LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

Publié le jeudi 27 avril 2023 à 13h55min

PARTAGER :                          
Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

Le gouvernement burkinabè dans un communiqué publié ce 27 avril 2023, condamne l’attaque qui a eu lieu le 21 avril à Karma dans la province du Yatenga. Il rassure l’opinion nationale et internationale qu’il fera absolument tout ce qui relève de ses prérogatives pour la manifestation totale de la vérité dans ce drame.

Ci-joint le communiqué.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 27 avril 2023 à 14:39, par Fretback En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

    Ben voyons... Les témoignages affluent de toutes parts, de toutes les langues de la région - fulfuldé comme moagha ! Le B.I.R (précisément le bataillon n°3) et ses hommes en noir et mauve, création de novembre 2022, ont été formellement vus par de très nombreux observateurs sur la vingtaine de kilomètres qu’il y a entre Karma et Ouahigouya où bien plus encore de témoins les ont vus traverser la ville vers le sud. Evidemment cela ne prouve en rien que ces éléments sont coupables d’un massacre qui pourrait s’avérer historique, et l’un des pires qu’a connu l’Afrique sub-saharienne ces dernières années (bébés, enfants, femmes et hommes exécutés après tri sur la base d’un contrôle in situ de pièces d’identité, semble-t-il ). Evidemment, tout sera fait pour dédouaner l’Armée, et la Justice fera tourner bourrique celles et ceux qui croient encore en elle dans ce pays. Tout cela hélas, un classique de la déliquescence d’un pays en proie à l’auto-destruction et à la vindicte, n’est qu’un début. Même de mes amis proches nient l’évidence de ce qu’il advient du Burkina Faso. Bientôt la chasse aux urbains lettrés qui ne crieraient pas avec la meute. Les livres d’Histoire sont remplis de ce genre de spirale sans fin. La race humaine, pouah !

    • Le 27 avril 2023 à 17:35, par Indjaba En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

      En fait ce communiqué n’est pas bon. Une semaine après pour un évènement qui s’est déroulé à 15km de ouahigouya, le gouvernement vient faire un communiqué où il parle au conditionnel. J’ai cru entendre que le gouvernement a même autorisé les parents des victimes à procéder aux enterrement de leurs proches. Dans ces conditions comment le gouvernement fera le décompte des morts ? Où bien il suffira en temps opportun de compter les tombeaux. Non , le communiqué n’est pas bon. Le gouvernement devrait avancer des chiffres, ne serait que celui de la justice de ouahigouya. Le gouvernement a dit que les blessés ont été pris en charge dans nos centres de santé, le gouvernement pouvait utiliser les données de ces centres pour communiquer sur le nombre de blessés. Le gouvernement pour communiquer sur le nombre de déplacés. Je comprends qu’il y’a des indicateurs qu’on veut sous estimer pour permettre aux supporters de continuer de dire que maintenant c’est mieux qu’au temps de Rock et Damiba mais...
      Nous sommes dans une guerre très compliquée certes mais soyons prudents. Il y’a des villages dont les populations n’ont pas pu bouger comme les autres parce qu’elles sont prises en étau par les Terroristes et qui font de ces villages ( contre le gré des villageois), leur lieu de résidence. Ces populations se trouvent entre le marteau et l’enclume. Ça fait pitié. Cela est d’autant vrai qu’il y’a des zones du pays qui sont aussi inaccessibles aux fds. Imaginer les villageois dans ces zones
      Pour éviter les embuscades, la mobilité des terro et la pression sur les villages, j’avais proposé à ce que la guerre se concentre essentiellement sur la gestion des route pour cloisonner et saucissonner ces bandits. 1)Route Kongoussi-djibo-arbinda-dori-kaya-ouaga-kongoussi. 2) Ouaga-ouahigouya-frontiere Mali. 3) Ouaga-fada-frontiere-benin. 4) Ouaga-frontiere Togo. 5) ouaga-dedougou-frontiere Mali etc. Chaque 10 km à conquérir, stabiliser et on avance, on ne reviens plus sur les pas ni reculer. Comment déployer des forces pour aller ravitailler Djibo et ensuite on abandonne l’axe ?

  • Le 27 avril 2023 à 15:05, par Leduc En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

    Je souhaite franchement que ce massacre ne soit pas l oeuvre de nos fds que nous aimons tant. Elles, dans la mesure où elles n épousent pas les méthodes des terroristes, s obligeront toujours à respecter toutes les lois et conventions en vigueur. C est en tout cas à ce prix qu on évitera de justifier la déstabilisation de la transition que, probablement, beaucoup souhaitent et sont même en train de manoeuvrer pour.

    Évitons d ouvrir plusieurs fronts à la fois. Chaque front, quelle qu en soit l ampleur, rongera les fondations de cette transition.

  • Le 27 avril 2023 à 15:29, par Enfant de Boussé En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

    C’est le genre de communiqué qu’on a déjà lu et entendu à multiples reprises dans de pareilles circonstances. Et jusqu’à preuve du contraire , nous attendons toujours la manifestation de la vérité et des éclaircissements de la Justice. Nous ne leurrons pas, cette affaire comme toutes les autres qui touchent les fds et les vdp sera pour promptement enterrée. Les familles devront faire avec leur douleur. Ne pas Sankara qui veut et surtout comme il le soulignait " un militaire sans formation politique, idéologique est un criminel en puissance"
    .

    • Le 27 avril 2023 à 20:38, par Le Vigilent En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

      @l’enfant de brousse, vous semblez mieux informé sur les tenants et les aboutissants de ce crime odieux qui a eu lieu à Karma. Une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs du crime et, avant même les premiers résultats de l’enquête, vous sous-affirmez que l’on n’en saura jamais rien, puisque, selon vous, les vrais coupables ne seraient autres que nos FDS et VDP.
      Je pense que l’affaire est gravissime et qu’il faut à tout prix éviter de la banaliser avec de telles plaisanteries de mauvais goût.

  • Le 27 avril 2023 à 22:30, par Leduc En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

    Diligentez vite des enquêtes sérieuses et approfondies. Confiez ces enquêtes à des personnes intègres et jouissant de votre confiance. Si les fautifs sont dans nos rangs, mettez les à la disposition de la justice afin qu’ils soient jugés, et sensibilisez la troupe sur les enjeux de telles derives. Faites vite car le temps joue contre vous. Les thuriféraires de la transition sont à la manœuvre. Si ce massacre nous incombe, c est un sabotage, c est une trahison.
    Revisitez les vidéos de christ yapi. Il l avait dit. Ils sont à la manœuvre. Si vous décidez de couvrir les fautifs, vous pouvez être sûrs que votre fin est proche.
    Faites vite avant qu’ils vous donnent le coup de grâce.

  • Le 28 avril 2023 à 07:54, par kwiliga En réponse à : Attaque de Karma : Le gouvernement pour la manifestation de la vérité

    Ben, n’est-ce pas pour ça que l’on a chassé les militaires français, les gens trop bien informés de l’ONU, les journalistes d’investigation... ?
    Pour pouvoir mener cette guerre comme bon nous semble, sans avoir d’observateur aguerris et légitimes dans les pattes, qui pourraient, en temps "inopportun", être appelés à venir témoigner devant la CPI.
    Donc, c’est semble-t-il notre choix, c’est ce qu’attendent ceux qui se nomment eux-mêmes "Le Peuple", opposer la barbarie à la barbarie, la cruauté à la cruauté...
    Bien sûr, le peuple n’ira pas devant la CPI, quant à Traoré, il pourra toujours se défendre en invoquant "un mauvais Karma".

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bam : Des terroristes neutralisés dans la forêt de Paspanga