LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Caisse nationale de sécurité sociale : Hommage à 218 agents admis à la retraite

Publié le vendredi 9 février 2024 à 16h00min

PARTAGER :                          
Caisse nationale de sécurité sociale : Hommage à 218 agents admis à la retraite

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a organisé, le jeudi 8 février 2024, une cérémonie d’hommage pour ses agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite entre 2018 et 2023. C’était à son siège à Ouagadougou. Ils sont en tout 218 qui ont vu leur dévouement à la nation reconnu à travers des attestations, des pagnes Faso dan fani et une enveloppe financière. Le tout, sous le regard bienveillant du ministre d’Etat, en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié.

Ils sont 218 agents qui, entre 2018 et 2023, sont admis à la retraite à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Au regard de leur apport important dans la bonne marche de la maison, la direction générale a fait une halte pour leur rendre un hommage mérité, qui pour certains, totalisent 40 ans de bons et loyaux services. Une belle occasion saisie par la direction générale pour les féliciter, les remercier et leur exprimer toute la reconnaissance de la CNSS pour « l’édification de la maison commune ». Ainsi, chaque retraité s’est vu décerner une attestation, un pagne Faso dan Fani et une enveloppe financière.

D’après le directeur général de la CNSS, Herman Yacouba Nacambo, ces agents ont laissé des empreintes indélébiles dans la vie de la CNSS

La dernière cérémonie de ce genre, a rappelé l’actuel directeur général de la CNSS, Herman Yacouba Nacambo, date de 2017. Selon ses dires, cette situation est restée comme une grande anomalie que la direction générale a voulu corriger ce jour à travers l’organisation de cette cérémonie. « Au nom de tout le personnel de la CNSS, chers aînés, recevez nos sincères excuses pour n’avoir pas pu organiser à temps une telle cérémonie. Nous prenons l’engagement d’inscrire cela dans notre agenda pour les prochaines années. Ces femmes et hommes que vous êtes ont consacré de nombreuses années de leur vie à servir nos assurés, à veiller à ce que les droits des travailleurs soient respectés et protégés au Burkina Faso », s’est-il excusé.

Il a, dans la même veine, reconnu le dévouement et l’engagement exemplaire de ces agents qui ont, d’après lui, laissé une empreinte indélébile dans la vie de la CNSS. Car, a-t-il fait savoir, au-delà de leur compétence professionnelle, c’est leur abnégation au travail et leur sens du devoir accompli qui ont marqué leur passage dans cette institution.

Le président des retraités de la CNSS, Marius Nikièma, a profité de cette occasion pour faire des doléances

Faire en sorte que les anciens ne pleurent pas

Le président des retraités de la CNSS, Marius Nikièma, a profité de l’occasion pour faire des doléances à l’endroit du directeur général de la CNSS et du ministre en charge de la fonction publique. Ces demandes sont, entre autres, à long terme, un siège pour les retraités de la CNSS et à court terme, un local provisoire, leur inscription de manière pérenne au budget de l’institution sous forme de subvention annuelle, un tarif préférentiel au niveau des villas d’accueil dans les différentes directions régionales lorsqu’ils y effectuent des déplacements pour des évènements sociaux, une augmentation de la pension, etc.

Le ministre en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié, a promis prendre à bras le corps les doléances

Les doléances ont été bien notées par le ministre en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié, qui a déclaré qu’on doit faire en sorte que les anciens ne pleurent pas. Il s’agit de leur éviter de gémir sous le coup d’un mal qu’ils n’arrivent pas à prendre en charge, de s’inquiéter pour leur petit-déjeuner du lendemain ou de rester dans des rangs pendant longtemps avant d’être reçus en termes de soins. « Ce sont des larmes invisibles que nous devons travailler à leur éviter », a-t-il décrit, tout en s’engageant à traiter avec diligence les préoccupations soulevées.

Lors de cette cérémonie, le président de l’Association nationale des retraités (ANR), Boureima Ouédraogo, a fait une communication à l’endroit des 218 retraités. Il a évoqué les attitudes à développer, les aliments et les boissons à privilégier pour se maintenir en bonne santé.

Le président de l’Association nationale des retraités du Burkina a donné des conseils pratiques aux nouveaux retraités

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 9 février à 18:25, par Dosso En réponse à : Caisse nationale de sécurité sociale : Hommage à 218 agents admis à la retraite

    J’aimerai bien comprendre, le local réclamé par le président des retraités de la CNSS, c’est uniquement pour les retraités ayant travaillé à la CNSS, ou bien le local appartiendra à tous les pensionnés de la CNSS. Parce que la CNSS existe grâce à nos cotisations. La CNSS ne doit pas prendre cet argent immobilisé pour donner n’importe quel avantage aux agents et aux retraités.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique