LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Russie-Burkina : Les deux ambassadeurs s’engagent à aller vite et bien, dans l’intérêt des populations des deux pays

Publié le mercredi 15 mai 2024 à 21h24min

PARTAGER :                          
Russie-Burkina : Les deux ambassadeurs s’engagent à aller vite et bien, dans l’intérêt des populations des deux pays

Le réchauffement des liens russo-burkinabè se poursuit entre les deux capitales, Moscou et Ouagadougou, notamment par des actes officiels. Quelques-uns des éléments-phares sont la réouverture de l’Ambassade de la Fédération de Russie au Burkina, le 28 décembre 2023, précédée, le 6 décembre 2023, de la nomination par Ouagadougou d’un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de la Fédération de Russie et depuis quelques jours, la nomination par Moscou d’un diplomate pour le Burkina.

Le nouveau représentant du président Poutine à Ouagadougou a d’ailleurs rendu visite au personnel de la représentation diplomatique du Burkina à Moscou le 8 mai 2024. Une dynamique qui, certainement, réjouit l’ambassadeur Tapsoba et son personnel, eux qui s’affairent à accueillir les Journées économiques du Burkina Faso à l’extérieur (JEB) 2024 à Moscou et à quelques mois de la première Conférence ministérielle Russie-Afrique.

Le nouvel ambassadeur de la Fédération de Russie au Burkina s’appelle Martynov Igor Alexandrovitch. Il a effectué une visite de courtoisie à son homologue du Burkina à Moscou, le mercredi, 8 mai 2024. “Visite au cours de laquelle, les deux ambassadeurs se sont mutuellement félicités et passer sommairement en revue les questions urgentes en instances. Leurs excellences se sont engagées à aller vite et bien dans l’intérêt des populations des deux pays”, apprend-on de source de la représentation diplomatique du Burkina à Moscou.

Cette nomination d’un diplomate au Burkina était impatiemment attendu, pour notamment faciliter les actes aux citoyens burkinabè désireux de se rendre en Russie. “Il n’y a pratiquement pas la possibilité de confectionner des visas au Burkina ; ça se fait toujours en Côte d’Ivoire. Nous avons donc pris attache avec le ministère des Affaires étrangères, qui nous a rassurés que l’ambassadeur russe au Burkina a été déjà désigné et qu’il prendra incessamment service.

Ce qui va nous permettre justement d’avoir un service consulaire au niveau de l’ambassade de Russie au Burkina et dans le long terme, nous allons réfléchir avec la partie russe sur comment éliminer le visa entre les deux pays, gage d’une meilleure coopération entre nos deux pays”, avait exprimél’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina auprès de la Fédération de Russie, Aristide Ludovic Tapsoba, dans une interview en fin mars 2024.

La nomination de ce nouvel ambassadeur au Burkina est d’intérêt que, le Burkina est de plain-pied dans les préparatifs de l’organisation de l’édition 2024 des Journées économiques du Burkina Faso à l’extérieur (JEB). La décision a été adoptée par le Conseil des ministres en sa séance du mercredi, 27 mars 2024. Elles auront lieu en Russie. Et ce sont donc, selon les informations, plusieurs acteurs, dont des opérateurs économiques, des hommes d’affaires, qui sont attendus pour l’occasion en Russie.

A Ouagadougou comme à Moscou, les petits plats sont donc en train d’être mis dans les grands pour le succès de ces journées, considérées comme une vitrine du Burkina à l’extérieur. “Les Journées économiques du Burkina Faso à l’extérieur organisées depuis 2001 visent à favoriser l’émergence du secteur privé et consolider les relations politiques, économiques et commerciales du Burkina Faso avec le reste du monde. L’organisation de ces journées constitue également un cadre d’exploration des possibilités de partenariat avec de potentiels investisseurs étrangers en vue de soutenir le développement de notre pays”, justifie le gouvernement.

Une photo de famille avec le personnel de l’Ambassade du Burkina a couronné la visite.

La première Conférence ministérielle Russie-Afrique en novembre

Aussi, l’intensification de l’axe Moscou-Ouaga par le désenclavement diplomatique arrive à un moment où le pays de Poutine se prépare à accueillir, en novembre 2024 à Sotchi (station balnéaire sise à environ 1 600 km de Moscou), la “première Conférence ministérielle Russie-Afrique”.

“C’est le format de haut niveau entre les Sommets, élaboré au cours du deuxième Sommet à Saint-Pétersbourg (en juillet 2023)”, confie une source diplomatique.
Une rencontre de haut niveau entre deux Sommets (les Sommets ayant lieu chaque trois ans) où, l’on présume, le Burkina ne sera pas en reste ; lui qui a, depuis un moment, réorienté sa dynamique diplomatique dans laquelle la Russie occupe une position confortable par plusieurs initiatives.

Lire aussi : « La Russie soutient le renforcement de la souveraineté des États africains et appelle à la prise en compte de leurs intérêts nationaux » (Ambassadeur Alexey Saltykov)

O.L.O
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique