LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

Publié le dimanche 4 février 2024 à 22h04min

PARTAGER :                          
Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

Dans une déclaration datant du 1 février 2024 , l’opposant sénégalais, Ousmane Sonko s’est adressé au président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré à propos de la disparition de son « frère, ami et avocat » , Guy Hervé Kam. Il a rappelé que l’État doit remplir ses fonctions régaliennes de sécurisation de tous les citoyens sans distinction aucune. Lire la déclaration ci-dessous.

La nouvelle de l’enlèvement, à Ouagadougou, de mon frère, ami et avocat, Guy Hervé Kam, m’a plongé dans une profonde stupeur.

Je salue tout d’abord le courage et la détermination d’Hervé dans son combat pour son pays, le Burkina Faso, mais aussi pour toutes les causes justes africaines.

Il y a deux mois à peine, il était à Dakar pour plaider ma cause à la Cour suprême. Lors de notre entrevue au Cap-Manuel, il m’avait fait part de ses craintes d’être enlevé, ou même pire, dès son retour au Burkina.

Je m’adresse donc singulièrement à vous, mon frère Ibrahima Traoré, Président de la Transition du Burkina.

Lors de notre dernier entretien téléphonique datant du mois de juin, j’attirais votre attention sur les cas de plus en plus fréquents d’atteinte aux libertés, de menaces et d’exactions contre toute voix discordante au Burkina. J’attirais votre attention sur des groupuscules radicaux, supposés affiliés au régime, qui s’attaquaient aux leaders politiques, syndicaux ou de la société civile qu’ils jugeaient critiques à l’endroit de votre action.

Monsieur le Président, cher frère, je vous réitère mes modestes et amicales suggestions de l’époque :

- votre noble et digne combat contre l’agression terroriste que subit le Burkina ne s’accommode pas d’un climat de tension intérieure ;

- ce combat ne se gagnera pas dans un climat de division et de suspicion entre Burkinabés ;

- l’État doit remplir ses fonctions régaliennes de sécurisation de tous les citoyens sans distinction aucune.

Alors, cher frère Président, je vous lance cet appel et vous invite à :

1- Déployer tous les moyens à votre disposition pour retrouver et faire libérer notre ami Guy Hervé Kam et tous ceux qui, comme lui, ont été enlevés dans leur maison ou dans les rues de Ouagadougou.

2- Identifier, cher frère, et sanctionner les auteurs de ces pratiques indignes du Burkina, quel que soit leur statut.

3- Mettre définitivement un terme à ces pratiques.

Il y va de l’image et de l’honneur de cette Transition.

Je vous réitère, cher frère, mes sentiments et mon soutien de principe.

Ousmane Sonko

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 2 février à 12:39, par Sacksida En réponse à : Burkina | Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko plaide pour sa libération

    Merci au President du Parti PASTEF pour sa Lettre Pertinente de sensibilisation de Ibrahim Traore President de la Transition Actuelle ; car les Agissements a tendance Fachistes et Dictatoriale Incongrue ne menera qu’a la desagregation Sociale Graves dans ce contexte d’insecurite et de Terrorisme desastreux dont Ibrahim Traore et son regime MPSR 2 peine a eradiquer malgre les promesses de depart et des Materiels Militaires et Securitaire Acquis. Toutefois, la Dictature quelle que soit sa protection finie par echapper au Dictateur lui meme et il en devient inevitablement la Victime. De meme, les alibis evoques pour des Enlevements Recurents, les actes Incongrues de ferocites ; le refus de Dialogue Inclusive avec les Parties Prenantes de la Societe Burkinabe, quelles que soient des Intentions ou les agendas caches, trace le chemin de la Revolte des Peuples Consernes. Il ne faut nullement se tromper et faire des Illusions : Le President Thomas Sankara etait un Revolutionnaire consequent, il incarnait la Vertue, l’Integrite Totale, l’Honneur, Patriotes Integres Burkinabe, Democrate et Pragmatique, Determine a defendre des Interets Fondamentaux du Peuple Burkinabe et Africains ; mais il n’etait nullement accroche au Pouvoir Politique et qu’il exercait en Totale Conscience d’agir dans l’interet General des Citoyens Burkinabe et Africains. Si Sankara voulait Rester longtemps au Pouvoir, il aurait pu mais ce n’etait pas un Dictateur ; il a prefere perdre le Pouvoir aux prix de sa Vie humaine et de sa Dignite ; que de conserver le Pouvoir Politique et Perdre sa Dignite Cherment Acquise ; il est donc la marque depose des Grands hommes honnetes et Revolutionnaire consequent. Alors la Vie est une question de Choix consequent, le Choix de la VERITE ou celui du Mensonge, du Pouvoir Politique et Materiels. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 12:47, par Indjaba En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Les enlèvements représentent en effet un risque élevé d’insécurité et d’affrontements entre burkinabè. Il n’est pas question ici de défendre l’impunité mais de protéger les citoyens. Que la personne qui vient pour interpeller se présente et présente son institution. Ex : L’agent présente sa carte et dit Je suis Ouedraogo X, de la police , de l’armée ou de la gendarmerie, je viens vous arrêter ou vous remettre une convocation dans une affaire vous concernant. Il faudra aussi que le procureur communique pour dire qu’il est au courant de l’arrestation de tel ou tel groupe.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 13:51, par Rodriguez En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    L’erreur de Sonko, c’est de s’immixer profondement dans une affaire Au point de demander les liberations. Il a raté SA sortie ici, avouons-le. Il aurait pu s’en tenir à demander que la lumière soit faite le plus tôt possible afín que le pays retrouve SA serenité et poursuivre ensemble la lutte contre le terrorisme qui est notre ennemi commun. Y-a t-il combien de politiciens à travers le monde ? Y-a-t-il eu seulement un comme lui qui a fait ce genre de declaration ? Même des présidents valets locaux de l’impérialisme occidental n’ont pas daigné donner leur Avis sur les múltiples arrestations survenues au Burkina. Je pense humblement que ce monsieur n’est pas politiquement mûr ! Pour le reste, je crois enfin que le gouvernement doit dorénavant poursuivre les arrestations (si nécessaire) dans les règles de l’art. L’ennemi cherche par Tous les moyens les petites erreurs pour enfin les grossir et ternir l’image de cette transition salvatrice. Et je pèse mes mots. Ceux qui doutent comprendraient plus tard. Comme ils l’ont compris après la perte cruelle de Thomas Sankara

    Répondre à ce message

    • Le 2 février à 15:34, par Passakziri En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

      "Y-a t-il combien de politiciens à travers le monde ? Y-a-t-il eu seulement un comme lui qui a fait ce genre de declaration ? Même des présidents valets locaux de l’impérialisme occidental n’ont pas daigné donner leur Avis sur les múltiples arrestations survenues au Burkina."

      Monsieur ou madame, vous êtes comique . N’est-ce pas alors le lieu de saluer la grandeur de Sonko qui se démarque alors du lot ?
      Vous villipendez les politiciens à longueur de journée et vous voulez les placer en référence pour dire que Sonko doit faire comme tous les politiciens et ceux que vous apellez valets locaux de l’impérialisme occidental ? ( Vous faites quand même bien de préciser occidental , parce que dórénavant on sait qu’il existe les valets locaux de l’impérialisme russe qui copie les methodes Poutinienne tout en oubliant que le Burkina c’est le Burkina, et que le russe n’est pas burkinabé).
      Chapeau bas à Ousmane Sonko qui m’a vraiment séduit avec cette sortie franche, moi qui ne me réclame pas être son supporteur.

      Passakziri

      Répondre à ce message

      • Le 8 février à 08:59, par GUIESS YIIGA En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

        Ou se trouvent les terroristes ? En brousse ou en ville ? Ne sont-ils pas avec nous ? N’ont-ils pas leurs relais partout ? Nous avons mis des gens devant nous pour nous diriger. Pour nous sortir de cette situation qui ne faisait que se dégrader de jour en jour nous avons trouver des jeunes qui ont décidé contre vents et marées de nous sortir du mauvais état. Tous ceux qui, tapis dans l’ombre manipulent pour que la Transition ne réussisse pas nous les connaissons maintenant et nous mettrons comme IB l’a dit L’INTERET GENERAL au dessus de l’INTERET PARTICULIER.
        DIEU TOUT PUISSANT accompagne nous !!!!

        Répondre à ce message

  • Le 2 février à 14:00, par TANGA En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    On te donnera raison si on ne sait pas ce qu’est les Burkinabè.
    Mon cher ousmane, au temps de la révolution, pouvais tu croire que Blaise était anti révolutionnaire ? Mais seuls quelques personnes le savaient.
    Le cas de votre maître n’est pas loin de celui du Blaso.
    Monsieur Ousmane, il y a des gens dans ce pays qui vont mieux en prison car dehors, ça sera l’enfer pour eux. Savez vous combien sont les proches des victimes qui ne tolèrent pas certaines déclarations de gens comme GUY ? Croyez vous que le pouvoir peut se payer le lux de protéger ces gens pour qu’ils parlent mal et ou posent de mauvais actes.
    Ousmane, dites nous si vous êtes sûr que votre maître n’est pas fautif, dites nous comment vous faites pour vous assurer qu’il ne vous vend pas .

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 14:11, par AZERTY En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Sacksida, de gros Nom seulement.
    Prenez l’exemple sur le Président SONKO. La manière de s’adresser au Président de la Transition, Chef de l’Etat est assez courtois et bien Considérant.
    N’oubliez pas ce n’est à IB personne physique vous vous adressez mais à tout un Président, votre Président. Parlez d’une manière que vous honore et honore autrui.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 14:34, par HUG En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Que voulez vous ? C est celui qui defendait les enlevements à bf1 qui a éte nommé.president du csc.Les militaires ne sont pas.mauvais les.mauvais c est ceux qui defendent le mensonge juste pour avoir des avantages.Tot ou tard chacun payera ses.actes. courage à kam.DIeu est juste.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 14:51, par Eric En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Le pouvoir rends aveugle et sourd. Quand on est au pouvoir on se prend pour un demi-dieux. Quand je regarde Macky Sall, Alassane Ouattara et maintenant nos militaires à la tête de nos Etats, ils souffrent tous de la même maladie qui s’appelle l’orgueil.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 17:30, par la force révolutionnaire En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    bonjour mon frère SONKO c’est bien de défendre son frère son ami son collègue mais lorsque tu ne vis les réalités du milieu il faut faire attention pour ne pas faire des erreurs d’appréciation.
    tu dois observer le comportement de toutes les parties.
    ceux que tu appelles oppositions s’appellent autres choses içi au BURKINA. le burkinabè n’aime pas l’injustice tout comme il déteste les traitres.
    si tu vois que cela ne meut personne au Burkina C’est parce que ceci explique cela.
    et si toi même tu es juste tu devrais commencer à dénoncer les premiers enlèvements .
    vraiment ta situation au SENEGAL me préoccupais je ne comprenais pourquoi mes frères sénégalais t’abandonnent en cours de route.
    j’avoue que cette réaction de ta part m’apporte des réponses à mes interrogations à ton sujet.
    j’étais sincèrement triste de voir la justice et le pour de SALL te malmener .je ne comprenais .

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 20:01, par Tounsida En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Ça commence à devenir trop ces enlèvements. C’est la marque déposé des régimes qui tâtonnent sans une bonne vision. Courage à Maitre KAM, à sa famille et à ses proches. Courage à tous ceux qui sont malmenés parce qu’ils osent réfléchir dans le Burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 20:08, par bougre33 En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    UN VRAI AMI, UN FRERE,C’EST CELUI QUI TE DIT LA VERITE AU PERIL DE SA VIE ! CELUI QUI CHANTE TOUT TEMPS TES LOUANGES EST UN GRIOT ET C’EST LUI QUI TE PERDRA ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 22:16, par Jeunedame seret En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    SONKO, tu exiges la libération de Me KAM seulement parce qu,il est ton ami dont tu ne redoutes aucun comportement. Et pourtant il te faisait part de ses craintes d’être enlevé dès son retour au Faso. POURQUOI ? Et s’il restait chez toi à Dakar ? Et pourquoi il n’en a pas fait un événement en attirant l’attention du peuple sur son innocence ? Ton ami Me KAM a dû céder paisiblement peut-être parce qu’il reconnaît son péché. On attend la suite. Il n,est pas seul et il n’est pas mort. IB sait ce qu’il fait et il ne tue pas encore.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février à 23:24, par Barou En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    C’EST SONKO QUI NOUS DIRA QUOI FAIRE AU BURKINA ?
    HERVÉ N’EST PAS UN SUPER BURKINABÈ.
    IL N’EST PAS MIEUX QUE CEUX QUI SONT INTERPELÈS.
    IL EST QUI POUR ÊTRE INTERPELÈ S’ IL NA RIEN FAIT ?
    IL N’EST UNE MENACE POUR PERSONNE AU BURKINA
    S’IL EST DANS DE FAUX TRUCS IL VA REPONDRE
    IL EST BURKINABÈ COMME TOUT BURKINABÈ ET DOIT REPONDRE SI BESOIN SE FAIT PRESENT.

    Répondre à ce message

  • Le 3 février à 03:46, par Sidsida En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Sonko, tu n’es pas au Burkina pour comprendre la réalité du terrain ici. Les gens combattent cette transition pour des raisons politiques.
    Mais ces enlèvements sont loin d’être arbitraires. Il y sûrement des raisons valables pour ces enlèvements.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février à 14:10, par J.E. Sonde En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

      Hmm .... quelles sont ces raisons valables d’après-vous ? Et dans ce cas, pourquoi des enlèvements plutôt que des arrestations en bonne et due forme ?

      La seule raison ne serait-elle pas une purge de tous les intellectuels qui pourraient représenter, maintenant ou plus tard, une force de conscientisation et mobilisation du peuple contre l’actuel gouvernement ?
      Avez-vous déjà entendu parler des puges staliniennes (toute personne perçue comme menace pour le régime était alors systématiquement poursuivie et envoyée au Goulag) ? Le gouvernement actuel n’aurait-il pas justement quelques accointances avec des dirigeants russes qui les conseillent ?

      Répondre à ce message

  • Le 3 février à 21:36, par Jeunedame seret En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    C’est Monsieur HERVÉ KAM qui est enlevé ou bien c’est Maître HERVÉ KAM ? Il y a quand même une nuance.
    Il faut que les journalistes choisissent des titres qui évitent cet amalgame. Sinon, y a conspiration. SONKO, qu’en sais-tu ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 février à 11:27, par Sidpassata Veritas En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

      @Jeunedame secret, vous et tous ceux qui croient qu !ils soutiennent la Transition en justifiant ou en encourageant à leur manière ce genre d’enlèvement de citoyen se trompent et n’aiment pas vraiment le Burkina et je peux même ajouter que vous m’aimez en vérité ni IB, ni la Transitionb et que vous ne travaillez pas à leur bien.
      1- Peu importe le titre du citoyen qui est enlevé que ce soit Maître, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Excellence... Ce qu’il faut retenir, c’est qu’au un citoyen ne doit être enlevé parce que l’enlèvement est hors-la-loi et une source d’insécurité pour la victime et pour tout le monde.
      2- Dans un pays normal, les structures de l’État qui doivent garantir la défense et la sécurité des citoyens doivent entrer en action pour libérer le citoyen enlevé et traquer les malfrats qui pratiquent ces enlèvements. C’est ce qu’ils font avec les terroristes.
      3- Par voie de conséquence, les autres structures de l’Etat ne devrait donc pas pratiquer les enlèvements. S’il s’agit d’une erreur dans un processus d’arrestation, ça veut donc dire que l’acte illégal est nul et doit être corriger, sinon qu’on libéré le citoyen victime d’une telle erreur. Ce serait une faute grave des autorités de croire que agir dans l’illégalité serait un droit pour elle parce qu’on est en guerre contre le terrorisme. Une telle pratique ne met personne en sécurité contre l’abus d’autorité et ne met pas l’autorité elle-même à l’abri des excès de zèle de leurs représentants. Soutenons-nous que cet excès de zèle des CDE a été à l’origine d’un discrédit de la révolution de 1983 que les ennemi ont utilisé comme prétexte pour liquider la révolution et son leader sans qu’il y ait beaucoup de protestation. Méfions-nous, ça n’arrive pas qu’aux autres.
      4- Si une urgence de situation a obligé à aller vite en dehors de la procédure, on peut le comprendre s’il y a une explication et une régularisation de la situation pour éviter cette incertitude qui laisser croire que l’on voit violence à un citoyen sans lui laisser aucun moyen de se défendre tout en demandant à tout le monde de croire d’avance que l’on fait bien ainsi parce qu’il s’agirait de défendre la sécurité nationale. Mais on oublie que cette méthode est source d’anxiété et d’insécurité pour tout honnête citoyen qui se verrait traité ainsi. Sans compter que si cette pratique se poursuit ça veut dire que désormais, si quelqu’un venait à être victime d’enlèvement on ne peut plus savoir s’il s’agit d’acte terroristes ou d’institutions étatiques. C’est grave comme confusion et peu glorieux pour ne pas dire désastreux pour la réputation de notre État aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.
      Pour conclure, je dirais que ’’la véritè rend libre’’ et nous met à l’abri des erreurs d’appréciation et des défauts de discernement. IB doit faire attention à ceux qui prétendent le soutenir et de méfier de ceux qui ne sont pas capables de lui dire ce qui ne va pas dans le bon sens.

      Répondre à ce message

  • Le 4 février à 07:47, par kwiliga En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Ben ouais, de quoi tu te mêles Sonko, les "nous autres, on est panafricains, mais souverainistes...
    Oui, c’est un peu compliqué à comprendre, mais comme on est déjà, capitalistes-traditionnalistes, musulmans-animistes,... une contradiction de plus ne va pas nous rendre davantage schizophrènes...

    Répondre à ce message

  • Le 5 février à 16:07, par Huuummmm En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Seigneur, aide moi à comprendre comment on peut aimer les problèmes à ce point ????

    Répondre à ce message

  • Le 5 février à 18:26, par SOME En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    De quoi tu te mêles, toi Sonko ? Occupe toi de tes affaires, toi qui es incapable de mener quoi comme lutte. que ce soit avec la mobilisation populaire parce que tu en as peur ? Et pourquoi ? De quoi viens tu te mêler ? Ta position me dit pourquoi justement tu as totalement échoué. Vous avez toujours trahi le peuple, a lâcher les luttes en plein vol. Tu aurais mieux fait de te taire. Ne t’avises plus jamais à te mêler de nos affaires. Si tu veux que je te causes je te causer. Comment peux-tu oser ???
SOME

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 11:58, par RAZOUGOU En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Me Kam est un homme politique. Il a été arrêté pour des raisons politiques et non parce qu’il est avocat. Cherchons d’avoir à savoir de quoi on l’accuse ?
    Et s’avère qu’il est réellement impliqué dans une tentative de destabilisation ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février à 09:14, par SOME Naonfa Serge Charlemagne En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    Il faut être de mauvaise foi ou d’un esprit douteux pour croire que IB veuille "du mal" à un burkinabé sans raison. Certaines personnes ont vue leurs avantages, leurs "gombo", leurs pratiques corruptives, leurs pillages s’arrêter sous ce régime. Donc, à la moindre occasion, ces derniers profitent pour déverser leurs colères à travers des propos déplacés, incohérents, inappropriés, mensongers et souvent même haineux. "ça vous fait mal, on sait, mais retenez que ça sera comme ça d’aurenavant et pas autrement". Slt

    Répondre à ce message

    • Le 9 février à 16:11, par Passakziri En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

      Bonjour SOME Naonfa Serge Charlemagne,
      Félicitations à vous ! Continuez dans cette lancée. Une nomination peut sortir dans ca.
      Moi je pense qu’il faut être soit naif ou de mauvaise foi pour affirmer ce que vous avez alligné en commentaire, parce que nous avons en face un homme á l’égo visiblement surdimensionné qui pense qu’il peut tout avoir par la force. Il s’inspire sûrement de son maître Poutine , or Poutine s’est révélé être le plus nain des poltrons qu’il n’ose même pas laisser un autre candidat non téléguidé par lui même être candidat aux élections présidentielles. S’il est si sûr de sa popularité, le contraire aurait été logique.
      Mais continuez comme je le dis, votre nomination va tombé ; C#est sûr que votre nom que vous avecz laissé pour les besoins ne passera pas inapercu.

      Passakziri

      Répondre à ce message

    • Le 12 février à 16:33, par Krys En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

      Tout ça à cause du ventre.tu as raison M. SOME. ça paie le soutien sans réflexion en exemple le président du CSC. Tu auras pour toi mais nous serons attentatif sur ta nomination. J’espère que tu n’as pas usurpé le nom SOME.Parce que un SOME c’est l’objectivité et non le raisonnement centré sur le ventre

      Répondre à ce message

  • Le 16 février à 21:04, par Nimembao En réponse à : Enlèvement de Me Guy Hervé Kam : L’opposant sénégalais Ousmane Sonko lance un appel au Président Ibrahim Traoré

    L’enlèvement de Me Kam est un tache sombre sur notre vie politique. L’enlèvement d’un personne est une méthode indigne d’un régime qui se dit au service de la nation. Ni plus ni moins. Cessons d’agir encore en 2024 comme une république de bananes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique