LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

Publié le jeudi 9 février 2023 à 23h10min

PARTAGER :                          
Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

Le Président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré a présidé la cérémonie d’ouverture de la conférence des commissaires de police, ce jeudi 9 février 2023. A l’occasion de cette rencontre, le président de la transition a invité l’ensemble des forces de défense et de sécurité à un changement de paradigme.

La conférence réunit 300 commissaires de police. Elle est placée sous le thème : « la Police nationale à l’ère de la modernisation institutionnelle et des défis sécuritaires émergents ». Les échanges prendront fin demain 10 février.

Le capitaine Ibrahim Traoré a signifié qu’il y a un chevauchement dans l’occupation de l’espace. De ce fait, il fait savoir que désormais des zones de responsabilité seront mieux définies. Et que cela permettra une utilisation rationnelle des effectifs et des équipements.

Le président de la Transition a aussi insisté sur la mobilisation générale des forces de défense et de sécurité ainsi que des volontaires pour la défense de la patrie recrutés. Par conséquent, il a exhorté les différents corps à quitter l’esprit d’appartenance pour lutter ensemble.

« Il faut carrément changer de paradigme » parce que la guerre que mène le Burkina Faso est une guerre d’intelligence, il faut s’adapter continuellement aux stratégies de l’ennemi », a invité l’officier.

Dans ce combat, recommande-t-il « tous les porteurs de tenue devraient se départir de la paresse et de la fatigue ».

Le chef de l’Etat a demandé aux commissaires de police d’être des leaders et non des chefs. Car dit-il « Cette guerre, nous allons la faire »

Le président n’a pas manqué d’évoquer également la question de la lutte contre la corruption. Pour lui, la lutte contre la corruption doit commencer d’abord au sein de l’armée. Le capitaine Traoré a appelé la police nationale à s’investir dans son travail quotidien.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 9 février 2023 à 14:52, par momine En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    il faut avoir le courage de supprimer un de ces 2 corps.les elements passent tout le temps a se combattre sur le terrain au detriement de la securite.le dernier exempte la guerre ouverte entre ces 2 Corps pour la formation des VDP.quelle honte ! tout ca pour l’argent.comment lutter contre le terrorisme avec ses comportements ? qui viendra nous sauver ? vraiment reflechissons pour voir comment supprimer un des CORPS si nous voulons reellement la paix et le development.sinon ?

  • Le 9 février 2023 à 15:03, par HUG En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Hum, la’lutte contre la corruption est un cancer pour toute nation.Il parait que pour viser ordre de mission il faut payer oh. Si vous payer oh meme une mission de 4 jours on peut viser cela.le.meme jour oh et vous repartez chez vous oh le meme y jour au lieu de 4 jours oh. Courage au mpsr 2.

  • Le 9 février 2023 à 15:16, par Passakziri En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Oui Capitaine Traoré, il faut changer de paradigmes. N’oubliez pas en passant de citer l’auteur de cette expression qui est le dernier président du Faso , Rock Marc Christian Kaboré.
    Le changement de paradigme est plus que nécéssaire, en commancant par le sommet. Quittez Ouaga et les grandes casernes et occupez l’espace car les routes nationales , mêmes longues de moins de 100 km entre deux chefs lieux de provinces sont hors controle de l’armée. Pourtant les treillis pillulesnt à Ouaga et dans les conférences , atéliers, bureau climatisés. le changement de paradigme c’est pas un mot, c’est un comportement, pour paraphraser le vieux feu Nana Houphouet Boigny.

    Passakziri

  • Le 9 février 2023 à 15:49, par l’Intègre En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Discours toujours cohérent, qui montre un commandant connaissant son métier avec les tactiques qu’il faut. Une vision claire de la guerre qui nous impose.
    Que Allah nous accompagne.

  • Le 9 février 2023 à 16:51, par SILGA En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Monsieur le Président,

    J’ai compris ce que vous avez voulu dire. La loi vous donne la possibilité d’aligner les combattants dans un ordre précis du militaire au civil en passant par le paramilitaire.

    Faites usage des textes prévus à cet effet mais sachez que tous les combattants ne tiennent pas forcément un fusil. Les armées européennes ont en moyenne 7 logisticiens pour un tireur.

    Nous n’avons pas les moyens ni les effectifs pour faire de même mais on peut s’en inspirer pour mettre une organisation en place qui inclut tout le monde. Aussi le maniement des armes de guerre ne nécessiterait-il pas une formation pour les forces de police ?

    Ensemble, on y arrivera.

  • Le 9 février 2023 à 17:01, par s En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Ce serait mieux de remettre à Roch son pouvoir et tous les FDS repartent au front.

  • Le 9 février 2023 à 17:09, par Insight2dbone En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Le Capitaine continue à nous dire que l’option guerrière est devant nous !? Donc la guerre n’a pas encore commencé pour lui ? Alors et ces villageois qui sont tués tous les jours, ce pays qui disparait, ca s’appelle quoi ?

    • Le 10 février 2023 à 12:43, par Goulgoulé En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

      Cher Insight2dbone, si vous voulez une réponse intelligente, le tableau noir que vous dépeignez s’appelle "Agression terroriste contre un état souverain" ; et non une guerre. C’est l’état du Burkina qui décidera de quand comment et avec quoi et quelle stratégie elle entamera sa "réaction foudroyante. Même si nous avons la réputation d’abattre un drone militaire avec un lance pierre, face à ces agresseurs disposant d’une capacité de nuisance, ce n’est pas avec nos hélico civils bidouillés en hélico militaire, que nous allons réagir. Ne vous en déplaise nos voisins Maliens avec le controle de leur espace aérien et des équipements de pointe a décider de faire sa guerre, avec le luxe de venir nous soutenir pour la libérations d’otages. Bref !, Pendant que le Président travaille à élaboré des stratégies, évitons certaines questions qui peuvent friser le ridicule....

      Pour mieux comprendre la stratégie du Président, je termine sur ces extraits de l’Art de la guerre de Sun Tsu :
      « Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. »
      « Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation. »
      « Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait. Qui se connaît mais ne connaît pas l’ennemi sera victorieux une fois sur deux. Que dire de ceux qui ne se connaissent pas plus que leurs ennemis ? »

      • Le 10 février 2023 à 14:38, par kwiliga En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

        Bonjour Goulgoulé,
        "C’est l’état du Burkina qui décidera de quand comment et avec quoi et quelle stratégie elle entamera sa "réaction foudroyante"
        Avez-vous lu la définition de "réaction foudroyante".
        Parce que, lorsque, comme nos FDS, on met huit ans à réagir, sincèrement, "foudroyant", on ne l’est guère.
        Quant aux prodiges maliens, oui, en effet, on a tous vu le dessin animé et pour le reste, c’est la catastrophe.
        Vous savez qui a tué le plus de terroristes au Mali, ces quatre derniers mois ? Ben, c’est les terroristes ! Le GSIM et L’EIGS, se livrent une guerre impitoyable. On pourrait s’en réjouir, mais c’est la démonstration d’un état failli !
        D’ailleurs lors du sommet des ministres des affaires étrangères, Burkina, Mali, Guinée, Olivia Rouamba a affirmé ceci : "afin de faire de ce partenariat Bamako-Conakry-Ouagadougou, un axe gagnant pour le bien-être des populations", est-ce une image ou est-ce révélateur que, pour nos putschistes en chef, seules les capitales existent, tout le reste du territoire étant quantité négligeable, négociable contre une paix urbaine et une rentabilité assurée ?

        • Le 10 février 2023 à 21:41, par Goulgoulé En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

          Cher kwiliga, ayez quand un peu de respect à l’égard du Président du Burkina Faso, ne vous en déplaise. Le traiter de Putschiste , c’est faire une insulte à des millions d’Hommes Intègres qui le soutiennent dans son combat, au delà du Burkina. Ce n’est ni vos tableaux peints en noirs qui empêchera le processus en cours, et nul n’est forcé d’embarquer à bord du navire, où le Capitaine fait preuve de courage, en lieu et place des lamentations égocentrés, loins des intérêts de la Nations. Qualifier une situation réelle qui s’est déroulée sous vos yeux de "Dessin Animé", prouve peut être que nous ne vivons pas dans la même dimension. Entre la fiction et la réalité,... Quand on rêve seul, sur le chemin de l’intégrité, ce n’est qu’un rêve. Mais quand on rêve à 2 ou à 3, c’est le début de la réalité,.

          • Le 11 février 2023 à 17:03, par Passakziri En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

            Salut Goulgoule
            voyez- vous ? Je dis souvent que l une des rares du burkinabé c est son allergie à la vérité. Sinon un putschiste c est quelqu’un qui arrive ou tente d aerriver au pouvoir par putsch . Que les „sages „ chargés de protéger la constitution la violent en public pour affirmer le contraire ne change rien aux faits. Avant le 30 Septembre je ne sais pas où vous connaissiez le capitaine Traoré pour lui demander d être votre président. La réalité c est que depuis le 24 janvier le Burkina n a pas de président. Apellez les comme vous voulez, mais c est la constitution qui le dit. Il faudra tôt ou tard que tous ceux qui ont participé à comploter contre les lois fondamentales du pays ( putschistes et juges ) répondent de leurs actes, sinon ce pays risque de perdurer dans les putschs qui le ridiculisent aux yeux du reste du monde.

            Passakziri

          • Le 12 février 2023 à 08:06, par kwiliga En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

            Bonjour Goulgoulé,
            Et non, "traiter quelqu’un", c’est lui attribuer un qualificatif qui ne lui correspond pas de façon naturelle ou automatique.
            Hors, concernant Traoré, il est indéniablement putschiste et même double putschiste, car venu au pouvoir par un ou deux coups d’états perpétrés par l’armée nationale. Tous les simulacres devant le conseil constitutionnel et autres représentants du "peuple", ne lui ayant pas donné davantage qu’un vernis démocratique, il demeurera toujours un putschiste.
            Si je le qualifie de dictateur, vous pouvez, dans ce cas, me dire, il ne faut pas le "traiter...",... mais peut-être pourrez-vous, d’ici peu de temps, me "traiter" de visionnaire.
            Concernant le dessin animé (réalisé par Wagner), il semble que vous ne soyez pas au courant, essayez de le trouver, il est symptomatique de la pensée bêtifiante et infantilisante de nos amis russes à notre égard.

  • Le 9 février 2023 à 17:39, par Le tranquilos En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Félicitations au Président du Faso. Nous avons longtemps négligé cette guerre. Maintenant mettons nous en rang serré pour affronter notre destin. Que dieu nous vienne en aide. La comédie est terminée.

  • Le 9 février 2023 à 18:45, par Teeltaaba En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Très belle communication du chef de l’état devant les policiers. Cependant il va falloir d’abord envoyer nos gradés généraux et compagnies qui ont fait des écoles de guerre en premier lieu. Ainsi on prendra quelques jours aussi pour former physiquement et mentalement les policiers qui n’ont pas été formés au métier de la guerre.

  • Le 9 février 2023 à 20:09, par @@GOG En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    IB est un patriote et homme de vérité. Il vient de toucher là où il fallait toucher.
    Ce n’est pas méchant ce qu’il vient de dire aux Commissaires de la République.
    L’heure est au combat. Que Dieu protège IB et ses commissaires.
    De grâce, qu’on arrête de nous parler d’élections pour le moment.

  • Le 9 février 2023 à 20:23, par HUG En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Les.policiers ont ete formés au metier de la guerre car on les appelle maintenant des sergents,.Ne parlez des choses que vous ne maitrisez pas.

  • Le 9 février 2023 à 21:35, par Adakalan En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    A cette allure il reste d’etre tres tard pour le Burkina. Tous les jours les village sont chassés, les gens sont tués et la guerre n’a pas encore commencé ? Mr le Président je ne souhaite pas que ca soit trop tard. Dans cette lutte Ouaga et bobo cache le visage idieux et odieux de ce désastre. Car dans ces deux localités on ne perçoit pas réellement le gémissements avilissant de nos frères dans ke sahel, l’est , la boucle du mouhoun, le nord, le centre Nord. Les villages se vident tous les jours .Mr le Président s’il vous plaît commencez. la guerre
    par ressortissant d’un village assiégé

    • Le 10 février 2023 à 09:53, par Gwandba En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

      Adakalan

      La guerre n’a simplement pas commencé parce que le gouvernement actuel, ce n’est pas en neutralisant ça et là quelques terroristes que c’est la guerre.

      Ce n’est pas non plus en reprenant de temps en temps des villages autres fois occupés par ces terroristes que c’est la guerre pour le gouvernement actuel.

      Ce n’est pas parce que le gouvernement actuel à coupé net, la source d’approvisionnement d’armes aux terroristes que c’est encore la guerre.

      Ce n’est parce que le gouvernement actuel à mis du sable dans le mécanisme des formateurs des ces terroristes que c’est encore la guerre.

      Ce n’est pas encore la guerre pour le gouvernement actuel parce qu’il a semé le doute aux initiateurs et formateurs de ces terroristes.

      Ce n’est pas encore la guerre pour le gouvernement actuel qui a compris qu’il est devenu menaçant pour les initiateurs de ces terroristes qui tentent de passer par les faibles d’esprits d’entre nous pour continuer leurs basses besogne.

      Ce n’est pas encore la guerre pour le gouvernement actuel parce qu’il prépare l’estocade finale à ces terroristes avec l’appui du peuple.

      Voilà pourquoi la guerre n’a pas encore commencé. Vous inquiétez pas. Après le nettoyage de ces terroristes, les traites, même derrières les écrans vont goûter au kiapolo du burkinabé avant de tremper la langue dans la bière du bar stade de France à zogna.

  • Le 10 février 2023 à 09:33, par porto En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Capitaine traore a quand le debut de l’offensive tand attendu et se faire toujours entendre.arretez de parler et agissez maintenant.on vous a trop vu et entendu maintenant.

  • Le 10 février 2023 à 09:40, par warzat En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Humm !! Avant quand vous aviez la chance d’être le voisin d’un ancien combattant, d’un militaire, d’un gendarme ou d’un policier, vous dormiez en paix. Le malfaiteur n’avait pas la position du FDS, ni même sa famille dans sa propre cours, c’est dire que le gars veille, observe et est prudent. Le FDS incarnait le respect, la probité et l’intégrité. Il avait donc le respect de tous. Hélas, est-ce le cas de certains de nos FDS aujourd’hui dans les quartiers ? Dès qu’il est informé d’une mission, tout le monde est au courant qu’il va dans telle zone demain. Ses déplacements, ces habitudes sont connues. Avec ce comportement de legerté suicidaire, sans compter les traitres cupides, il faut absolument que les chefs, les leaders de nos policiers changent de paradigme et cultivent un peu plus le culte du secret ?
    CHE GUEVARA a dit que pour libérer son pays, il faut prendre 10 balles, 9 pour les traitres de l’intérieur et 1 pour celui qui est venu de l’extérieur. Parce que sans les traitres de l’intérieur, l’ennemi ne peut rien. Qui mieux que nos policiers et gendarmes connaissent les gens cupides, malhonnêtes et prêts à tout pour de l’argent ?

  • Le 12 février 2023 à 00:27, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Conférence des commissaires de police : Ibrahim Traoré invite les FDS à changer de paradigme

    Si IB pouvait avoir le courage de ramener Rock et l’installer puis prendre la Défense en main puis fouetter tous les gradés et les amener en brousse. Ça sera historique.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"