LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

43e anniversaire des Forces armées nationales : entre joie et peine

Publié le lundi 3 novembre 2003 à 10h22min

PARTAGER :                          

Les Forces armées nationales du Burkina ont commémoré leur 43e anniversaire le 1er novembre 2003 par une prise d’arme et des décorations à la place de la Nation de Ouagadougou.

Premier (1er) novembre 1960, 1er novembre 2003. Nos Forces armées ont 43 ans. Placée sous le thème de "l’intégration sous-régionale pour la paix et le développement’’ la commémoration de cet anniversaire de l’armée a débuté par la revue des troupes. Elle a été effectuée par le colonel Christophe Ilboudo de l’Etat-major général des armées en compagnie du lieutenant-colonel Zoumana Traoré, commandant la 3e région militaire.

Dans son discours, le représentant du ministre de la Défense, le colonel Christophe Ilboudo a souligné que le nouvel ordre mondial consécutif à la fin de la guerre froide insuffle une dynamique nouvelle à la marche du monde et impose le réflexe d’intégration comme alternative efficace au développement des Etats. Il a par ailleurs relevé que les cadres d’intégration comme la CDEAO, l’UEMOA ne peuvent être efficaces que si l’espace dans lequel ils s’organisent est sécurisé. Il a à cet effet cité en exemple les conflits sierra-léonais, ivoirien qui émaillent l’espace communautaire ouest-africain mettant en péril la plupart des programmes de développement. A ces obstacles internes aux pays, s’ajoutent la criminalité transfrontalière et le grand banditisme. Voilà qui appelle les Forces armées nationales à jouer un rôle de premier ordre tant sur le plan interne qu’international.

Des décorations ont été décernées aux hommes de tenue pour services rendus à la nation. Ainsi onze (11) officiers ont reçu la médaille d’honneur militaire ; 30 sous-officiers et militaires de rang la médaille militaire, huit (8) sous-officiers et militaires de rang la médaille d’honneur des sapeurs pompiers. Trois (3) officiers, la médaille commémorative avec agrafe République démocratique du Congo.

Bachirou NANA
Sidwaya

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique