LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

Publié le jeudi 29 décembre 2022 à 19h30min

PARTAGER :                          
Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali :  Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako



















PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2022 à 03:14, par AHMED En réponse à : Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

    C’est une bonne chose. Ça va contribuer à changer L’AFRIQUE et les Africains. Alassane va se souvenir qu’il est Africain de souche avant d’être Français par alliance. Il saura que Dieu existe. Après Dieu ce n’est pas lui. Du reste Dieu est partout mais il dort au MALI et au BURKINA comme je le dis souvent. Le procès va révéler ce qu’on sait déjà. Tout le monde saura ce que ces dits militaires Ivoiriens étaient venus au Mali pour faire. C’est une junte responsable qui est au pouvoir. La France l’a bien compris. Alassane vient de le comprendre et a laissé ses messages pour négocier.

  • Le 30 décembre 2022 à 09:52, par kwiliga En réponse à : Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

    Hum, vive le panafricanisme, la réconciliation et les solutions à l’amiable.
    Le Mali semble s’enfermer chaque jour davantage, alors que tout va de plus en plus mal, la seule victime au final, étant sa propre population.
    Au fait, il semble qu’au final, les accusés soient tous des militaires réguliers de nationalité ivoirienne, contrairement aux allégations que certains ont reproduites ici, qui évoquaient des mercenaires étrangers...
    Honni soit qui Mali pense.

  • Le 30 décembre 2022 à 10:06, par LAMAD En réponse à : Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

    Deux questions de profanes : 1/ Comment se fait il que deux avions qui n’ont pas transmis leurs manifestes cargo soient autorisées à atterrir et aient pu atterrir, je suppose avec l’assistance des services appropriés (approche, guidance au sol, logistique bagages etc.) de l’aéroport Modibo KEITA ? 2/ Le déchargement des bagages et le suivi normal d’acheminements des ses bagages au fret sont ils effectués par les passagers à l’aéroport de Bamako ? Avec ces deux questions y a à se poser des questions sur les systèmes de sureté établis et mis en œuvre opérationnellement dans cet aéroport. 3/ Malgré l’arrêt des passagers présumés mal intentionnés, le deuxième avion vient atterrir 1 heure après sans qu’il soit averti de la situation créé par l’arrivé du premier ? BIZZARE POUR DES SOIENT DISANT MERCENAIRES VOUS TROUVEZ PAS LES AUTORITES ,

  • Le 30 décembre 2022 à 10:18, par LAMAD En réponse à : Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

    Questionnement d’un profane :Doit-on aller pour une mission de sécurisation d’une base logistique à l’aéroport d’un pays (le Mali) sujet à des attaques djihadistes depuis plusieurs années avec intention des djihadistes de l’étendre à la sous régions avec des bâtons, des gourdins, des machettes, des frondes ou des lance pierres ? Et aussi circuler dans le pays en portant un brassard ou des documents portant militaire ? En cas d’escarmouche en ville avec les djihadistes et capture y a t-il pas risque ?

  • Le 30 décembre 2022 à 13:11, par Barou En réponse à : Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

    Tres bien felicitations aux maliens.
    IL faut que cela soit un exemple pour toute les nations Africaine.
    En Afrique on ne sait que se detruire et nos problemes c est nous meme.
    Comme je l ai toujours dit en Afrique on est la ou nous sommes a cause de ces personnes dites intelectuelle.
    Ça c est l oeuvre d un president qui ce dit intelectuel parce qu il est produits des grande ecoles et institutions.
    L Afrique a besoin de derigeants patriot par tout NON DES GENS GARNI DE DIPLOMES, SANS MORAL NI DIGNITÉ.

  • Le 30 décembre 2022 à 20:53, par Renault HÉLIE En réponse à : Affaire 46 soldats Ivoiriens détenus au Mali : Le dossier devant la Cour d’Assises de Bamako

    Cela s’appelle, tout simplement, une prise d’otage ; voir Iran 1980. Et ici, très précisément, prise d’otage sous fausse accusation. En attendant, 40% du Mali est submergé par les jihadistes, ils s’en donnent à cœur joie depuis que les survols du Mali ont été interdits à l’OTAN.
    De A jusqu’à Z, le gouvernement malien a été hyper-nul...
    Et en plus, il a perdu tout crédit diplomatique. Et en plus, massacres sur massacres dus à Wagner...
    On sait pourquoi les médias étrangers ont été exclus, on ne veut pas trop de témoins.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
10 ans de Maïdan : Des rêves qui ont abouti à un désastre