LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/Insécurité : Plus de 2 millions de déplacés internes enregistrés à la date du 31 mars 2023

Publié le lundi 15 mai 2023 à 10h00min

PARTAGER :                          
Burkina/Insécurité : Plus de 2 millions de déplacés internes enregistrés à la date du 31 mars 2023

Le Burkina franchit la barre de deux millions de personnes déplacées internes. Ce sont au total, 2 062 534 de personnes déplacées internes qui ont été enregistrées par le Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (SP/CONASUR) à la date 31 mars 2023.

Le point sur la situation à la date du 28 février 2023 affichait 1 999 127 individus déplacés internes ; ce qui représente une augmentation d’environ 3,17%.

Le Sahel (24,3%), le Centre-nord (23,9%) et le Nord (12,4%) sont donc les trois régions qui enregistrent le plus de déplacés internes.

Elles sont suivies de l’Est (10,7), de la Boucle du Mouhoun (6,5%), du Sud-ouest (4,7%), des Hauts-Bassins (4,2%), du Centre-est (3,2%), Centre (2,9%), Centre-ouest (2, 7%), Plateau-central (2, 7%), des Cascades (1,3%) et du Centre-sud (0,5%).

Voir plus de détails dans le document ci-dessous joint

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 15 mai 2023 à 12:01, par lamoussaa En réponse à : Burkina/Insécurité : Plus de 2 millions de déplacés internes enregistrés à la date du 31 mars 2023

    Bonjour.

    Une des raisons d’être de l’UNHCR ;c’est de procéder à un décompte macabre des réfugiés dans les pays et les régions.
    Les questions que je me pose ici concernent l’objectif recherché en plaquant dans un journal que le pays a franchi la barre de deux millions de réfugiés. A moins d’être aveugle , sourd ou inconscient tout le monde sait que la situation humanitaire est grave dans notre pays.
    Maintenant en plaquant ces statistiques sans analyse ni propositions que veut on insinuer ? Qui veut on accuser ? Qui veut on satisfaire ? Est ce un sensationnel macabre ?
    Sommes nous devenus si inhumains que la souffrance des autres nous importe peu ?
    Je prie qu’un jour ces personnes qui soufrent dans leur chaire.soient dans leur village de retour !!.

    • Le 16 mai 2023 à 09:17, par kwiliga En réponse à : Burkina/Insécurité : Plus de 2 millions de déplacés internes enregistrés à la date du 31 mars 2023

      Bonjour lamoussaa,
      Vous écrivez : "Une des raisons d’être de l’UNHCR ;c’est de procéder à un décompte macabre des réfugiés..."
      Alors que la SEULE raison d’être des MPSR 1 et 2, c’est de combattre les terroristes, regagner du territoire et réinstaller des PDI.
      C’est du moins la seule raison affichée par nos putschiste, qui ont affirmé haut et fort, ne pas vouloir du pouvoir et être seulement là pour cette cause.
      Alors que tous les jours, l’AIB nous abreuve des communiqués victorieux, d’images des frappes de nos vecteurs aériens,... ces chiffres, indiquant une augmentation du nombre de déplacés internes, sont consternants.
      Nous sommes très nombreux à placer notre espérance dans l’efficacité de nos FDS et de nos VDP, il ne faudrait pas que certains éléments factuels viennent confirmer les propos du général Tarka.

  • Le 15 mai 2023 à 17:48, par Jonassan En réponse à : Burkina/Insécurité : Plus de 2 millions de déplacés internes enregistrés à la date du 31 mars 2023

    Au moins cela nous fait prendre conscience de la réalité ou bien il faut chanter et danser pour la résilience tout en retenant que la meilleure résilience c’est d’organiser les élections avant terme ; comme celacmême le terroriste le plus indécrotable saura que nous sommes résilients. Savoir ce qu’on veut et y répobdre par une conduite rationnelle est le comportement des vainqueurs.

  • Le 28 mai 2023 à 16:32, par Salvatore En réponse à : Burkina/Insécurité : Plus de 2 millions de déplacés internes enregistrés à la date du 31 mars 2023

    Nous disposons au moins de ces statistiques qui permettent d’évaluer et engager des actions mesurables !
    elles marquent une évolution interne et merci aux partenaires et pouvoir publics de les faire et de les rendre
    disponibles.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières nécessités