LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Education aux médias : Des élèves s’engagent à produire des contenus de sensibilisation

Publié le mercredi 29 mars 2023 à 18h00min

PARTAGER :                          
Education aux médias : Des élèves s’engagent à produire des contenus de sensibilisation

L’Association burkinabè pour la promotion de l’éducation aux médias, à l’information et au numérique (ABPEMIN) a formé 50 élèves de dix établissements secondaires de la ville de Ouagadougou et de la commune de Saaba sur l’éducation aux médias, à l’information et au numérique. La formation s’est déroulée du 23 au 25 mars 2023 à Ouagadougou. Au regard de la pertinence de la formation de ce 27 mars, une autre formation spécialement en mobile journalism (mojo) a été initiée pour les élèves qui désirent approfondir leurs connaissances. Qu’est-ce que ces élèves ont appris durant ces quatre jours et qu’est-ce qu’ils comptent faire après cette formation ? Ils se sont confiés à notre micro.

Patrick Yaméogo de l’établissement Notre dame de l’espérance (Ave Maria) :

Patrick Yaméogo

Durant ces quatre jours de formation, j’ai appris beaucoup de choses très essentielles. Le premier jour de la formation, un formateur nous a appris le mojo. Le deuxième jour nous avons appris comment collecter les informations, les traiter, les stocker et les diffuser. Le troisième jour, on s’est appliqués sur la gestion des réseaux sociaux. Pour le quatrième jour, nous avons appris les applications pour les montages de vidéo.
Pour la suite, nous comptons animer la page Facebook de notre école et organiser des séances de partage d’expériences avec nos camarades qui n’ont pas pu prendre part à la formation.

José Balirabou secrétaire général du club d’éducation aux médias du lycée Bogodogo :

José Balirabou

Le premier jour, nous avons eu une formation sur le mojo, qui concerne surtout comment filmer, monter et diffuser. Le deuxième jour c’est une formatrice qui nous a initié au journalisme écrit. C’est-à-dire comment collecter l’information, la traiter et la diffuser. Le troisième jour, nous avons eu un formateur qui nous a initiés à l’usage des réseaux sociaux tels que Facebook, whatsapp, twitter et autres. Ce quatrième jour nous avons encore été initiés au mojo. Pour aujourd’hui c’était plus de la pratique.
Avec le club, nous allons essayer de mettre en pratique ce que nous avons appris ici. Nous allons essayer de créer des pages sur les différents réseaux sociaux et puis nous allons diffuser des contenus de sensibilisation sur ce qui touche la jeunesse. En gros nous allons essayer d’appliquer ce que nous avons appris.

Demba Thiam secrétaire à l’information du club d’éducation aux médias du lycée la Salle  :

Demba Thiam

Nous avons été initiés au Mojo, qui consiste à recueillir des informations sur le terrain avec le téléphone à travers des vidéos, des enregistrements et les photos. On nous a appris la méthodologie de comment rédiger un article et comment faire une interview. On nous a appris comment créer une page et comment l’entretenir. On nous a également appris les différents genres journalistiques.
Au niveau du club, nous allons essayer d’animer notre page Facebook que nous avons créée et essayer de produire des contenus de sensibilisation sur les côtés néfastes des réseaux sociaux.

Julia Zida du lycée Bambata :

Julia Zida

J’ai appris qu’est-ce que le Mojo. On nous a expliqué comment collecter et traiter l’information.
On nous a appris comment gérer nos comptes des différents réseaux sociaux. Durant cette formation, les formateurs nous ont fait comprendre que les réseaux sociaux sont avantageux mais aussi dangereux.
Après cette formation, nous allons commencer à entamer des campagnes de sensibilisation sur les aspects dangereux des réseaux sociaux. Parce qu’actuellement les élèves croient beaucoup aux fake news et en tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Nous n’arrivons pas à différencier le faux du vrai, nous mélangeons tout. Je crois que cette formation est la bienvenue et nous allons essayer de sensibiliser nos camarades sur différentes thématiques.

Rahchidata Saré secrétaire générale du club d’éducation aux médias du Lycée groupe scolaire de l’académie :

Rahchidata Saré

J’ai appris à faire des montages vidéos. J’ai appris que tout ce que nous publions sur les réseaux sociaux notamment Facebook peut blesser certaines personnes. Donc il faut être modérée dans les commentaires ou les publications. J’ai également appris que je peux être un journaliste à travers mon smartphone. Notamment être un journaliste mobile.
Avec le club, on va essayer de trouver des thèmes sur lesquels on va travailler. Et nous allons essayer aussi de partager notre expérience avec nos camarades qui n’ont pas eu la chance de venir participer à la formation.

Julien Kaboré, représentant du lycée technique national Sangoulé Lamizana :

Julien Kaboré

Durant cette formation, nous avons appris le mojo. Nous avons aussi appris les différents genres journalistiques comme le reportage, l’interview, le micro trottoir et autres. On nous a également appris comment mieux utiliser les réseaux sociaux. On nous a initiés à l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux.
Avec les plateformes que nous avons créées lors de la formation, nous allons produire des contenus pour sensibiliser nos camarades sur l’utilisation responsable des réseaux sociaux.

Elise Bonkoungou du lycée mixte de Gounghin  :

Elise Bonkoungou

Durant ces 4 jours de formation, nous avons appris le mojo et les différents genres journalistiques.
Avec le club d’éducation aux médias, nous allons essayer de sensibiliser nos camarades sur l’utilisation responsable des réseaux sociaux. Nous allons également produire des contenus qui vont sensibiliser les élèves sur des thématiques qui touchent la jeunesse.

Propos recueilli par Rama Diallo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Safer internet Day : C’est ce 24 mai 2024