LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina/ 17e édition de la FILO : Le Fonds de développement culturel et touristique aux côtés des auteurs littéraires

Publié le lundi 27 novembre 2023 à 11h00min

PARTAGER :                          
Burkina/ 17e édition de la FILO : Le Fonds de développement culturel et touristique aux côtés des auteurs littéraires

La cérémonie de clôture de la 17e édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) a eu lieu le dimanche 26 novembre 2023, au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO). Pour cette édition, le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) a décidé de soutenir cet événement qui fait la promotion des œuvres littéraires.

L’un des points forts de cette cérémonie a été la remise des prix aux auteurs en compétition. 73 auteurs ont été retenus à la compétition du Grand prix national du livre et du prix du meilleur éditeur. Il y a également eu 685 participants aux compétitions des olympiades littéraires.

La FILO s’est tenue du 23 au 26 novembre 2023

Le FDCT, un allié des auteurs

7 prix spéciaux ont été décernés pour cette édition. Le FDCT, sensible à la promotion de la culture, dont celle littéraire et à la promotion d’œuvre de qualité a pris l’initiative de soutenir les auteurs à travers deux prix spéciaux à savoir : le prix spécial dans le genre théâtre et celui dans le conte en langue nationale.
Il a mobilisé un million de FCFA pour cette occasion.

Les deux lauréats ont reçu chacun la somme de 500 000 FCFA. Il s’agit de Sophie Heidi Kam, dans le genre théâtre avec son œuvre du « caviar pour un lapin » et R.W. Albeer Wédraoogo dans le genre conte pour son œuvre « Zamaana vim yela ».

La DG du FDCT

« Cet accompagnement vise à promouvoir les œuvres littéraires. Le livre est une filière culturelle. L’objectif du FDCT est de faire la promotion de tout ce qui favorise le développement de notre culture. Il faut dire que le livre est un canal de transmission du savoir-faire et du savoir-être. Tous les domaines de la culture sont à prendre en compte » a laissé entendre la directrice générale du FDCT, Fiohan Caryne Traoré/Beni.

Elle a affirmé que le FDCT, ne ménagera aucun effort pour faire la promotion des œuvres littéraires. Elle a espéré qu’à long terme, si les moyens financiers le permettent, la structure va augmenter le budget pour les prochaines éditions de la FILO.

Sophie Heidi Kam a été très émue de recevoir ce prix

Sophie Heidi Kam a résumé la thématique abordée dans son œuvre du « caviar pour un lapin ». Elle fait plonger le lecteur dans l’univers des créateurs (les artistes, les dramaturges, des romanciers). Elle met à nu leurs rapports avec la création et les environnements socio-culturels. L’auteure a voulu tâter du doigt les conditions difficiles de vie des artistes.

R.W. Albeer Wédraoogo recevant son prix des mains de la DG du FDCT

Sophie Heidi Kam a apprécié à sa juste valeur ce prix du FDCT. « Il s’agit d’une belle innovation. Je suis surprise et en joie. Comme doléance, j’espère que le FDCT va apporter plus d’opportunités aux acteurs du livre. Peut-être qu’il y a des possibilités d’être accompagné. Mais, nous ne le savons pas. Si tel est le cas, que le FDCT fasse plus de communication. Il doit soutenir les éditeurs également, car, cela va permettre aux auteurs de sortir de la précarité » a-t-elle suggéré.

Sophie Heidi Kam a félicité le FDCT et a souhaité qu’il se penche davantage sur la promotion des œuvres littéraires

En plus des remises de prix durant la cérémonie de clôture, 5 professionnels du livre ont été décorés par le ministre de la culture, Jean Emmanuel Ouédraogo.

Pour cette édition, le thème choisi a été : « Les opportunités du numérique pour le développement de l’industrie du livre au Burkina Faso ». Le pays invité d’honneur a été le Tchad. Rendez-vous est pris pour la 18e édition de la biennale du livre du 21 au 24 novembre 2025.

SB
Lefaso.net

Voir le palmarès ici :

PALMARÈS PRIX SPÉCIAUX
1- Conseil économique et social ( CES )

Genre : ROMAN " le bout du Tunnel"
Montant : 250. 000
Lauréat : Elisée Sorgho
2- SAGES : écrivain le plus exploité pour les examens scolaires
Montant : 500 000
Lauréat : Kouraogo Emmanuel
3- Mairie de Ouagadougou

Genre : nouvelle
Lauréat : Alfred René Blaise KABORE
Titre de l’oeuvre : le Camion
Montant : 500 000
4. FDCT

A- Genre : Théâtre :
Lauréat : Sophie Heidi Kam
Titre de l’oeuvre : Du caviar pour un lapin
Montant : 500 000

B- Genre : Conte
Lauréat : WEDRAOOGO R.W. Albeer
Titre de l’oeuvre : Zamaana vim yela
Montant : 500 000
5- Institut Goethe

Genre : roman
Lauréat : YADO Jean Toe
Titre de l’oeuvre : Yrila, le patriarche
Montant : ....
6- DIACFA :

Genre : Poésie
Lauréat : Koba Aboubacar DAO
Montant : 300 000 frs

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Les masques à feuilles sont sortis