LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

Publié le vendredi 1er mars 2024 à 11h20min

PARTAGER :                          
Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

Dans ce communiqué publié sur son blog, l’homme politique français Jean-Luc Mélenchon dénonce les « menaces et arrestations arbitraires » de nombreuses personnalités, entre autres Bassirou Badjo, Zinaba Rasmané, Me Guy Hervé Kam. Il affirme que les « diffamations judicaires et les abus de pouvoir de toutes sortes pour museler les voix dissidentes déshonorent ceux qui les font ». Ci-dessous l’intégralité de son communiqué.

Depuis des mois la junte militaire au pouvoir au Burkina Faso procède à des enlèvements pour réprimer l’opposition. Sur le modèle désormais généralisé de tant de pays, y compris « démocratiques », la justice est aussi utilisée à des fins politiques, pour diffamer les dissidents et les réduire au silence.

Les menaces et arrestations arbitraires se multiplient. De nombreux activistes de la société civile et opposants politiques burkinabè ont été enlevés et emmenés vers des destinations inconnues. Des personnalités en sont directement menacées.

Parmi elles, mes amis Rasmané Zinaba et Bassirou Badjo, animateurs du Balai citoyen, Me Guy Hervé Kam, Coordonnateur du mouvement SENS (Servir Et Non Se Servir). Mais aussi de nombreuses personnalités politiquement engagées dans la lutte pour le retour à la démocratie comme le docteur Ablassé Ouédraogo, ancien ministre des affaires étrangères.

Ces personnes représentent le Burkina de la mobilisation citoyenne pour la démocratie et les droits fondamentaux.

Il est urgent d’exiger des autorités burkinabè qu’elles localisent au plus vite les personnes disparues, et fassent rendre des comptes aux responsables de ces violences.

Les français attachés aux droits humains doivent manifester leur solidarité avec le peuple burkinabé. Le droit des peuples à choisir leurs dirigeants sans ingérence ni répression doit être respecté, au Burkina Faso comme ailleurs. Les diffamations judiciaires et les abus de pouvoir de toutes sortes pour museler les voix dissidentes déshonorent ceux qui les font.

Solidarité et courage envers le peuple burkinabé, seul souverain au Burkina.

Jean-Luc Mélenchon

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 1er mars à 11:46, par Beoggninga En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Tous ces politiciens de la France sont les mêmes. Une fois arrivés au pouvoir ils deviennent pire que leurs prédécesseurs dans l’exploitation des anciennes colonies d’Afrique. Vivement que l’extrême droite arrive au pouvoir, eux au moins vous tiennent un discours de vérité, vous permettant ainsi de prendre conscience des réalités et de les affronter. On sait ce qui est arrivé au Burkina Faso sous le régime socialiste au pouvoir en France.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 11:57, par Passakziri En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Jean Luc Melangé, c’est bien de dénoncer mais revoyez vous-,mêmes vos propres turpitudes ! Pendant que c’était une évidence que les putschistes sahéliens n’étaient que des marionettes déguisées en néo-panafrico-revolutionnaires à la solde de Poutine ( je ne dirai pas Wagner puisque Wagner lui même a toujours été à la solde de Poutine ) et que par cosnéquent il fallait s’attendre à ce que les premiers mimétisesent les methodes repressives ayant mis les russes dans une docilité vide de sens , oui pendant ce temps les extrêmes gauches européennes dans un calcul politicien ont encouragé la dérive par des discours mieleux laissant croire à une lutte des classes , soufflant volontairement ou involontairement dans la même tompette que Poutine , le seul vrai impérialiste au 21e siècle qui prétend lutter contre l’impérialisme en recololisant l’Afrique et en pratiquant les guerres de conquêtes indignes du 21 e siècle. Donc Monsieur Melenchon, vos critiques arrivent trés tard, même si on dit souvent que mieux vaut tard que jamais.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 12:41, par jan jan En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Très bonne initiative M. Mélenchon, j’espère que cela va porter des fruits.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 13:57, par Bagaman En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Qu’est-ce qui a donné à ces hommes politiques français le droit de s’immiscer dans nos affaires intérieures ? Avons-nous interféré dans leurs affaires lorsqu’ils interdisaient aux footballeurs de soutenir les Palestiniens ? Pour leur information, nous ne sommes plus leurs marionnettes. Ils restent en dehors de nos affaires.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 14:24, par salif En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    La France est entrain de culbuter il ne voit pas ça .Que chacun mange le haricot qui est devant lui.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 14:31, par Sidpassata Veritas En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Ce que je trouve regrettable dans tout cela, c’est que les autorités de la Transition n’avaient pas besoin de prêter aussi facilement le flanc à la critique, puisque, dans les principes, les procédures utilisées ne renvoient à aucune règle qui permet de dire que ce n’est pas de l’arbitraire. Sankara avait évité cela en créant un tribunal révolutionnaire spécial, le TPR dont le fonctionnement était connu de tous. L’action était donc encadrée.
    En plus il y a le long silence sur ces cas qui font discuter qui donne l’impression que les autorités elles-mêmes sont embarrassées, de sorte qu’on ne sait pas s’il s’agit d’un excès de zèle toleré à certains éléments ou si c’est une pratique autorisée par les premiers responsables.
    Les questions ne manquent et je ne suis pas sûr que le silence soit toujours la meilleure réponse pour favoriser l’unité nationale et la cohésion sociale tant désirée.
    Faudra-t-il croire que tous ceux qui interpellent la Transition à ce sujet sont malintentionnés vis-à-vis des aspirations légitimes des burkinabè !?

    Répondre à ce message

    • Le 7 mars à 15:07, par non’ga En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

      Merci Monsieur pour votre intervention. Vraiment c’est un non sens. Cest contre productif. Moi même, j’avais applaudi à toutes les actions et orientations mises en place par ces tenants du pouvoir, mais là je commence à m’inquiéter. Ce silence, ces enlèvements non justifiés, le non respect des procédures, tout cela inquiète. Qu’est ce prouve de la justesse de ces enlèvements, qu’est ce qui prouve que ces gens enlevés ne sont pas victimes de jalousie tout simplement. Qu’est ce qui prouve que ces gens enlevés ne sont pas enlevés juste par abus de pouvoir. Et jusqu’où cela peut aller ? Je ne veux pas que mon pays devienne un pays de peur et de sauve qui peut. Ce n’est pas ça les valeurs africaines.

      Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 15:41, par TANGA En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Monsieur Mélenchon,
    Avez vous fini de régler les problèmes en France .
    Maintenant que vous pensez que vos poulains aux faso ont des problèmes et vous sortez des bois.
    Occupez vous du P’tit macron qui est en train de bader la France et pire de la mettre en pâture.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 18:24, par Sacksida En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Internaute 6, en matiere de gouvernance Vertueuse, nous ne voyons rien nullement de resemblance entre cette Transition actuelle et la Revolution Democratique d’Aout avec Thomas Sankara et les Revolutionnaires Burkinabe
    Sur bien de questions nationales, la Revolution Democratique d’Aout avait cree les Tribunaux Populaires de la Revolution, avec pour Missions de juger des cas de Corruptions Endemiques, de Detournements des Deniers Publics et des Enrichissements Illicites. De meme, la Commission du Peuple chargee de la Prevention contre la Corruption ( CPPC).devant laquelle tout Dirigeants Politiques et Responsables Publics deposait publiquement les declarations des biens et a charge de cette commission de mener des enquetes sur tous les cas pour faire la lumiere ; et en cas de besoins les TPR prenaient le relais et tout cela de facon Transparente et Vertueuse. Alors une Revolution Democratique ne s’improvise nullement car Elle est une sciences politique et ideologique determine de Management. Si nous prenons uniquement les dix dernieres annees de gouvernance publique, combien de centaines ou de Milliers de Milliards ont ete detournes ou Voles au detriment du Peuple Burkinabe ? Et cela sans aucune action penale et serieuses n’ont ete entamees pour la recuperation des Deniers Publics et du Peuple Burkinabe. Vraiment deplorable et retenez qu’en matiere de gouvernance Vertueuse Resolue, Thomas Sankara et la Revolution etait les Meilleurs ou tout au moins les moins mauvais gouvernants Burkinabe et meme de l’Afrique Combattante. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 18:45, par Africa En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Pourquoi se mêler des affaires burkinabè ? Il sera mieux de s’occuper de qui vous regarde : le Burkina Faso est fatigué de la France.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 18:48, par Hamiyabidi En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Que personne n’ait honte de revenir à la raison, c’est une grandeur, celui qui a réellement la volonté et les idées positives pour nous sortir de ce merdier de terrorisme sera soutenu naturellement, mais pour le mensonge et autres plans machiavélique c’est une question de temps . Que Dieu aide la vérité et le véridique.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars à 21:21, par Zeus En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Ils veulent recommencer encore. Pourquoi ils ne oublient pas pour se preocuper des problèmes de leur pays. Si la France n’a pas de souci alors parlez de la côte d’Ivoire du Sénégal et du Bénin.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars à 13:23, par SOME En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Camarades Jean Luc tu viens de faire une grosse erreur. Mais d erreur c en est point ! Tu viens de dévoiler de plus en plus ta vraie position vis à vis de l Afrique. Mais ceux qui savent voir le voyaient depuis ta positions hypocrites à l université de ouaga ou tu joues au caméléon équilibriste. Depuis ta position sur les soldats français au Mali etc. Décidément la social démocratie de la 3e internationale !!!!
    Tu prétends critiquer la francafrique alors que tu en est un fervent défenseur. Tu dois comprendre à ton corps défendant que cette jeunesse africaine n est plus ce que nous on a été. Tu viens de te griller encore plus. De toutes façons on ne te faisait pas confiance. Comment peux tu venir publier un tel communiqué. Ce n est point la ou tu ressusciteras en te lancant dans cette guerre que tu contribues à imposer aux africains pour tes intérêts nationalistes. Ceux que tu défends on les connaît. Je discuterai pas des termes de ton communiqué mais saches que on t à compris
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 19:25, par awa En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    JL Mélanchon n’a honte de rien et a largement démontré ces dernières années qu’il peut dire une chose et sons contraire à deux jours d’écart.
    Il est par ailleurs un grand admirateur de V. Poutine car il aime les "hommes forts" !
    Il est curieux qu’avec sa grande intelligence, il n’ait pas en core compris que les méthodes mêmes de la Junte d’Ibrahim T. sont largement inspirées des méthodes poutiniennes : les opposants "au trou", ou bien ils disparaissent sans laisser de trace, ou sont empoisonnées surtout s’ils sont en exil (méthode préférée de Poutine).
    Poutine est clairement l’inspirateur de la junte : dictatorial, cruel, anti-démocratique, ne respectant en aucune manière sa population .
    D’ailleurs JL Mélanchon dirige son mouvement de la même manière : excommunication des "tièdes".Le Chef c’est le Chef et on OBEIT au Chef. Rompez !.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars à 23:53, par JEAN En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    TOI LÀ, SACHE QUE NOUS ON SE MOQUE DE VOTRE DÉMOCRATIE LÀ :ELLE EST OCCIDENTALE .TU ES PETIT POUR NOUS PARLER DE DROITS HUMAINS.
    ET QUE LES FRANÇAIS GARDE LEUR SOUTIEN MALÉFIQUE, NOUS POPULATION BURKINABE, ON EN A PAS BESOIN.
    PROCHAINEMENT, SI TU ES VRAIMENT HOMME, ET DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS VIENS DIRE ÇA AU BURKINA FASO ICI.

