire de l’Union européenne