LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : Des résidents européens regrettent les mesures prises par la France

Lefaso.net

Publié le mercredi 20 septembre 2023 à 22h00min

PARTAGER :                          
Burkina : Des résidents européens regrettent les mesures prises par la France

Le Burkina Faso et la France ne sont pas en de bons termes. Et cette situation ne laisse pas de marbre les ressortissants de ces deux pays. Dans une lettre adressée à Paris, les résidents européens ont regretté un certain nombre de mesures prises par la France contre le Burkina Faso. Pour eux, ces agissements "viennent alimenter les tensions et la rancœur et fragiliser les relations de qualité qui existent entre citoyens" des deux pays.

"Nous (…) exprimons notre profonde désapprobation par rapport aux positions et décisions du gouvernement français vis-à-vis du Burkina Faso au cours des dernières semaines, lesquelles ont d’importantes répercussions sur le vivre-ensemble dans ce pays." Cet extrait vient d’une lettre ouverte de résidents européens adressée à Paris et diffusée sur X (anciennement Twitter).

Pour eux, les liens qui lient les deux États doivent être préservés, quoique les tensions entre eux soient vives et connues de tous. "L’arrêt de la délivrance de visa aux ressortissants burkinabé, le classement de l’ensemble du pays en zone rouge, la suspension de l’aide publique au développement et de la coopération, y compris culturelle, ainsi que la réduction des effectifs consulaires ont des conséquences graves...Les liens personnels et professionnels tissés au Burkina doivent être préservés, perdurer et se renforcer, indépendamment des tensions diplomatiques actuelles entre nos États" ont-ils relevé avant d’ajouter ceci : "ces mesures viennent alimenter les tensions et la rancœur, fragiliser les relations de qualité qui existent entre citoyens de nos différents pays."

Pour des relations plus apaisées, ils souhaitent, au travers de leur note "la reprise de la coopération (scientifique, académique et culturelle), la reprise immédiate de la délivrance de visas aux ressortissants burkinabé, l’annulation du classement en zone rouge des villes de Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Koudougou."

Erwan Compaoré
Lefaso.net
Sources : Le Monde, VOA Afrique

PARTAGER :                              

Messages

  • On voit là toute les limites de tolérance de ceux qui veulent continuer à faire leur petite vie malgré la haine étatique fomentée par les putschistes contre tout ce qui touche de près ou de loin à la France avec tous les débordements que l’on sait. On ne doit pas se tromper de cible et demander aux capitaines de chercher les raisons de leurs échecs sur le terrain autrement qu’en accusant la France de tous les maux. Les bonnes relations entre les peuples burkinabé et français sont les premières victimes de ces mensonges et survivront sans doute â cette très mauvaise periode.

    • tout a fait mon frere ca survivra a tout cela. notr fierte nationale denordante nous coutera cher et ceux dirgent actuellement le pays n ont aucune vision ni delicatesse diplomatique et prennent des deicions sans trop d analyse mais selon les humeurs et l impulsion et le populisme qui et la base de leur legitimite des reseau sociaux et de la rue je dirait de la foule, car au pays actuellement on confond foule et peuple l un est agregat hanonyme de personne tantdi que le deuxieme et l ensemble des coitoyens votamt et choisissant leur representant pour les diriger
      apres cet appel il faut aussi que les bonationaux franco burkinabe s adresse aussi aux populiste du pays en leur disant de revenir a la raison et que la france dans l union europenne ne sera jamais perdantes c est nous qui sommes perdants dans l etat actuel des choses
      on a trendance a considerer la france comme un pays a part mais le destin de la france se joue dans l europe et celle ci nourri la nouvelle puissance des 25 pays memebre, ainsi avec plus de 400 millions de personnes et de marche et la deusieme economiue mondiale, l union europenne est la forces protectrice de tous les europennes, ne voyez vous pas qu ils sont solidaires en cas de souci et que leur positions diplomatiques sont les memes

    • @fally doucoure
      Messire « fally doucoure », l’UE est LA PREMIÈRE ÉCONOMIE MONDIALE, devant les USA, la Chine et l’Inde, bien entendu.
      Vous avez parfaitement raison d’entrevoir que la France n’est pas une Île, mais qu’elle est totalement intégrée à l’Europe.
      Vos compatriotes ne semblent pas saisir combien notre économie est entremêlée à celles des voisins, Allemagne, Italie, Maghreb, etc.
      Vous savez, je voyage beaucoup en Europe, on ralentit à peine aux frontières, plus de douane, plus de flics, juste un changement de couleur des panneaux de signalisation. En me trompant un peu d’échangeurs, je peux traverser à 120km/h 3 pays et revenir en Suisse à travers l’Allemagne sans voir un seul uniforme.
      Ma voiture est de marque japonaise, mais fabriquée en France avec des pièces allemandes fabriquées au Maghreb, etc., etc. Mon supermarché regorge de produits italiens, maghrébins, turcs, belges, allemands, etc. et même ivoiriens, mexicains, israéliens et australiens.
      NOTRE ÉCONOMIE EST TOTALEMENT MONDIALISÉE.
      Mais vos compatriotes en sont encore à l’économie de 1955, ils ne semblent pas au courant de l’immense espace européen, première puissance économique mondiale, perpétuellement zébré de convois de camions et d’interminables trains de marchandises.
      Quand, quittant ma verte et paisible petite ville, je file vers le Nord-Est par autoroute, je double d’interminables convois de camions-remorques bloqués à 110km/h, de plaques marocaines, portugaises, polonaises, lituaniennes, turques, bulgares, grecques, italiennes, allemandes, hollandaises. Imaginez qu’on ferme les frontières, on récupère un monstrueux embouteillage de 300km de part et d’autres des frontières.

    • A vous lire tout est bien en Europe et en particulier en France. Pourquoi venir nous embêter encore ?

    • Personne en France ne pense à expulser le moindre Burkinabè, et il y en a des milliers chez nous, des dizaines de fois plus nombreux que les français du Burkina ... qui ont souvent des liens familiaux sur place, ce sont pour la plupart des franco-Africains.
      La France n’expulse pratiquement jamais, sauf cas de violences extraordinaires ou de terrorisme, et encore !
      Maintenant, si vous souhaitez des expulsions racistes, je vous rassure de suite :
      LA FRANCE MANQUE DE MAIN D’ŒUVRE, MAIS DE MAIN D’ŒUVRE QUALIFIÉE
      Nos expatriés seront vite recasés dans l’Hexagone ...

    • Vincent Bira : Pourquoi venir nous embêter encore ?

      La France recense 4000 français au burkina, dont plus de la moitié sont des binationaux. Vous n’allez quand même pas affirmer qu’un peu moins de 2000 personnes sur les 22 millions que compte le Burkina qui vous embêtent ? Vous n’êtes pas très sérieux.

      A titre de comparaison, il y a plus 3500 français (hors binationaux) en Équateur (même population), 51000 au Maroc (pour 37 millions d’habitants), et 185000 en Suisse, pour 9 millions d’habitants.

      Définitivement, il y a plutôt moins de Français au Burkina qu’ailleurs dans le monde. Imaginez que le départ des 300 miliaires français a fait baisser de 20% la population totale des Français au Burkina  ! Les Français sont déjà partis.

    • Vous permettez à ce HELIE de raconter des anneries et vous censurez mes messages patriotiques. Honte à vous !

    • @Rawa
      1) Messire Rawa (ou gente Dame Rawa ?), je vous rassure de suite : moi aussi je perds certaines de mes contributions, et je pense que c’est dû pour une part à des problèmes de connexion.
      2) Je ne traite pas vos textes de chèvreries, ni de pintaderies, ni de vacheries, il n’est donc pas nécessaire d’utiliser le mot « âneries » (avec un seul « n ») sans donner vos propres arguments, si possible sérieux

  •  Du reste, les masses populaires en Europe ne sont pas opposées aux masses populaires en Afrique..". "Ceux qui veulent exploiter l’Afrique sont les mêmes qui exploitent l’Europe. Nous avons un ennemi commun" Thomsank. Vive l’amitié entre les peuples.

    • @Akam
      Messire Akam, votre discours singe le discours gauchiste de Mélenchon l’enragé, un homme en échec définitif. Ce terme « masses populaires » est totalement ringard depuis la chute du château de sable communiste en 1989, seul Georges Marchais osait encore le proférer en 1980...
      Laissez ce langage antique aux morts et aux démagogues.
      VOUS ÊTES TOTALEMENT DÉPASSÉ, mon pauvre ami !
      Le Marxisme, c’est pour les momies ...

    • Vous faites preuve d’une malhonnêteté intellectuelle. Les maux , les comportements qui ont conduit à la naissance et a l’utilisation de ces expressions existent toujours . Pourquoi donc les termes pour les qualifié seraient démodés ? Vous devez juste garder en tête quelque le mepris de l’occident vis à vis de l’Afrique doit changer. C’est juste une question de jours. Pour notre bien à tous ces serait mieux d’être humble et moins arrogant . Cela permettra d’envisager un partenariat plus serein dans les années à venir. Vous savez on dit chez " si le marigot se déforme le caïman doit aussi se déformer sil veut toujours vivre dans ce marigot". La dynamique est lancée. Vous avez choix entre tenir compte de nos préoccupations ou continue à vouloir nous traîter comme de mômes et vous retrouver dehors et hors course. Et si le prix à payer c’est quelque visas et de miettes qu’on nous balance comme aide ne vous inquiété pas nous ferons face. Sur plus de 60 millions de Malien , Nigérien et Burkinabè réunis combien sont ceux qui ont visa français. Nombreux sont ceux qui n’ont rien à foutre avec. Pour ce qui de laide si elle n’a rien changé depuis 60 ans il serait mieux qu’elle disparaisse. De toute façon elle était plus un instrument de chantage qu’elle n’était Utile au pays du Sahel.

    • @Vincent BIRBA
      Désolé, Messire « Vincent BIRBA », mais vos discours néo-marxistes ME FONT RIRE ! Et rire jaune ...
      Ce ne sont certes pas les ridicules braillements néo-marxistes qui vont faire peur aux terroristes ...
      Ils ne vous mèneront jamais à rien, sinon à un appauvrissement encore pire de vos peuples sahéliens, et surtout de leurs « masses populaires » DONT VOUS NE FAITES PAS PARTIE, BIEN ENTENDU !
      Je suis à peu près sûr que vous êtes :
       soit fonctionnaire ou approchant,
       soit aspirant fonctionnaire ou approchant (étudiant ?),
       soit déjà « zmigri » (émigré) en Occident, ou approchant.

      Donc, vous êtes déjà dans les 1% les plus riches du Sahel, ou bien vous aspirez à y parvenir rapidement.
      Étudiant Il y a 50 ans, j’entendais déjà les discours de vos pères et grands-pères, qui bramaient du Marxisme au kilomètre, et ça c’est avéré RIDICULE ! Cela camouflait juste leur ambition de devenir haut-fonctionnaire pour détourner du fric et finir leur vie avec 40 villas à Dakar ou Abidjan ; villas à louer à des expatriés bien blancs à 3 millions CFA/mois de loyer.
      Le Marxisme en Afrique, c’est de la bouse de zébu à l’état pur, c’est juste un discours commode pour voiler des ambitions de pouvoir et de richesse...


      Quant à nous, nous n’avons absolument pas besoin de vous économiquement, MAIS ALORS, PAS DU TOUT !
      Et notre population est lasse de vos migrants en Europe, qui, hélas, ne sont pas tous de futurs prix Nobel, pour dire poliment que nous n’attendons pas après vos migrants.
      J’ai déjà exposé plusieurs fois des chiffres aisément vérifiables, à savoir que :
       (1) « L’Afrique-CFA » toute entière représente 0,6% de notre balance extérieure, soit 1/166e, et ça ne cesse de baisser.
       (2) Le Sahel tout entier fait moins de 1/10e de l’Afrique CFA , soit moins de 1/1500e de notre commerce extérieur, surtout sous forme d’aides et subventions.
       (3) L’Afrique toute entière, c’est environ 5% de notre balance extérieure, où le Maghreb se taille la part du lion, avec d’autres pays hors-CFA comme le Nigeria et la RSA. L’Afrique CFA toute mouillée, c’est moins de 1/8e de toute l’Afrique pour notre économie.


      Il faut donc arrêter de croire que l’Afrique sahélienne est importante pour notre économie, c’est CARRÉMENT COMIQUE


      Notre véritable inquiétude, c’est que, malgré leurs rodomontades, vos régimes militaires soient incapables de résister face au jihadistes.
      Ces inquiétudes sont hélas fondées, car le Mali est en train de perdre beaucoup de terrain et risque d’imploser.
      Un effondrement du Mali, c’est 10 millions de réfugiés sur les routes, et ensuite ... théorie des dominos, je vous laisse deviner ce qui arrivera aux autres régimes sahéliens, aussi vantards soient-ils...


      VOS BRAILLEMENTS NÉO-MARXISTES N’AIDERONT GUÈRE À REPOUSSER LES TERRORISTES !
      Si vous aimez vraiment votre pays, réfléchissez à une méthode plus sérieuse pour vaincre le terrorisme ; à mon avis, vos gouvernements sont très très mal barrés malgré leurs attitudes de coqs ... Et un coq, avec une bonne sauce qui l’attendrit bien sous la dent, ça se cuit très bien dans une belle marmite.


      Quant à moi, je ne suis qu’un retraité plutôt prospère dans une verte et paisible bourgade de province ... où vivent aussi de nombreux africains bien intégrés et pas du tout pauvres. Je n’ai strictement aucun intérêt économique au sud du Sahara, je serais juste humainement très triste d’un effondrement sahélien devant l’atroce jihadisme.
      Et croyez-moi, je suis sincère..
      NB :
      Juste des détails :
       je suis né pendant le règne anglais de George VI, grand-père de l’actuel roi Charles III d’Angleterre.
       Mes premiers voyages en Afrique se faisaient sur des avions à hélices et à pistons.
       Mes 3 filles et mes gendres, tous bien plus riches que moi, sont dispersés sur 20 fuseaux horaires dans des pays qui n’ont rien à voir avec l’Afrique.

  • " A vous lire tout est bien en Europe et en particulier en France. Pourquoi venir nous embêter encore ?"

    Ce n’est pas ce qu’a écrit Renault HÉLIE . Mais dites moi combien y a t il de français au BF et combien de Burkinabe en France. Qui vient en ce moment embêter l’autre ? Et je ne parle pas de musiciens qui sont des artitses de talents ni des étudiants qui devraient être les biens venus avant leur retour au pays.

  • Je réponds ici à certaines déclarations racistes qui ont traîné sur l’Internet, je vous les reprends ici :
    « l’hypocrisie congénitale de certains français »
    ainsi que « la haine semée par les français » .
    Non seulement c’est du « petty racism » digne d’un frustré muni d’une quantité très faible de matière cérébrale, mais cela salit la réputation de dignité du burkinabè.
    On pourrait aisément me traiter de râââciste si j’osais publier des horreurs généralisatrices comme (attention, mensonges imaginaires, ce n’est pas du tout ce que je pense !) :
     « Les fonctionnaires dagaras sont des alcooliques congénitaux »
     « Les avocats peuhls sont des goinfres obèses qui mangent trop de porc au four »
     « Les habitants de Kinshasa détestent s’habiller avec élégance, ce sont tous des broussards »
     « Les Marocains provoquent des tremblements de terre pour emm##der les Algériens »
     « Les Polonais sont de méchants rââââcistes qui ont exterminé la minorité juive de l’Allemagne »
    Mais ce sont des exemples rhétoriques, ils ne reflètent aucune de mes idées.
    En attendant, j’ai eu l’occasion de rire à gorge déployée d’un« bac moins six » qui ne réfléchit pas avant d’écrire des sottises grosses comme l’immeuble de la BCEAO.

  • Vous pouvez soutenir le braquage de pouvoir comme vous voulez mais vous ne pouvez cacher à personne la connivence entre les braqueurs de pouvoir et votre coq. N’énervez pas davantage la majeure partie de la population qui est silencieuse et opprimée par les braqueurs de pouvoir.
    Vous pouvez compter le nombre de fois que l’UE et certains de ses pays ont donné des finances et du matériel ? Le matériel que le coq a donné via l’éléphant, vous en parlez ? N’est ce pas le coq qui leur a fourni les logiciels d’IA de fake news pour faire leur promotion et empêcher toute voix discordante de sortir à travers tous les canaux (tv, radio, internet...) ?
    "information sur internet, c’est pour vous. héh l’onu woo, c’est pour vous, mais notre Tinga c’est pour nous".

  • Petits français ridicules.C’est chirac le président de la petite france qui a dit que l’argent qui se retrouvait dans les poches des français provenait de l’Afrique. Petits français quittez L’Afrique.

  • Qui permet aux braqueurs de pouvoir dont la base arrière est chez les maloéns d’utiliser des milliers de bots pour diffuser des commentaires sur les réseaux sociaux. N’est ce pas votre Facebook ?

  • D’habitude quand les institutions d’un pays sont sous l’emprise d’un braquage de pouvoir, on décrète un embargo sur les armes. Pourquoi c’est pas le cas dans cette partie du Gondwana, pire c’est en ce moment que les armes sont livrées à tour de bras. Cherchez l’erreur.

  • "Nous (…) exprimons notre profonde désapprobation par rapport aux positions et décisions du gouvernement français vis-à-vis du Burkina Faso au cours des dernières semaines, lesquelles ont d’importantes répercussions sur le vivre-ensemble dans ce pays." Cet extrait vient d’une lettre ouverte de résidents européens adressée à Paris et diffusée sur X (anciennement Twitter).hum ! :[...] « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique