LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

Publié le vendredi 5 avril 2024 à 21h11min

PARTAGER :                          
Burkina : 500 millions fcfa pour

Au sortir du conseil des ministres qui s’est tenu, jeudi 4 avril 2024, le gouvernement a décidé de décaisser 500 millions de francs CFA pour la mise en oeuvre d’une "communication en temps de crise" et d’une "stratégie de communication de guerre."

L’exécution de ces deux lots de communications se fera par une entreprise dénommée IM PRINT. Pour ce faire, 100 millions fcfa sont prévus pour la communication en temps de crise et 400 millions pour la stratégie de communication de guerre.


Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 7 avril à 08:55, par kwiliga En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Ah...?
    J’avais commenté ici.
    C’était antipatriotique...?

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 08:38, par Ollo En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Vaut mieux tard que jamais. En effet, il ressort au niveau de l’AES d’une façon générale que la communication est le maillon faible de cette guerre contre le terrorisme. N’eut été le rôle joué par les réseaux sociaux, nos nations seraient déjà à terre tant la propagande mensongère et la manipulation des pays hostiles sont énormes. Je trouve même le montant insuffisant au regard de ce que déploient les pays occidentaux. Je souhaite que la communication dans l’ensemble des pays de l’AES soit plus portée sur les enjeux de la guerre tout en faisant des rappels historiques des rapports de l’Afrique avec les autres peuples et les desseins de ces derniers sur le continent. Il faut reconnaitre que c’est le manque de communication soutenue que fait que l’histoire semble ne pas profiter aux africains de sorte que certains phénomènes se répètent à souhait.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 16:31, par Sougrenoma En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

      M Ollo,
      le mal de ce pays c’est le bavardage. Communication par-ci communication par là. Mais très peu de travail concret. L’armée a un service de communication, le ministère de la défense a un service de communication, on a un ministère de la communication et ça, ça ne suffit pas ?
      La communication ne remplacera jamais le vrai travail de lutte contre le terrorisme qui sont :
      - le combat
      - la lutte contre la pauvreté et le désœuvrement
      - l’éducation
      - la mise aux pas des religieux de tout bord
      - la réconciliation

      Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 17:02, par AES En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

      Aujourd’hui des milliers de tailleurs, menuisiers, soudeurs, vendeurs d’aliments sont au chômage avec son cortège de drames sociaux. Sans électricité, les soins à apporter aux populations deviennent moins efficaces, ce qui cause aussi de nombreux décès. L’école subit également les affres de l’insuffisance d’électricité. C’est ainsi tous les pans de la société qui sont impactés. L’Etat se verra sans doute privé d’une partie de ses revenus fiscaux, ce qui va encore alourdir la crise économique et financière que le pays traverse.
      Au La crise de l’eau qui sévit au Mali précisément à Bamako de façon particulière continue d’exacerber les difficultés quotidiennes des habitants en ce temps de ramadan et d’une canicule inouïe couplée aux délestages intempestifs. Depuis près d’une semaine, certains quartiers périphériques de la capitale : (Magnambougou, Sokorodji, Missabougou, Dialakorobougou, Mountougoula, Niamana, Sangarebougou, Marseille et bien d’autres encore) n’ont plus d’eau potable. Même une seule goutte d’eau ne traverse les robinets. Cette situation de pénurie d’eau persistante dans lesdits quartiers cités continue de plonger les habitants dans une condition de détresse insupportable.Mali, les morgues débordées après les chaleurs extrêmes couplées aux nombreux délestagesLe professionnel du rite funéraire Ladji Dibatéré poursuit : « Il y a carrément des hôpitaux dans lesquels, quand je rentre, je suis obligé d’avoir les deux mains sur le nez. J’ai l’impression que les gens ne se sont pas rendus compte de l’importance d’avoir une morgue digne, qu’on puisse conserver nos défunts, les respecter, qu’ils puissent reposer en paix et en dignité. On ne peut pas laisser les défunts “pourrir” comme ça. »

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 09:19, par kwiliga En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Bonjour Lefaso.net,
    Ne seriez-vous point en perte de vitesse ?
    Articles orientés et de moins en moins intéressants qui du fait, appellent de moins en moins de commentaires ?
    Commentaires allant de plus en plus dans la critique des individus, plutôt que dans l’analyse des articles...?
    Petit farceur qui s’amuse à semer la discorde en usurpant tous les pseudos ?
    Ne devriez-vous pas vous relancer ?
    Editer une charte de bon comportement sur le forum ?
    Proposer une enquête quant aux attentes de vos lecteurs ?
    ...
    Vous avez toujours été pour moi un leader de la juste information et un reflet de l’état du pays... Ok, le pays va mal, mais, pour le bonheur de tous vos lecteurs et intervenants, ressaisissez-vous, s’il vous plait.

    Répondre à ce message

    • Le 8 avril à 17:02, par Gwandba En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

      Ceux qui se font passer pour des aveugles et sourds peuvent dès maintenant sortir les calepins et commencer les prises de notes car, cet évènement est une grande avancée dans la lutte contre les lâches cupides et assassins terroristes qui, pour certains, armés de claviers et des stylos se font passer pour des internautes.

      Ils sont aux abois et la moindre bonne nouvelle allant dans notre sens leur rend amères tant la panique envahit ces âmes cupides et lâches.
      Les seules nouvelles qu’ils aiment entendre sont celles qui donnent de la vigueur à leurs lâches cupidités.

      Inutile de leurs dire que leurs périmètre s’amenuise et dans pas très longtemps, la Côte d’ivoire serait l’endroit au monde où il ne peuvent plus se cacher même payés de miettes pour cette lâcheté.

      Bravo à lefaso.net pour le travail bien fait n’en déplaise aux faussaires. Qu’attendent- ils pour aller eux-même récolter les informations dont ils aiment tant ???

      Répondre à ce message

  • Le 8 avril à 22:03, par Sacksida En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Ecoutez c’est de la Gabegie que de mettre 500 millions de CFCA pour la propagande, car c’est le Resultat Actuel sur les Terrains des Combats et des Victoires ou Defaites de notre Armee Burkinabe qui feront la difference. De meme, mettez des Milliards de FCFA si vous voulez, si nos Combattants Operationnels manquent de minutions pour faire Face aux Terroristes Mecreants, ce n’est nullement l’argent qui donnerait la Victoire sur l’Ennemis. Car quand des Resultats Probants et Concrets sur les Terrains sont des Elements d’informations Credibles et Transparente. Que Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est Integre. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 11:33, par jan jan En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Ces 500 millions de francs sortent d’où ? Beh de nos poches bien évidemment pour servir des intérêt personnels.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 16:02, par Le Capitaine En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Eh bien, il est important d’avoir une telle stratégie, cependant la question qui taraude l’esprit est " devrions-nous confier cela à une entreprise privée ?" N’as-t’on pas des compétences au sein de l’armée et de l’administration pour cela ? " En ces temps où la confidentialité est de mise, quel est l’intérêt d’externaliser ce qui va être "essentiel" en "période de guerre" ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril à 12:20, par Nimembao En réponse à : Burkina : 500 millions fcfa pour "une communication de crise" et une "stratégie de communication de guerre" (Conseil des ministres)

    Il y a de l’argent pour la propagande. Entretemps, nos écoles, nos universités, nos hôpitaux, nos routes, nos ponts.....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique