LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

Publié le vendredi 10 novembre 2023 à 21h40min

PARTAGER :                          
Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo

Dr Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso autrement n’a pas reçu de document ni de notification de réquisition, à en croire une déclaration de son parti dont Lefaso.net a obtenu copie ce 10 novembre 2023. Le parti affirme que son président ne se sent d’ailleurs nullement concerné par cette réquisition jugée "illégale", parce qu’Ablassé Ouédraogo n’est pas "jeune", comme doivent l’être les réquisitionnés selon les termes du décret portant mobilisation générale et mise en garde. Le Faso autrement proteste par ailleurs contre toutes les réquisitions qui visent les hommes politiques, les syndicalistes, les journalistes et les acteurs de la société civile qui visent à "éteindre leurs voix".

DECLARATION DU PARTI LE FASO AUTREMENT SUR LA REQUISITION CONTRE LE PRESIDENT DR ABLASSE OUEDRAOGO, ANNONCEE SUR LES RESEAUX SOCIAUX.

Le parti Le Faso Autrement a appris avec étonnement sur les réseaux sociaux le dimanche 5 novembre 2023, que le pouvoir du MPSR2 a pris la décision de réquisitionner son président, Dr Ablassé Ouédraogo, à l’effet de l’envoyer au front de la lutte contre le terrorisme.

Pour l’heure, l’information n’émane pas d’une source officielle. Dr Ablassé Ouédraogo, qui est en déplacement à l’étranger depuis 3 semaines, n’a reçu aucun document ni aucune notification de réquisition à personne.

En tout état de cause, Dr Ablassé Ouédraogo ne se sent nullement concerné par cette réquisition qui est illégale.

En effet, le Décret N°2023-0475/PRES-TRANS/PM/MDAC/MATDS/MJDHRI portant mobilisation générale et mise en garde du 19 avril 2023, stipule clairement que sont concernés, entre autres, « les jeunes gens de 18 ans et plus et ou et non membres des forces armées nationales, physiquement aptes, appelés à s’enrôler selon les besoins exprimés par les autorités compétentes ».

De toutes évidences, Dr Ablassé Ouédraogo n’appartient plus à la catégorie des jeunes telle que ciblée dans le texte. Selon la définition des Nations Unies, les jeunes constituent la tranche d’âge comprise entre 15 et 24 ans, et au Burkina Faso, la politique nationale de la jeunesse considère comme jeune toute personne dont l’âge est compris entre 15 et 35 ans.

Fort de ce qui précède et eu égard aux réalités vécues dans notre pays actuellement, nous considérons que si le régime du MPRS2 a signé un ordre de réquisition pour enrôler le président du parti Le Faso Autrement, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une sanction et d’une répression pour ses prises de position et ses analyses objectives et constructives sur la gouvernance et la situation nationale dans notre pays, qui est et doit demeurer un état de droit, avec sa constitution et ses institutions.

Le parti Le Faso Autrement proteste vigoureusement contre toutes les réquisitions qui visent les hommes politiques, les syndicalistes, les journalistes, les acteurs de la société civile et autres pour éteindre leurs voix.

Face à ces abus manifestes, les Conseils de ces honnêtes citoyens et patriotes figurant sur la liste des réquisitionnés ont déjà enclenché un processus judiciaire réclamant l’annulation pure et simple des réquisitions à leur encontre.

Le parti Le Faso Autrement continuera à inscrire son action dans une dynamique de rassemblement de toutes les forces vives de la Nation autour de la réconciliation nationale, de l’unité nationale afin de ramener la paix et la sécurité sur toute l’étendue de notre territoire, conditions sine qua non pour que notre beau pays puisse reprendre le chemin du développement durable.

« Rien n’arrête une idée à son heure »

Le Secrétariat National à l’Information et à la Communication

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 10 novembre 2023 à 19:33, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Des solutions existent :
    - Il faut créer un cadre de dialogue où fds-gouvernement- journalistes se parlent à la fin de chaque semaine et quotidiennement dans un groupe WhatsApp
    - Il faut négocier avec les médias et suspendre les émissions interactives des radios et les plateaux télé
    - Il faut négocier avec les journalistes et circonscrire leurs champs d’action
    - On doit limiter les propos provocateurs tels que ceux du PM qui dit que la vie n’est pas chers car il n’y a que les produits importés qui ont connu une hausse de prix alors que ces produits relèvent de la bourgeoisie. Les médicaments utilisés au Burkina sont importés à plus de 99% . Les médicaments font bel et bien partie des produits de première nécessité et non des produits de bourgeoisie.

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2023 à 09:45, par billa En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

      VOUS SAVEZ CE NE SONT PAS DES ENFANTS ET CHACUN SAIT CE Q’UIL PEUT FAIRE OU DIRE POUR CONSTRUIRE.LE LANGAGE DE DENIGREMENT QUE CES GENS TIENNENT AUJOURD’HU ; ƖL YA PLUS D’UN AN ILS NE LE TENAIENT PAS BIEN QUE LA SITUATION ETAIT CATASTROPHIQUE COMPAREE A NOS JOURS.ILS SONT LIBRES DE NE PAS APPORTER LEUR SOUTIEN A LA TRANSITION MAIS QUAND A VOULOIR L’EMPECHER DE TRAVAILLER ; ƖL YA UNE LIGNE A NE PAS FRANCHIR.

      Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2023 à 20:02, par AZERTY En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    A ok, donc les autres ont l’obligation de défendre la nation et pas vous (politiciens, sociétés civiles, journaliste) ?
    N’est-ce pas vous insultez l’intelligence des autres ?
    Que Dieu ne regard pas les incrédules pour nous laisser à nous même.
    Triste quand même hein ces propos.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2023 à 20:55, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Si on m’avais dit qu’un jour je me retrouverais à soutenir Ablassé, la CGTB,...
    Faut-il que l’on soit tombé bas !

    Répondre à ce message

    • Le 11 novembre 2023 à 15:07, par La Grande Kady En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

      ``Ablassé, la CGTB`` veut dire quoi ? soyez moins abréviationniste et ayez le courage d’écrire clairement vos choses sinon c’est ridicule, et non pertinent, si vous parlez de manière cachée entre vous et vous même !

      Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2023 à 08:18, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

        Bonjour La Grande Kady,
        Hum, désolé de vous avoir paru aussi sibyllin.
        Ce message étant le nième que je poste sur le sujet, ce n’est donc pas une question de "courage" (arrêtez un peu tous avec le "courage"), mais plutôt une manière d’éviter d’être trop répétitif et davantage synthétique.
        Je vais donc résumer mon propos tout en tachant de vous paraitre plus clair :
        Je n’ai jamais apprécié Ablassé et ses grandiloquentes sorties, le coup de grâce ayant été « Je suis moagha du plateau central et musulman »...
        J’ai toujours critiqué la CGTB, car elle est davantage dans la défense des intérêts d’une petite caste de privilégiés plutôt que de travailler au soutien de l’ensemble des travailleurs...
        Me retrouver aujourd’hui à soutenir l’un et les autres est donc pour le moins paradoxal. Si je le fais, ce n’est point pour l’amour que je leur porte, mais parce qu’ils comptent parmi les rares contre-pouvoirs, parmi les rares forces d’opposition face à la dictature qui s’instaure.
        En espérant avoir été plus clair et tachez donc de vous adresser à moi de manière moins agressive à l’avenir. Merci.

        Répondre à ce message

        • Le 19 novembre 2023 à 16:37, par Sidsida En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

          Moi j’admire cette "dictature" car elle vise le bien du Burkina. Nous sommes dans une situation d’exception et permettre aux gens de parler comme ils veulent ne va aider la situation. Je pense que des gens ont traiter Thomas Sankara de dictateur jusq’a ce qu’ils l’eliminent. Aujourdhui nous le regrettons mais trop tard.
          Je qualifie cette dictature de "discipline" car aucun pays ne se construit dans le desordre et l’anarchie.
          Tout le monde voit les efforts qui sont consentis pour la liberation du Burkina Faso. Vive IB, vive la transition.

          Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2023 à 21:36, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Dans les Livres Saints, il y est indique que un enfant qui ne respecte pas son Pere, sa mere et tout ceux qui sont assimiles ou qui peuvent etre vos peres ou vos meres, cet enfants risques de subir la Colere Divine. Donc il faudrait que Ibrahim Traore et son regime MPSR2, arrete leurs Dictatures et Autocraties Politicienne car ils sont tres loin d’etre legitimes dans cette Transition actuelle ou ils battent le record des morts Innocents du Terrorisme et du Grand Banditisme Desastreux ; sans compter des assassinats premedites. Comment peut on requisitioner des gens comme cela, or que la liste d’attentes des Candidatures VDP se compte par des milliers de personnes. Vous utiliser des Discours Politiques Populistes et opportunistes qui trompent des Incultes parmis une certaine Jeunesse "Panafriconne" et qui ne donnent pas du Serieux aux gens Lucides au Burkina Faso et en Afrique. Donc votre methodologie dans la gestion Publique de cette Transition actuelle est tres Contestables ; et il faudrait recentrer votre Gouvernance Publique Calamiteuse. En tout etat de cause, chaque chose sera a son temps, car votre Echec est patent et il ne faut pas se tromper de Missions dans cette Transition pendant que des Centaines de Personnes Inoncentes meurts dans le mois et l’Etat que vous dirigez sont dans l’Incapacite de les proteger. Ainsi donc, quand l’on a echouer, il faut avoir l’humilite de Demissionner,surtout que personnes ne vous a elus a la tete de notre Etat Burkinabe. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2023 à 22:01, par Tardivement En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    En réaction, je pourrai titrer " Et Ablassé se faisa piéger par le MPSR2". Car à l’heure du bilan, on dira qu’au moment d’aller libérer une partie du territoire, M. Ablassé Ouédraogo, refusa. Ces requisirions sont un couteau à double tranchant pour nos politiciens. Certains ont anticipé en se déclarant volontaires, d’autres ont été réquisitionnés mais ils dénoncent la legalité ou du moins la procédure sans pour autant dire s’ils sont prêts à aller au front. Se font-ils araquiri ou ont ils mis un terme à leur carrière politique. En ces temps qui courent au Faso il ne semble pas bon d’être politique ou d’avoir des ambitions politiques car cest maintenant que tout se joue. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre 2023 à 22:41, par Lom-Lom En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Décidément dans ce pays, on va tout voir et tout entendre ! Mais rien et rien ne pourra détourner voire distraire les Burkinabè sur les questions essentielles ! La victoire est proche !

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 00:44, par Zach En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Dr. Ouedraogo, pourquoi ne pas prendre votre retraite ? Vous ne serez jamais President du Faso, et aucun gouvernement ne regardera votre endroit. Donc, allez vous reposer au lieu de nous empester l’air ici.

    Que Dieu vous aide ! Nous, nous ne voulons pas de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 01:26, par La Grande Kady En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    le 22 décembre 2022 , via un post à Fasonet, Ablassé a suggéré une dictature éclairée. Ablassé, voila un exemple pratico-pratique lorsque l’on vit sous une pré dictature éclairée !
    Tous vos ``raisonnements`` bizarres, vides, issus de la fausseté de votre pensée ne sont pas valables sous une dictature ( éclairée ou pas ).

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 05:13, par Papa En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Ablässe Ouedraogo est un citoyen Burkinabe et doit rejoindre le front pour défendre sa patrie comme les VDP qui sont au front . Même si Ablassé ne peut pas tenir une arme pour combattre, il peut conduire les véhicules des troupes pour différents déplacements . Tous ceux qui en ville ont la langue légère pour critiquer les forces combattantes doivent impérativement de gré ou de force être requisitionner pour apporter leur contribution pour la défense de la patrie .

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2023 à 06:32, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

      Conclusion : Papa n est pas un citoyen burkinabé , donc lui peut se pavaner sur le net écrire ce qu il veut. Seulement la loi ne dit pas qu il faille envoyer quelqu’un au front parce qu il critique des politiciens en treillis. Si c était ainsi les Maïga, Touré , Rachow qui sont les complices de ces politiciens sans culture auraient vu le front depuis longtemps, parce qu il est maintenant clair de comprendre qui leur livrait les secrets sous Rock. Voilà les seuls apatrides qui mériteraient la peine maximale.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 07:52, par legrand2000 En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Monsieur le mossi musulman du plateau central, nous sommes en guerre au cas ou vous ne le savez pas. a chacun son expertise. Vous etes un economiste chevronne et personne ne vous retirera cette expertise. Vous en avez fais les preuves au Faso et a l’international. Mais ici comme vous vous etes mue en technicien chevronne de la guerre, que proposez vous ? c’est de ca qu’il s’agit. Donc si vous n’avez rien a dire, laissez nous travailler...

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 08:56, par Me En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Vous êtes tous des lâches. Vous aimez critiquer, dja vous des lâches et vous voulez diriger notre pays, Katoooo. Vive IB, Vive la transition, Vive le Burkina Faso indépendant et prospère, Vive l’Afrique libre.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 14:07, par caca En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Je trouve amusant les dernières nouvelles au Faso où l’heure est aux requisitions et pendant ce temps c’est le village de Zaongo qui pleure ses morts. De la lutte pour la démocratie nous sommes arrivés à des requisitions sanction et forcing pour dire qu’une autre géneration est là.
    Il y a des morts dans les placards des regimes au Faso depuis 2014.
    Tonton Ablassé a raison surtout avec son âge de dire non.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 16:56, par lamoussaa En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Il a raison de dire qu’il n’est pas concerné car il a conscience qu’il serait inutilement encombrant au front ou nos vaillantes troupes combattantes font un travail patriotique remarquable.
    Pas de quoi soulever des bruits de tambours parleurs, passons à autre chose !!

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 18:48, par Lati En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    je ris seulement mais je pleure également tout en étant déçue .Ça fait pitié. La loi dit tous les jeunes à partir de 18 ans mais est ce qu’elle donne un age limite. il y a plusieurs personnes d’n certain âge qui se sont enrôlés comme VDP ou je me trompe. Est ce que la réquisition vous appelle a forcement tenir les armes ? Donc dire qu’il est trop vieux pour mourir au front c’est ce que le parti veut dire. il préfère ainsi la mort de ses fils au front. Quel égoïsme ?
    Il y a des partis qui vont mourir de leur belle mort. Cette transition nous permet de mieux apprécier nos partis politiques pour en faire des choix judicieux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2023 à 19:40, par Jean l’Original En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    @Caca / Internaute 12 :
    ``Tonton Ablassé a raison surtout avec son âge de dire non.``
    Soyez articulé, TON tonton a prôné une ``dictature éclairée`` et dans une dictature l’âge et la vie humaine n’ont pas d’importance !
    Au delà de votre inarticulation, tout cela montre une certaine déliquescence éthique et morale de l’état du Burkina, c’est malheureux !

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2023 à 11:45, par Burkinabé En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Un pays ne fait recours à la mobilisation générale que lorsqu’il est en manque de soldats ou de volontaires pour mener le combat.

    Laisser des jeunes qui font des vidéos pour marquer leur souhait ardent d’aller au front, pour enrôler de force un vieux père de famille est complètement paradoxal, incompréhensible, inexplicable, inadmissible pour le but ultime recherché. D’où le fait qu’on puisse accepter que ces réquisitions ne sont dirigés qu’envers ceux qui n’adhèrent pas aux idéaux de cette transition qui pourrait être douteux ou se tromper comme toute autre transition (venue par la force des armes et non par le mérite de leur programme et actions passées).

    Si le besoin de soldats au front est si urgent alors que l’armée fasse des patrouilles et saisisse de force tous les jeunes capables d’aller au front ;
    que continuellement il y ait des communiqués de demandes de manifestations des volontaires et que tout volontaire soit immédiatement enrôlé.

    C’est seulement ainsi que l’on pourra croire que ceux qui émettent des avis se montrent disponibles pour le front.

    A ce rythme on commence à voir que ce régime veut supprimer tous ceux qui réfléchissent et laisser vivre les benis oui oui peut importe leur résultat. Pourtant un régime qui veut solidifier son pays sait qu’il faut des personnes qui réfléchissent pour l’accompagner et pour cela les convaincrait par des actions, des explications claires à hui-clos et non par des sanctions ouvertes, des enlèvements et j’en passe.

    Tous les burkinabé ne sont pas idiots. Vive le Faso et ses vrais Hommes !

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2023 à 14:44, par Bonus En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Quand on reconnait qu’on n’est pas jeune pour aller au front, la decence recommande qu’on encourage et propose des solutions pour ameliorer la lutte contre l’insecurite. Il faut le faire en mentionnant aussi les victoires acquises. On ne peut pas passer tout son temps a saboter les efforts des FDS et VDP.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2023 à 23:18, par Kassoum Oubda En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Donc lui est mossi musulman du centre Est et ne sens nullement concerne par la defense du BF ? allez-y comprendre quelle incongruite.Dans la tete de bcp de burkinabe l,enfer c,est les autres comme le disait Jean Paul Sartres.Alors qu’ici il s,agit d’aller defendre ta nation contre une aggression gratuite. Quand il s’agit d’aller representer le pays dans les postes juteux on se bouscule mais aller defendre le moindre centimetre carre du pays on se cabre.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2023 à 09:19, par GUIESS YIIGA En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    @BONUS et à KASSOUM OUBDA merci de vos réflexions. Vous savez que pour arriver au bien il faut souffrir. Le chemin du mieux-être est toujours semé d’embuches. Tous les dirigeants de ce monde ont vécu ces moments d’opposition. Il y a toujours eu deux camps : ceux qui veulent le progrès pour tous qui accompagnent et ceux qui sont opposés au progrès et qui s’opposent parce que leurs intérêts personnels sont menacés. Comme le Président l’a dit L’ INTERET DE L’ETAT PRIME SUR L’INTERET PERSONNEL. Nous devons aimer ceux qui rament à contre courant de notre processus. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce beau pays. DIEU nous aime tous et nous regarde. . Ne répondons pas au mal par le mal.
    DIEU est derrière le juste. Longue vie à nos Autorités de la Transition. Que le SEIGNEUR l’accompagne dans sa noble mission de reconquêtes et de rénovation de notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre 2023 à 09:22, par GUIESS YIIGA En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Le proverbe Moaga du jour l’illustre si bien : Même si tu danses dans l’eau tes détracteurs diront que tu soulèves la poussière

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre 2023 à 13:54, par jan jan En réponse à : Burkina Faso : Ablassé Ouédraogo "ne se sent nullement concerné" par les réquisitions

    Ablasse Ouedraogo devait se taire tout bonnement et mener sa petite vie de retraité en ne faisant rien ou en faisant des activités discrètes que de s’exposer chaque jour sur Fasonet, votre temps est définitivement révolu monsieur. Votre mentor vie sous les jupes de sa belle famille au bord de la lagune Ebrie, vous pouvez aller le rejoindre là-bas et former un "club".

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"