LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

Publié le samedi 29 avril 2023 à 17h39min

PARTAGER :                          
Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

Les ressortissants et rescapés du massacre du Karma animent en ce moment même, samedi 29 avril 2023 à Ouahigouya (chef-lieu de la province du Yatenga, d’où relève le village), une conférence de presse sur ces tueries du 20 avril 2023. Dans leur déclaration, les conférenciers ont dressé un bilan de la situation.

Au total, on dénombre 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants, affirme le principal intervenant à la conférence, Daouda Belem. « « Des bébés sont morts, étant sur le dos de leurs mamans exécutées. Le carnage a duré plus de six heures », précisent les conférenciers.

Les conférenciers ont informé que les villageois ont pu procéder à l’enterrement des corps, le jeudi 27 avril 2023.

« Les évènements ne se sont pas déroulés le 21 avril »

Les conférenciers sur les tueries de Karma dénoncent « l’indifférence et le mépris vis-à-vis des populations de Karma et environnants ». En plus de ‘’corriger’’ le gouvernement, à travers son communiqué, sur la date du drame, ils estiment que cette sortie sème la confusion quant à la responsabilité des FDS sur ce massacre

« Bien que nous saluons la réaction et la compassion du gouvernement, nous tenons à préciser que les évènements ne se sont pas déroulés le 21 avril. De plus, il convient de noter que le mercredi 26 avril 2023, nous avons été reçus par le gouverneur de la région du nord, sur son invitation, qui a présenté ses condoléances aux familles éplorées et promis d’accompagner les villageois pour l’enterrement des corps, qui a effectivement eu lieu le jeudi 27 avril », a exprimé Daouda Belem, principal orateur à la conférence de presse.

« C’est pourquoi, nous affirmons avec force que, le communiqué du gouvernement frise l’indifférence et le mépris vis-à-vis des populations de Karma et environnants. Et pire, ce communiqué sème la confusion quant à la responsabilité des FDS (Forces de défense et de sécurité) sur ce massacre. Nous, populations et rescapés des évènements de Karma et environnants, n’avons aucun doute qu’il s’agit des FDS qui ont été auteurs de ce carnage. Nous ne sommes pas dupes, nous connaissons bien nos Forces de défense et de sécurité », ont insisté et réitéré les ressortissants et rescapés.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 29 avril 2023 à 12:05, par HUG En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    En bon Vous connaissez nos forces de l ordre ? Vous les accusez ? Sur quelle base vous dites que ce sont les fds ? Apportez des éléments sinon il s agit des affirmations gratuites et grave .HUG connait bien la zone.Dite moi est ce qu il y a un village hormis karma ? Rikou situé à 11 Km de ouahigouya a demanagé depuis et vous êtes situé à plus de 20km dans la même zone et vous étiez encore a karma.Pouvez vous m expliquer cet état de fait ? Laissez l enquête livrée ses résultats d abord

    • Le 29 avril 2023 à 13:10, par Wenningoudi En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

      Donc pour vous, les villages doivent tous déguerpir pour rejoindre Ouahigouya et laissez le vide au terroristes ??? La résilience, ça vous dit quelque chose ??? Tous les villages qui n’ont pas bougés sont des complices ??? C’est Pathétique un tel raisonnement.

    • Le 29 avril 2023 à 19:19, par Le Sage En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

      Cher Mr HUG. Qui que vous soyez et qui que vous souteniez, de grâce n’en rajoutez pas à la douleur des parents de ces personnes massacrées à Karma.
      Quels que soient notre bord ou nos accointances politiques, sachons raison garder. Ce sont des adultes qui se sont exprimés à cette conférence de presse, en toute responsabilité malgré leur douleur. Ne les méprisez pas. Nul ne sait comment il finira.
      Merci Mr HUG et excusez moi si ce commentaire sur votre écrit ne vous plaît pas.

    • Le 30 avril 2023 à 09:50, par kwiliga En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

      Bonjour HUG
      Hum, un peu de dignité ne nuirait pas à votre discours.
      Un peu de cohérence également.
      Vous ne pouvez à la fois incriminer le fait que ces témoins et rescapés accusent sans preuve, pour leur faire remarquer par la suite que, n’ayant pas déguerpi, tout indique qu’ils sont des terroristes ou, pour le moins complices.
      D’après les premiers témoignages, c’est d’ailleurs ce qui leur était reproché par les assaillants.
      Si vous voulez, faute de preuve inébranlable, des indices concordants, fatiguez-vous donc un peu et vous en trouverez de nombreux.

      - tenues militaires identiques de la BIR3 (comment une centaine de terroristes auraient-ils pu se procurer cette tenue ?
      - présence de plusieurs blindés et... d’un char d’assaut !
      - rescapés arrêtés à un barrage militaire sur la route de Ouahigouya, pour saisir leurs portables et effacer des photos.
      - convoi militaire vu traversant Ouahigouya en direction de Ouaga, après le massacre.
      - discorde au sein des assaillants, dont certains ont fait preuve d’humanisme et de compassion à l’égard des villageois.
      - ...
      Cherchez donc, je suis persuadé que vous allez trouver d’autres indices. Ou peut-être préférez-vous chercher des excuses ?
      Pour ma part, j’irais même jusqu’à pouvoir supposer que ces évènements sont prévus, ourdis, programmés.
      N’est-ce pas pour ça que l’on a chassé les militaires français, les gens trop bien informés de l’ONU, les journalistes d’investigation... ?
      Pour pouvoir mener cette guerre comme bon nous semble, sans avoir d’observateur aguerris et légitimes dans les pattes, qui pourraient dénoncer les exactions et, en temps "inopportun", être appelés à venir témoigner devant la CPI.
      Donc, c’est semble-t-il notre choix, c’est ce qu’attendent ceux qui se nomment eux-mêmes "Le Peuple", opposer la barbarie à la barbarie, la cruauté à la cruauté... concluant souvent leurs propos par le syllogisme suivant : "Ah, les terroristes sont des civils, donc, lorsqu’on tue des civils, on peut bien se dire qu’on tue des terroristes"
      Bien sûr, le peuple n’ira pas devant la CPI, quant à Traoré, il pourra toujours se défendre en invoquant "un mauvais Karma".

  • Le 29 avril 2023 à 13:20, par TOERE En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Si moi ,j’avais un conseil à donner au Président IB et au gouvernement ,c’est de ne pas chercher à nier les évidences mais trouver une autre formule pour regretter ce dérapage malheureux de nos FDS sous le coup d’une poussé brusque de colère suite aux évènements qui ont eu lieu une semaine avant .
    L’évènement de KARMA est malgré tout suffisamment douloureux pour qu’on en rajoute avec des tentatives de camoufler ou nier les choses .
    Mieux, si ce ne sont pas nos FDS ,c’est encore plus grave pour nos autorités et nos FDS, car on ne peut pas comprendre et admettre qu’un grand groupe de terroristes puissent se déplacer avec autant de moyens militaires en plein jour et venir perpétrer un crime de masse aussi odieux à 15 KM seulement de OUAHIGOUYA où il y a un camp militaire ,pendant plus de 6 heures, sans que nos FDS n’aient pu venir au secours de ces pauvres populations, malgré les moyens aériens qu’on nous montre tous les jours
    Le plus sage serait donc de reconnaitre cette réaction de nos FDS qui ont du réagir sous le coup de la colère suite au massacre de leurs camarades et VDP une semaine plus tôt . Cela peut se comprendre humainement .
    Il faut aussi, que les autorités et les FDS fassent beaucoup attention . Effectivement ,certains villages sont suspectés et vilipendés comme complices des terroristes du simple fait, que ces villages refusent de déménager ou que les terroristes ne les attaquent pas .
    Vraiment chers autorités et FDS, comment peut-on placer l’unité de mesure de la fidélité à leur pays des populations d’un village sur ce genre de critères ,aussi subjectifs qu’imaginaires ? Devrons donc comprendre et souhaiter tous les villages du villages du BURKINA FASO soient attaqués et détruits pour qu’on ne les soupçonne pas de complicité avec les terroristes ? Excusez moi, mais c’est raisonnement ça ?
    Voilà des populations qui sont pris dans un étau entre, d’une part les terroristes et d’autre part les FDS . Quand les terroristes lourdement armés passent les menacer avec ceci ou cela ,que voulez-vous que ces populations désarmées fassent ?
    Vraiment ,il faut que nos autorités et nos responsables FDS fassent beaucoup attention . Ce pays est réellement au bord du gouffre et nous risquons d’accélérer sa chute au fond du précipice avec ce genre de jugement sur des populations innocentes de nos villages . Beaucoup d’internautes qui sont nés et grandis à OUAGADOUGOU ,ne semblent pas comprendre la situation et les souffrances à l’opposé de nous autres nés des profondeurs du BURKINA FASO et qui voyons nos parents stigmatisés, et massacrés, souvent à tord sur des bases purement subjectives .
    Ce qui est sûr ,le président IB dont personne ne doute de la volonté de libérer le pays de ce mal terrible ,gagnerait cependant à recadrer certains membres de son entourage, tant civils que militaires tant leurs propos et attitudes frisent l’indifférence face au martyr de populations .
    Je signale à l’attention de ceux qui ne croient pas ,que chaque fois qu’un régime aussi puissant soit -il ,a massacré des femmes et des enfants innocents, ce régime dis-je a toujours mal terminé et est sorti de l’histoire par la persienne . Que Dieu vienne au secours de notre chère patrie à tous qu’est le BURKINA FASO dans sa diversité culturelle et ethnique

  • Le 29 avril 2023 à 13:46, par Sheikhy En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Tout le peuple burkinabè compatit à votre douleur et paix à l’âme des disparus. Mais svp, ne rentrez pas dans la danse des activistes avec des conférences de presses et des sorties à tout va. Cette publicité sur les morts ne sied et on peut les honorer d’une autre manière. Je pense que le Faso est de loin le champion dans le monde en ce qui concerne l’expression publique. Il y a des canaux officiels qu’il faut emprunter. Même l’auto saisine du parquet ne vous empêche de porter une plainte circonstanciée avec les éléments que vous possédez.

    • Le 29 avril 2023 à 19:55, par AHMED En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

      Ouiiiiii Cheikh. Les conférences de presse ne servent à rien. Il s’agit du Burkina. Ce n’est pas une question de région. Donnons nous la main pour nos en sortir. Il n’y a pas de guerre propre. Toute personne qui meurt est une grosse perte. Je le répète depuis toujours. On ne gagne pas une guerre. On arrête de se tuer. C’est effrayant mon frère. Plus d’affinités ni de sympathie. Voir dans les réseaux des Burkinabé qui exhibent les têtes de d’autres Burkinabé nous font peur. Ou allons nous avec ces massacres

  • Le 29 avril 2023 à 13:46, par Zeus En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Personne de bonne foi ne peut doutée qu’il s’agit bien des boys. La cpi doit être saisi chers ressortissants de karma. Qu’ils arrêtent de prendre le peuple pour un troupeau de panurge. Tout citoyen épris de justice doit réclamer des comptes à qui de droit

  • Le 29 avril 2023 à 13:47, par DJANGO En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Pour une fois je suis d’accord avec vous HUG. Des conférences de presse très très nulles. Quelle que soit la région il n’y a pas et il n’existera jamais une guerre propre. Même s’il n’y avait eu qu’un seul mort c’est pas du gagner. Donnons nous la main pour en finir. On finit une guerre. On ne la gagne pas. Nous sommes tous sensibles pour ce que ce massacre a produit. Ce n’est pas un problème de région mais de l’effet de la guerre. Voir des Burkinabé tirer sur des Burkinabé ne peut pas être justifier. Donnons nous la main pour lutter contre ce phénomène. Les sensibilités ont disparu. Voir un Burkinabé qui exhibe la tête d’un autre Burkinabé est très choquant Mrs les conférenciers

  • Le 29 avril 2023 à 13:56, par boubacar zangre En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    ca cest a cause de la france aussi ??? que vaut votre racisme anti blanc maintenant devant les faits ? les morts sont inventés aussi ?

  • Le 29 avril 2023 à 14:43, par Nabiiga En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    @ Hug

    Je peine à comprendre ton raisonnement, non pas pour dire que c’est illogique, juste la manière par laquelle tu l’a présenté qui est ambiguë.
    Doit-on comprendre que ce qui est relaté par les ressortissants - les victimes en l’occurrence, n’est pas vrai ? Que ce drame n’ait jamais eu lieu ? Pour ma part, le fait de tenir une conférence de presse pour parler de leur vécu avant la publication de l’enquête, empêche en rien cette même enquête. L’objectif, n’est pas pour gêner l’enquête, mais pour sensibiliser l’opinion nationale et internationale du bilan du drame et les tombeaux à creuser pour enterrer leurs morts. Qu’est-ce qu’il y a à argumenter, hein Hug ?

  • Le 29 avril 2023 à 15:12, par Sacksida En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Webmasters Continuez a Censurer des Verites absolument et Chacun prendra sa part ou sera paye tres chers en temps opportun d’une maniere ou d’une autre. Quand des Gamins s’emparent du Pouvoir Politique et d’Etat avec des Armes du Peuple Burkinabe, sans aucune Experience de la Gestion Publique Vertueuse et Populaire, et l’on continue de nier des Derives Gravissimes sur les Humains, Social et Economiques, les Resultats ne Peuvent qu’etre Mediocres et deplorablement Desastreux..Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est Integre. Salut

  • Le 29 avril 2023 à 15:21, par Labor En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    La situation est grave. Pourquoi s’être fâché avec la France ? Personne n’est parfait, mais au moins elle connaît bien le pays et a des moyens à proximité.

  • Le 29 avril 2023 à 15:59, par Danga En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    @zeus, toutes mes condoleances à nos parents. mais tu dis que la CPI doit etre saisi. voici tu es le vrai esclave à l’esprit enchainé. La cpi a t-elle enqueté sur la lybie, sur l’irak ? cpi, cpi, je demande au President IB de denoncer le traité de Rome et quitter cet traité negrier. Resolvons nos problemes par nous meme

  • Le 29 avril 2023 à 16:01, par Nabiiga En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    ENQUÊTE ? QUELLE ENQUÊTE ?

    Pendant la 2e guerre mondiale, les alliés sûrs de leur victoire commune sur l’allemagne nazi a laissé tomber leur garde dans les Ardennes ce, sans compter la détermination de Hitler de défendre les frontières de son Allemangne Nazi. Hitler contre attaqua et infligea des lourdes pertes sur les Américains car ce fut eux, les Américains, qui furent dans la zone. Des prisonniers Américains furent donc pris par les Nazis et furent fusillés sommairement sans ménage. L’Allemagne capitula pour mettre fin à la guerre, en 1945.

    Les Américains ont mené une ENQUÊTE sur ce massacre des leurs dans les ardernnes. Ils ont pu déterminer le commandant des troupes et la totalité de ceux qui ont servi sous ces commandes.

    Ensuite, entama la deuxième phase de l’enquête pour trouver ces individus dans une Allemange à genou où la confusion regna totalement. Dans cette confusion, l’enquête progressa et trouva tout le monde impliqués dans l’exécution sommaire des prisonniers de guerre américains. Ils furent jugés en 1946 et, à leur tour, après les avoir trouvés coupables des crimes qui leur ont été reprochés ont été pendus sommairement. C’EST CELA UNE ENQUÊTE.

    Ibrahim et son gang ne sont pas mieux que les bandits militaires qui ont passé au sommet de notre État. C’est fort à parier que quelques heures après ce drame, Ibrahim et ses collaborateurs savaient exactement ce qui s’est passé dans ce village car :

    - Ils savaient qui était dans la zone
    - Ils savaient qui commandait les troupes
    - Ils savaient combien de nos FDS se trouvaient dans le village
    - Ils savaient les munitions que les militaires utilisés
    - Ils savaient qui a donné quelle ordre à quelle unité d’ouvrir le feu sur toute personne qui bougeait dans ce village.
    - Ils savaient que les terroristes n’ont pas les uniformes de nos FDS donc, si les attaquant arboraient les uniformes de nos FDS, c’est que ce fut les membres de nos FDS.

    Le lendemain, Ibrahim, entouré de, je ne sais pas qui, devait tenir une conférence de presse pour exprimer sa condoléances aux familles endeuillées et fait comprendre à la nation que :

    -suite à une bavoure de la part des membres de nos FDS dans le cadre de la reconquête du territoire, malheureusement, nos FDS, croyant avoir ciblé les terroristes qui ont envahi ce village, a ouvert le feu sans tenir compte de rien. À la fin de l’opération, il s’est vite avéré que les terroristes ne s’y trouvaient pas et que ceux qui sont tombés sous les balles de nos FDS étaient des civils.

    En mon nom personnel et celui de mon gouvernement et le vaillant peuple de notre pays, j’exprime ma condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et regrette amèrement qu’une telle bavoure ait eu lieu.

    Dans les jours qui suivent, je travaillerai avec les parents des victimes pour voir dans quelle mesure l’État leur viendra en aide, quelque soit l’aide.

    Voilà ! C’est tout.

    En place et lieu de procéder de cette manière, on nous sert de l’approche puerile d’antan de mener une enquête. On mène une enquête quand on ignore quelque chose mais l’on ne peut pas mener une enquête sur ce qu’on sait déjà et pleinement. Cela, on l’appelle : MANQUE DE BONNE FOI

  • Le 29 avril 2023 à 17:47, par nuage blanc En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    {} Nous, populations et rescapés des évènements de Karma et environnants, n’avons aucun doute qu’il s’agit des FDS qui ont été auteurs de ce carnage. Nous ne sommes pas dupes, nous connaissons bien nos Forces de défense et de sécurité »
    . Je crois que ce serait plus sages d’attendre les conclusions de l’enquête plutôt que d’organiser des conférence de presse tout azimut. Le nombre de conférence organisé autour du drame de Karma, le contenu de ces conférences , les conférenciers, m’interroge sur le but rechercher . Qu’est ce que vous recherchez au juste ?
    Aussi , analysons le mode opératoire ; ils arrivent dans le village , tuent les habitants, brulent les greniers, volent les animaux et s’en vont. Je comprends la confusion des habitants , mais il ne faut pas jeter l’huile dans le feu à travers des sorties médiatique qui insistes à la révolte.

  • Le 29 avril 2023 à 18:22, par Ka En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Mes chers internautes de bonne foi, en parcourant vos contributions, quelques-unes me poussent à dire ce que je pense. Premièrement je m’abstiens dans ces derniers temps à commenter sur les analyses qui touchent un pouvoir illégitime, surtout quand son premier ministre vend le Burkina a des pays qui ne valent pas le nôtre. Oui je ne doute pas que l’actuel chef de l’Etat I. Traoré mérite des félicitations (spontanées) de la part de nos vaillantes populations pour sa lutte contre le terrorisme, mais il faut reconnaître qu’aucun président du Faso n’a jamais pu mettre l’armée Burkinabé dans un même panier, sauf Blaise Compaoré avec son armé dans l’armée le RSP qui avait un bon fouet pour mettre de l’ordre le reste de l’armée Burkinabé.

    Sans parti pris, je confirme qu’il soit un internaute de bonne foi, aucune personne ne peut justifier le contraire de ce que suppose le balai citoyen ou les rescapés de l’attaque. Car, l’armée Burkinabé est divisée. ’’’’’Exemple nous pouvons dire l’armée de Fr. Compaoré, Damiba, Traoré et autres. Comment pouvons-nous savoir qui fait quoi ? Nous avons vu avec le président Roch Kaboré. Alors demandons une armée Burkinabé unis derrière le président avant d’accuser le Balai Citoyen et les pauvres victimes dont les rescapés disent leur part de vérité.

    Dans une compétition où chaque camp de l’armée veut tirer la couverture à soi par tous les moyens pour le pouvoir, quelle est la place pour une vraie lutte contre le terrorisme ? Ne serait-elle pas un simple miroir aux alouettes comme l’a été avec les promesses de Damiba ?

