LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina : La CNAVC désapprouve les « accusations » de l’ONU sur de « supposées » exactions commises par des FDS et VDP

Publié le jeudi 6 juin 2024 à 22h07min

PARTAGER :                          
Burkina : La CNAVC désapprouve les « accusations » de l’ONU sur de « supposées » exactions commises par des FDS et VDP

La Coordination nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC) a animé une conférence de presse le mercredi 5 juin 2024, pour exprimer sa désapprobation vis-à-vis des « accusations » de l’ONU sur de « supposées » exactions des FDS et VDP sur des civils. Elle a aussi donné un ultimatum à l’ambassade de France au Burkina Faso de déménager de son site actuel. La CNAVC a aussi invité ses membres à un sit-in devant la représentation du Haut-commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, le vendredi 7 juin 2024.

Au cours de cette conférence de presse, la CNAVC n’est pas allée du dos de la cuillère pour exprimer sa désapprobation vis-à-vis des « accusations » de l’ONU sur de « supposées » exactions des FDS et VDP burkinabè sur des civils. Elle a informé que les représentants de l’ONU ont par la suite présenté leurs excuses aux autorités burkinabè par voie diplomatique et auraient promis de régler le différend concernant les déclarations sur les meurtres de civils et les enquêtes relatives aux violations des droits humains. « Les représentants de l’ONU ont précisé qu’il ne s’agit pas d’une enquête visant les FDS ou les autorités, contrairement à ce que certaines rumeurs laissent croire. Nous restons vigilants et exigeons des actions concrètes de la part de l’ONU pour prouver sa bonne foi », a déclaré Davy Hassan Ouédraogo de la CNAVC.

Davy Hassan Ouédraogo a invité ses membres pour un sit-in devant la représentation de l’ONU

Qu’à cela ne tienne, la CNAVC met en garde l’ONU contre toutes formes de comportements discriminatoires, racistes et méprisants à l’égard du peuple burkinabè. Pour elle, l’histoire et les évènements récents montrent que l’ONU a souvent échoué à identifier les véritables auteurs des exactions à travers le monde. Elle cite la Côte d’Ivoire, la Syrie, la Lybie, l’Irak, la RDC, et le Rwanda comme des exemples d’échec de l’ONU. « Nous ne tolérons pas que notre pays soit traité avec le même mépris et la même injustice », a prévenu M. Ouédraogo, au nom de la CNAVC.

La parenthèse de l’ONU fermée, les conférenciers du jour se tournent vers la France, notamment son ambassade au Burkina Faso. A ce sujet, la CNAVC a donné un ultimatum à l’ambassade de France pour déménager dans un délai d’un mois. Selon elle, la proximité de ladite ambassade avec la présidence du Faso représente une menace pour la sécurité des autorités.

La CNAVC intime à l’ambassade de France de déménager dans un délai d’un mois

Passé ce délai, menace la CNAVC, une marche nationale sera organisée dans les 45 provinces du pays pour manifester leur détermination à protéger la souveraineté du peuple. « Nous invitons le peuple souverain du Burkina Faso à sortir massivement le vendredi 7 juin 2024 devant la représentation nationale du Haut-commissariat aux droits de l’hommes de l’ONU pour un sit-in », a-t-elle terminé.

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Mon soutien indefectible et sans ambage a votre mouvement ! La France va lire l’heure !!!! La patrie ou la mort, nous vaincrons !!!!

  • Ce que l’ONU et la France n’ont pas compris c’est la méthode qu’elles ont utilisée pour terrasser Kadhafi est connue par la majorité des acteurs politiques et militaires des pays en guerre contre les hordes de djihadistes commises et protégées par les mêmes puissances étrangères et particulièrement la France ! Ce disque est rayé, ce discours ne passe plus et le sentiment de révolte qui fait qu’au Burkina Faso, il ya deux fois plus de candidats (90.000) aux postes de Volontaires pour la Défense de la Patrie que ce qui était prévu par le gouvernement. Pendant ce temps, l’Ukraine n’a plus de volontaires pour s’inscrire et aller sur les champs de bataille, ce pays vient de voter une loi qui entre en vigueur le 1er juin 2024 pour abaisser l’âge pour la réquisition à 25 ans et l’âge plafond à 60 ans. Actuellement tout Ukrainien dans cette tranche d’âge ne peut quitter librement le territoire, ceux qui y sont sont sommés de s’enrôler, les ukrainiens vivant à l’étranger et les binationaux qui s’hasardent à rentrer dans ce pays sont interdits de quitter et sont déclarés mobilisables pour l’armée et doivent aller combattre ! Où est le respect des droits de l’Homme tant chanté par l’Occident ! Si une telle loi avait été votée au Burkina pour mobiliser les VDP, les pays occidentaux allaient être les premiers à crier au génocide ! Malheureusement pour eux, ça se passe dans une de leur démocratie où le mandat du Président est même arrivé à terme et personne ne réclame des élections sous prétexte que l’Ukraine est en guerre. Par contre ici, au Burkina, ces pays occidentaux réclament des élections malgré la guerre et les certaines de milliers de déplacés internes ! ONU et France, les VDP du Burkina Faso vous attendent de.pieds fermes sur le terrain ! Essayez donc et on verra les résultats !

  • Ce que l’ONU et la France n’ont pas compris c’est la méthode qu’elles ont utilisée pour terrasser Kadhafi est connue par la majorité des acteurs politiques et militaires des pays en guerre contre les hordes de djihadistes commises et protégées par les mêmes puissances étrangères et particulièrement la France ! Ce disque est rayé, ce discours ne passe plus et le sentiment de révolte qui fait qu’au Burkina Faso, il ya deux fois plus de candidats (90.000) aux postes de Volontaires pour la Défense de la Patrie que ce qui était prévu par le gouvernement. Pendant ce temps, l’Ukraine n’a plus de volontaires pour s’inscrire et aller sur les champs de bataille, ce pays vient de voter une loi qui entre en vigueur le 1er juin 2024 pour abaisser l’âge pour la réquisition à 25 ans et l’âge plafond à 60 ans. Actuellement tout Ukrainien dans cette tranche d’âge ne peut quitter librement le territoire, ceux qui y sont sont sommés de s’enrôler, les ukrainiens vivant à l’étranger et les binationaux qui s’hasardent à rentrer dans ce pays sont interdits de quitter et sont déclarés mobilisables pour l’armée et doivent aller combattre ! Où est le respect des droits de l’Homme tant chanté par l’Occident ! Si une telle loi avait été votée au Burkina pour mobiliser les VDP, les pays occidentaux allaient être les premiers à crier au génocide ! Malheureusement pour eux, ça se passe dans une de leur démocratie où le mandat du Président est même arrivé à terme et personne ne réclame des élections sous prétexte que l’Ukraine est en guerre. Par contre ici, au Burkina, ces pays occidentaux réclament des élections malgré la guerre et les certaines de milliers de déplacés internes ! ONU et France, les VDP du Burkina Faso vous attendent de.pieds fermes sur le terrain ! Essayez donc et on verra les résultats !

    • Tout ceci mérite un beau débat mais globalement je trouve votre analyse pleine de raccourcis.
      L’intervention en Libye en 2011, bien que controversée, visait à protéger les civils contre les violences de Kadhafi (qui n’était quand même pas un saint entre-nous), soutenue par une résolution de l’ONU. Les conséquences négatives doivent être analysées, mais simplifier la situation à une seule cause est trompeur.
      Pas de doute sur le fait que la chute de Khadafi a contribué à une situation chaotique dans la région. Mais n’oublions pas que les groupes de fondamentaux islamiques étaient déjà actifs au Sahara et à la porte du Sahel depuis bien plus longtemps (dès 2008, la menace terroriste a mis terme au rallye Paris-Dakar, soit bien avant la fin de Khadafi). J’observe que la théorie du complot qui veut nous faire croire (sur les réseaux sociaux) que les djihadistes sont soutenus par certains pays occidentaux, sert surtout les intérêts des rivaux économiques de ces pays qui aujourd’hui fréquentent chaque jour les beaux salons de la Présidence.
      Quant à la critique des politiques de double standard, elles sont courantes dans les débats internationaux. L’Ukraine, en guerre, a des défis uniques, tout comme le Burkina Faso. Simplifier ces situations complexes à un ’double standard’ occidental manque de nuance et de contexte.
      Et à ma connaissance, si les occidentaux ne se mêlent plus du feuilleton politique du pays, ils s’inquiètent cependant du respect des droits de l’homme dans le pays ... ce qui semble légitime au vu de l’ensemble des conventions internationales que le Burkina Faso a signé.

  • Bonjour mes frères. essayons de travailler dure pour se développer au lieu de passer votre temps a des conférences unitile.si ce temps vous le prenez pour des recherches pour notre pays . nous allons nous avancer.les discours haineux ne développe pas un pays . soyons tolérant.le Burkina a toujours vécu dans la diversité,le respect des autres.

  • C’est pas mieux vous allez dire à l’ambassade de la France de partir définitivement ? parce qu’à cette allure leur présence meme sur le territoire Burkinabè peut etre un danger.
    Quand aux actions de l’ONU que vous désapprouvez, je vous conseille la prudence, car vous vous mêlez de choses dont vous ignorez la substance.

  • Tout a fait d’accord avec l’internaute Sarata car il y’a trop de Populisme Politique a la moindre critiques serieuses des activites operationnelles et organisees de nos combattants sur le Terrains des Combats. Du reste, qui n’est pas susceptible de commettre des bavures graves tels que des massacres Inhumaines reiteres des populations ; commis des Terroristes et meme des forces combattants dans une guerre INJUSTE, et qui du reste semble s’enliser depuis un certain temps. Les multiples Conferences de presse ou de marches ne sont nullement une bonne image du Faso. Ibrahim Traore et ses compagnons sont des humains capables de commettre des bavures ; et cela les interpelations d’organisations telle que l’ONU peut etre corriger egalement dans la gestion publique de cette Transition Actuelle et dont les populations Burkinabe Inoncentes sont en souffrances reccurentes et parfois desemparees
    Notre Burkina Faso ne vit pas seul dans la planette terre et est meme membre a part entiere de l’organisation des Nations Unies. Par Ailleurs, quand des gens par centaines sont dans des Ronds Points durant des mois sans aucune activites si ce n’est des Conferences et autres, alors qu’ils peuvent s’organiser pour des travaux d’interets Communs dans les Villes : Nettoyages des Rues, des Caniveaux et participer a la sante publique et a assainir l’environnement des Villes et des quartiers, seraient plus utiles pour la communaute. Relisez l’histoire des Pays Asiatiques tels que : la Chine Populaire, l’Inde, le Japan, la Thailande etc et dans leurs histoires les Mouvements Citoyens ont joue de grands Roles dans leurs localites et reussite Vertiginieuse. Salut

  • À cette allure, c’est plus simple, plus sincère et plus efficace de la part de nos autorités de dire aux Français de plier bagage purement et simplement, que de passer le temps en invectives. Il y a peu, ils construisent sans autorisation au sein d’une enclave diplomatique. Maintenant, on trouve que l’implantation de leur ambassade qui n’a pas changé depuis plusieurs décennies, est un danger pour nous. Ne me faites pas croire que ces gens de la CNAVC agissent de façon autonome. Je ne vous croirais pas. Je suis plutôt convaincu qu’ils sont missionnés. Alors dites le franchement:France, dégage pour de bon !

  • Outre l’utilisation de citoyens comme monnaie d’échange, les régimes autoritaires et oppressifs ont recours à diverses méthodes pour manipuler leur population. Ces régimes utilisent des médias contrôlés pour diffuser des informations biaisées, des mensonges et des messages de soutien au pouvoir en place. La propagande vise à façonner l’opinion publique et à maintenir la loyauté envers le régime.
    Par exemple, la répression brutale des dissidents, des journalistes et de toute opposition politique est courante. La censure des médias, d’Internet et des réseaux sociaux limite l’accès à des informations indépendantes et critiques.
    Ces régimes surveillent étroitement leurs citoyens, utilisant la technologie pour suivre leurs mouvements, leurs communications et leurs activités en ligne. La surveillance crée un climat de peur et d’autocensure.
    Même les programmes éducatifs sont souvent conçus pour promouvoir l’idéologie du régime et glorifier ses dirigeants. L’enseignement de l’histoire est réécrit pour servir les intérêts du pouvoir en place.
    La fabrication du bouc émissaire : Les régimes cherchent à détourner l’attention des problèmes internes en désignant des groupes minoritaires, des étrangers ou des ennemis extérieurs comme responsables. Cela renforce l’unité autour du régime et justifie la répression. Ces régimes manipulent également l’économie pour maintenir leur pouvoir. Ils distribuent des avantages économiques à leurs partisans et punissent les opposants en restreignant l’accès aux ressources.
    Enfin le culte de la personnalité : Les dirigeants autoritaires sont souvent glorifiés et présentés comme des figures quasi-divines. Ce culte de la personnalité renforce leur autorité et leur légitimité. Cependant, il est important de reconnaître ces tactiques et de promouvoir la démocratie, les droits de l’homme et la liberté d’expression pour contrer ces manipulations.

  • Merci à SARATA.et Sacksida
    Vraiment le Burkina à aujourd’hui d’autres combats que ce genre de chose.
    ces gens parlent de choses qui ne sont pas de leur ressort.
    le Burkina Faso est un Etat parmi tant d’autres ; Il y a des régles......

    Cherchons à avancer

    • On ne peut pas vite avancer avec des petits cailloux alarmistes aux souliers. Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

  • C’est toujours rafraîchissant de voir comment la CNAVC parvient à se ridiculiser avec tant d’élégance. Bravo, la CNAVC continue de réécrire l’histoire avec l’encre de l’absurdité. Un sit-in pour changer la géopolitique mondiale ? N’oubliez pas d’inviter les clowns, ils manquent à l’appel.

    le pire les WAYIGNAN de CNAVC ont découvert une nouvelle stratégie diplomatique : menacer de déménager les ambassades. Quelle innovation ! Peut-être pourrions-nous aussi déplacer les frontières par la même occasion ? La géographie n’a qu’à bien se tenir !

    comme nous allons ravir la vedette à la RCI en matière de production de cacao, CNAVC a encore de beaux jours

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Une attaque d’envergure déjouée à Djibo
Burkina : Les Forces armées lavent leur honneur à Mansila (AIB)
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières nécessités