LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Cinéma : La 2e édition du festival « Ouaga Côté Court » se tiendra du 18 au 25 novembre 2023

LEFASO.NET

Publié le dimanche 12 novembre 2023 à 19h29min

PARTAGER :                          
Cinéma : La 2e édition du festival « Ouaga Côté Court » se tiendra du 18 au 25 novembre 2023

L’initiatrice du festival international de court métrage de Ouagadougou, appelé « festival Ouaga côté court », Irène Tassembédo, et son équipe étaient face à la presse ce samedi 11 novembre 2023 à Ouagadougou. Objectif, parler dudit festival, deuxième du genre, qui se tiendra du 18 au 25 novembre 2023 à Ouagadougou.

Durant une semaine (du 18 au 25 novembre 2023), le siège du Fespaco et quelques écoles publiques de Ouagadougou accueilleront les projections des films sélectionnés. Pour cette édition, plus de 560 films provenant de 75 pays ont été soumis au festival. 53 ont été retenus pour être projetés au siège du Fespaco (entrée 1000 francs CFA), dans les écoles publiques et au centre Yam ni Yam K (projections gratuites).

Vue des journalistes et invités à la conférence de presse.

En rappel, « Ouaga côté court » est, selon les explications de la promotrice, une plateforme internationale originale créée en 2022, pour la diffusion de la création cinématographique en court métrage. « C’est un festival résolument international, parce que nous avons besoin de voir tous les cinémas, quels que soient leurs origines géographiques ou culturelles. Tout en suscitant l’envie d’aller au cinéma pour découvrir des films courts, comme on va voir des films long métrage. Car il y a un public pour cela sur notre continent qui ne rencontre pas cette offre, quand bien même les réalisateurs aimeraient montrer leurs œuvres », a justifié Irène Tassembédo.

Irène Tassembédo, promotrice du festival Ouaga côté court.

Au programme de cette édition, il est prévu des projections de films, des ateliers, des formations et des master classes. Selon la promotrice, le festival sera l’occasion de mobiliser les populations qui ne vont pas habituellement au cinéma autour des projections dédiées aux courts métrages. Ainsi, c’est un festival ouvert aux cinéastes des cinq continents.

Jean-Baptiste Guirad-Schmid, coordonnateur du festival.

Les films sélectionnés concourent pour six prix généraux et trois prix techniques décernés par un jury international, ainsi que six prix spéciaux décernés par différents partenaires. Le festival Ouaga côté court est soutenu par plusieurs partenaires, notamment des institutions du Burkina comme à l’étranger, ainsi que des partenaires privés.

Yvette Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique : Kindiss, le roi du binon, est décédé