    • Le 29 avril 2023 à 19:07, par SOME En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

      Mon ami Ka, je m’étonne que tu épouses d’emblée la version du balai citoyen qui me semble avoir fait une sortie, non pas hazardeuse, mais bien calculée. Ce qui est encore plus condamnable. On sait maintenant clairement ce que c’est le balai citoyen et j’eus apprécié les entendre sur d’autres événements ou légitimement on les attendait. Mais hélas ! Je constate qu’ils commencent à ressortir, mais à quel moment et sur quels sujets ? Ce que tu qualifies de vérités des témoins, etc, c’est fort probables, mais je questionne encore plus profondément ces vérités.
      Et dans mon parti pris, je dis clairement que ces massacres ne sont qu une tactique des ennemis vu l’évolution de la guerre. Et non l’œuvre de l’armée burkinabe. C’est (entre autres) ce qu’on a appelé la guerre asymétrique : nous y sommes. Or ces commentaires ne font que conforter l’ennemi dans sa tactique et c’est ce qu’il recherche, et diviser encore plus l’armée dont Traoré tente de recoller les morceaux, vu toute la description que tu en as faite.

      A l’étape actuelle de notre lutte, nous ne devons pas nous laisser divertir dans la tactique et nous rendre ainsi complices de l’ennemi. Toute lutte comporte des étapes et des priorités.
      SOME

  • Le 29 avril 2023 à 18:45, par SOME En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Je constate tout simplement que ce sont presque les mêmes individus qu’ils e précipitent pour faire des commentaires dythirambique contre le gouvernement et lui imputer la faute dans ces massacres. Ils semblent en savoir plus tant sur les attaquants que sur le mode de fonctionnement des unités militaires burkinabé. Nul ne mentionne le fait que depuis longtemps on sait comment fonctionnent ces terroristes ni le fait que, au sein de l’armée, il y’a des complices. Mais ces complices à l’étape actuelle ne peuvent plus se permettre d’agir comme avant. Il est clair que les terroristes et leurs complices étant acculés, ils recourent à l’une des armes principales : semer le doute et diviser. Et certains se complaisent à jouer aux complices.
    SOME

  • Le 29 avril 2023 à 20:18, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    A cette conférence de presse, aucun journaliste n’a posé la question pourquoi vos VDP n’ont pas réagi et les VDP des villages voisins non deguerpits n’ont pas réagi ? En réalité, tous les villages non deguerpits ont autre chose que VDP et c’est pourquoi ils ont refusé l’installation des VDP.

  • Le 29 avril 2023 à 20:22, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Je compatis à la douleur de Karma et paix aux âmes des disparus. Dans cette crise, comment faut-il faire pour éviter d’autres Karma ? Ou bien faut-il encore plusieurs Karma pour arriver à bout du terrorisme ? Ce qui est sûr à 100%, tous les terroristes sont des civils. Ce qui est encore sûr à 100 %, tout se prépare au village. Donc aujourd’hui, c’est le village notre problème et ça c’est réel. Un camp d’entraînement des terroristes peut se trouver en brousse mais à 100% sûr, personne ne peut vivre en brousse. Alors, voilà ma proposition pour arriver à bout du terrorisme au Burkina.
    1) - Région par région, prenons la région du Nord. Déguerpir par force tous les villages et les installer chacun dans son chef lieu de commune sans accompagnement, puisque c’est le village qui est gangrené et qui est la source de problème. Au bout d’un mois, ramener chaque village, le réinstaller avec ses VDP (le temps de la formation), puisque qu’aucun village n’a accepté le principe des VDP. C’est pourquoi d’ailleurs, vous n’entendrez pas sur les lèvres de tous ceux qui défendent Karma que les VDP de Karma ont riposté. Pour les villages déjà deguerpits en chef lieu de commune et qui d’ailleurs ont leurs VDP déjà formés, on procéde à leur réinstallation une semaine après.
    Après la région du Nord, on va sur une autre région comme celle de l’Est.
    Pour la région du Nord il ne reste que quelques villages sans VDP (refus) comme Karma, Lembnogo, Ramdolla, Dingri, Derhogué, Sabouna, Mené et .......

  • Le 29 avril 2023 à 22:56, par Le Vigilent En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    De la déclaration du sieur Daouda Belem, il ressort clairement ce qui suit :
    1. les assaillants portaient des tenues semblables à celles des FDS du Burkina Faso ;
    2. le nombre des victimes décédés était de 147 dont 28 femmes et 45 enfants parmi lesquels des bébés sur le dos de leurs mères ;
    3. les assaillants ont brulés des greniers, pillé les biens des gens du village, tué et/ou emporté des animaux des de ces mêmes gens ;
    4. intimé l’ordre aux survivants de quitter le village sous peine de représailles à leur prochaine visite.
    De ce qui précède l’on peut, à première vue supposer que les assaillants sont des membres des FDS du Burkina Faso, à juger par leurs tenues. mais, au regard du mode opératoire, notamment :
    - tuer autant de femmes et d’enfants dont des bébés (73/147) que d’hommes adultes (74/147) :
    - bruler des grenier, piller les biens des victimes, tuer et/emporter des animaux ;
    - intimer l,ordre aux survivants de quitter le village sous peine de représailles ; l’on peut se demander si les assaillants ne seraient-ils pas tout simplement des gens ayant arboré des tenues des FDS burkinabé pour tromper la vigilance, et des FDS elles-mêmes, et les cibles de leur attaque !?
    A la place de M. Daouda Belem et de certains internautes, je me serais abstenu d’affirmer que les assaillants sont des FDS burkinabés. Surtout qu’une enquête indépendante peut être réclamée, nonobstant celle celle déjà commanditée par M. le Procureur près le tribunal grande instance de Ouahigouya.

  • Le 30 avril 2023 à 07:29, par Espérance En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    On pensait qu’avec ce nouveau régime on serait mieux protéger ? A quoi servent ces vecteurs aériens dont la RTB diffuse tous les jours ? Ces drones et avions sans bruit ? Que s’est -il passé pour que ce drame soit possible ? Le peuple veut comprendre

  • Le 30 avril 2023 à 13:32, par Nabiiga En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    @ Espérance

    C’est permi d’avoir de l’espoir mais de là à négliger la vérité, il faut qu’on t’aide. Tu parles d’être mieux protégé sous ce régime militaire. C’est là où tu te trompes. Depuis quand une intervention militaire dans la gestion de notre pays, ou de tout pays même a-t-elle été pour le peuple. C’est pour voler, pur et simple, et partir.

    Blaise a tué Sankara afin de lui arracher le pouvoir. La rectification a-t-elle été pour le peuple ? Rien qu’à regarder les 27 ans de Blaise au pouvoir et regarder les richesses que lui, son frère, sa belle mère, Caca et autres apologistes ont ramassé. Du coup, on sait que la rectification fut, non pas pour le bonheur du peuple, mais pour le clan Blaise.

    Yacouba Zida, tu sais plus que quiconque où il se coule douce avec notre argent.

    Damiba, se le coule douce au Togo, juste à côté. De quoi vit-il, lui, au Togo.

    Ibrahim et là avec son gang de révolutionnaires, attendons de voir les valises de cash avec lesquelles il quittera le pouvoir.

    Oui, certes, il faut avoir de l’espoir mais il ne faut pas dépendre de ceux qui prennent le pouvoir par la force car ils ne sont pas des donneurs d’espoir.

  • Le 3 mai 2023 à 12:43, par Sarko En réponse à : Drame de Karma : 147 morts, parmi lesquels, 28 femmes et 45 enfants (selon des ressortissants et rescapés)

    Vous n’ avez aucune pitié pour les defunts. Comment pouvez vous vous asseoir gaillardement pour accuser des gens sans preuves.
    Ce qui est sûr personne ne peut dire avec certitude que ce sont nos fds. Les enquêtes nous diront la vérité .
    Soutien total et absolu à nos fds.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marché de Larlé : Il faut libérer l’emprise de la route
Le métier de logisticien avec Bouma Ferdinand Neya