    Répondre à ce message

    • Le 4 mars à 11:39, par Passakziri En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

      @ JEAN
      "PROCHAINEMENT, SI TU ES VRAIMENT HOMME, ET DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS VIENS DIRE ÇA AU BURKINA FASO ICI."
      Mais c’est quoi être HOMME pour vous ? Suffit-il d’avoir deux grosses boules pendantes entre les pattes pour prétendre être homme, faut-il en plus avoir de la force musculaire ? Faut-il avoir les deux ou bien être HOMME va au delà de charactéristiques que les animaux aussi possèdent ? Le bouc aussi a des boules entre ses pattes, le taureau aussi , et en plus il est fort. Alors demandez-vous à Melenchon cela ? Sinon il n’a pas besoin d’être au Burkina pour dire ce qu’il pense , si tel est qu’être homme demande d’avoir un cerveau plus avancé que celui du bouc et du taureau. MAlheureusement on n’est souvent pas sûr que certains que nous considérons comme des humains aient cette charactéristique qui puisse les différencier des animaux.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 08:17, par Stéphane En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Mélenchon,

    Il serait plus judicieux pour vous de vous concentrer sur les problèmes de votre pays. Chaque caïman dans son marigot. Si tu ne comprends pas, va te laver.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 10:06, par TOE Sylvestre En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    De QUOI je me mele,balaie d’abord devant la porte de ta FRANCE.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars à 12:26, par Nimembao En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Regardez-nous les Sahéliens. Quand le régime viendra chercher nos voisins, nos frères et soeurs, et ça viendra, on dira "ou est la communauté internationale ? Ils nous ont abandonnés ?" Combien de fois, on entend cette rengaine ! JL fait de la politique purement et simplement. Mais au fond des choses, IL A RAISON ! C’est juste notre allergie épidermique envers la France qui nous fait gueuler contre lui.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars à 19:32, par Un Français En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    c’est le propre de l’opposition que de contester. Je souhaite voir ses propositions.
    Un jour viendra ( il est encore loin) où l’occident prendra exemple sur l’Afrique.
    Alors Mélenchon sera baillonné et emprisonné.
    La meilleure défense est l’attaque. Qu’il attaque pendant qu’il le peut encore ...

    Mais au fait, pourquoi Ibrahim ne se soumet pas au verdict des urnes ? A en croire fasonet, il n’existe pas de contestation du régime. Cela ferait taire certaines langues occidentales et la CEDEAO.

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars à 16:34, par Sage En réponse à : Burkina : Jean-Luc Mélenchon dénonce « les menaces et arrestations arbitraires »

    Au moins on a créé une nouvelle catégorie de VDP ; ce sont les VFDP (volontaire Forcé pour la Défense de la Patrie).

    Combien d’ennemis a pu éliminer ou contribuer à faire éliminer par Ablassé ?
    Vraiment, il faut arrêter cette pratique. Des burkinabè avaient droit de vie et de mort sur d’autres burkinabé dans ce pays ; ils ont tué et humilier d’autres burkinabé et se cherchent aujourd’hui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique