LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas peur », capitaine Ibrahim Traoré

Publié le mercredi 31 janvier 2024 à 22h20min

PARTAGER :                          
Sécurité du président : « Pour ma personne, je n’ai pas peur », capitaine Ibrahim Traoré

Le Burkina Faso est un pays qui a enregistré plusieurs coups d’Etat. Et pour les Burkinabè, celui du 15 octobre 1987, qui a arraché la vie du capitaine Thomas Sankara, reste le plus douloureux car ce dernier représentait l’espoir du peuple. Au cours de l’interview accordée à Alain Foka et publiée sur la page Facebook de la présidence du Faso, Ibrahim Traoré a souligné n’avoir pas peur pour sa personne, lui qu’on compare souvent au père de la révolution.

Depuis la prise du pouvoir du capitaine Ibrahim Traoré le 30 septembre 2022, plusieurs coups d’Etat ont été déjoués. Aux différents ronds-points de la ville, plusieurs personnes, qui se réclament être des soutiens de la transition, font le guet pour, disent-ils, assurer la sécurité du président. Et si beaucoup craignent qu’il s’en aille comme le capitaine Thomas Sankara avec qui on le compare d’ailleurs, le chef de l’Etat, lui, reste serein. « C’est la phobie du peuple burkinabè. Il a peur pour moi. Pour ma personne, je n’ai pas peur. La peur, nous ne la connaissons pas. Nous lui avons fait face plusieurs fois. On l’a côtoyée et Dieu a fait que nous soyons vivant », se réjouit-il encore.

Toutefois, précise-t-il : « on a analysé le passé. Sur certains volets, peut-être que le président Thomas Sankara a fait des erreurs, lorsqu’il a par exemple dit : laissez les amis trahir l’amitié, ce n’est pas à nous de trahir l’amitié. Je pense que cette phrase l’a emporté et nous n’allons plus commettre les mêmes erreurs. Ça c’est sûr ! Et l’impérialisme, comme il l’a dit, est un très mauvais élève. Lorsqu’il est chassé, il revient. Nous suivons et nous ne laisserons pas les mêmes erreurs se reproduire ».

Erwan Compaoré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique