Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 1er décembre 2022 à 22h40min
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

La rumeur sur la tentative de coup d’État échouée contre le capitaine Ibrahim Traoré a couru depuis le 27 novembre 2022.

Aussitôt, le 28 novembre 2022, des manifestants ont pris d’assaut la place de la nation pour protester contre ce supposé coup de force.

La tentative aurait bel et bien eu lieu, selon nos confrères de Omega Média. Et c’est le président himself qui l’aurait confirmé ce jeudi 1er décembre 2022, lors de sa rencontre avec des Organisations de la société civile (OSC).

Au cours de cette rencontre, le capitaine Ibrahim Traoré aurait aussi affirmé que des sommes d’argent ont été distribuées et que les auteurs de la tentative de déstabilisation sont bien connus.

Ils seraient en liberté car il préférerait le dialogue et la situation serait sous contrôle.

Pour rappel, le capitaine Ibrahim Traoré est arrivé au pouvoir après un coup d’Etat perpétré contre le lieutenant-colonel Sandaogo Damiba, le 30 septembre 2022.

Lefaso.net
Source : Omega Média

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2022 à 22:50, par A qui la faute ? En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    On se demande quels militaires rentrent le soir en rêvant d’autres choses que du pouvoir. Souvent on réussit là son subconscient passe le plus de temps.
    Donc comme ça vous vous passez la chose comme un ballon de football ?
    Et chacun vient nommer ses copains et puis la patrie ou mort suffit pour se faire acclamer.
    Je ne vous félicite pas, tous les putschistes ce qui les a légitimés, c’est ça aussi le terrorisme parce que à chaque fois il y a des morts et même des déplacés externes

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2022 à 03:08, par AMADOU En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

      Si c’est vrai qu’il y a eu un coup raté. Plus de doutes. IBT va réussir sa mission. Le fait de négliger les auteurs de ce coup d’état raté est une grandeur. Réussir la reconquête de notre pays est le meilleur choix. IBT est la main de Dieu

      Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2022 à 10:40, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

      C’est suicidaire et mauvais et méchant de faire un coup d’État dans notre situation actuelle. Toutefois IB n’a produit aucun résultat depuis qu’il est là. L’évocation du terrorisme fait applaudir après un coup de force mais c’est les résultats antiterroristes qui déterminera votre longévité au pouvoir et non l’utilisation de la population comme bouclier anti-coup d’État. IB, il faut rapidement un résultat symbolique. Ex : reconquête de la route Kongoussi-djibo ou libération de solenzo. Il faut marquer rapidement les esprits par un résultat visible, accessible et incontestable. Les tournures philosophiques et de bonne intention ne suffiront pas. Oui vous avez diminué votre salaire ; oui il y’a des ravitaillements en vivres de certaines localités ; oui il y’a le projet des VDP ; oui il y’a eut la diabolisation de la France etc etc. Tout ça c’est bon et beau mais est-ce que une compagnie privée de transport peut aller librement avec des passagers à Djibo, à Pama, à Solenzo. Est ce que l’infirmier de arbinda peut venir chercher du vaccin à Djibo ? C’est de ça qu’il s’agit et non des conférences avec des osc qui risquent de diviser davantage l’armée et de compliquer la lutte. Une question pour terminer. Est ce que quelqu’un qui a une info sur la déstabilisation des institutions peut la garder pour lui seul ? Est ce que le procureur n’est pas dans l’obligation de s’auto-saisir afin que le président donne les noms des présumés putschistes afin que ces derniers subissent la rigueur de la loi ? La réconciliation pourra venir après avec une grâce présidentielle.

      Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2022 à 23:59, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Si des gens veulent destabiliser le Burkina Faso et son Peuple Burkinabe, ce sont des mediocres et des ennemis du Peuple Burkinabe. Ces Valets Locaux de l’Imperialisme Occidental et des petits servant Locaux doivent savoir que le Burkina Faso et son Peuple Burkinabe ne saurait etre Vendus a des Aventuriers et donc ce sont les memes Mediocres qui soutiennent des Terroristes et des grands Bandits Criminels economiques et financiers criminels. Que Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est integre. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 06:00, par Sonni ALIBER En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    LA TENTATIVE DE COUP D’ÉTAT MILITAIRE CONTRE LE PRÉSIDENT IBRAHIM TRAORÉ EST UNE RÉALITÉ ET SE NE SERA PAS LA DERNIÈRE,CAR CERTAINS HOMMES D’AFFAIRES INFÉODÉ À L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS ET AUTRES SE SONT VUE AFFAIBLIS PAR LE NOUVEAU LOCATAIRE DE KOSSYAM /CE SONT SÛREMENT LES FINANCIERS DU TERRORISME,CAR ILS SAVENT QUE LE PRÉSIDENT IB SAIT CE QUI SE PASSE /ILS LEURS AIENT SOUS SON CONTRÔLE /IL VA TENTER DE LEUR DÉMASQUER UN À UN AVANT LA FIN DE LA TRANSITION ,,

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2022 à 10:55, par kwiliga En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

      Jetez donc du conditionnel à un peuple traumatisé et il s’empressera d’en faire des éléments factuels, en toute absence de preuves.
      Pour rappel concernant Oméga :
      - "Au Burkina Faso le Conseil supérieur de la communication a suspendu un groupe de médias, Radio Oméga et OmegaTV. Le média est accusé d’avoir diffusé des "informations erronées" lors de l’attaque de Solhan."
      Et eux de se défendre : "Quelqu’un peut donner une information tu peux recouper, diffuser et après elle peut s’avérer fausse mais cela ne veut pas dire que le journaliste avait une volonté de manipuler l’opinion" Source VOA 10.06.2021
      Ben non voyons, on ne cherche pas à faire du sensationnel à tout prix pour appâter les crédules.
      Et cette conclusion, toujours au conditionnel : "Ils seraient en liberté car il préférerait le dialogue et la situation serait sous contrôle.", me laisse pour le moins circonspect, dubitatif, septique,... ou alors Traore, c’est Jésus...

      Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2022 à 12:13, par Kouda En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

      Sonni ALIBER et Barou, SVP, n’écrivez pas en majuscules car c’est difficile à lire. Vous dites certainement des choses intéressantes mais je ne vous lis jamais au delà de la première phrase.
      Je ne crois pas qu’écrire en majuscule c’est crier car je n’accepte pas bêtement certaines conventions ou idées reçues. Qui a décidé qu’écrire en majuscule c’est crier ? Sur certains formulaires, il est demandé explicitement d’écrire en caractère majuscules : est-ce à dire que ceux qui ont édité ces formulaires demandent aux personnes les remplissant de crier ?

      Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 06:59, par L’étudiant noir En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Je me demande quels arguments ce bidas allait utilisé.Pauvre bidas ennemi du Burkina Faso et des gens bien,saches que ce coup d’État de Traoré émane du peuple et si Traoré reste intègre nous affronteront même à mains nues les USA si ils osent nous faire la force n’en parlons pas de Burkinabè qu’il soit un bidas vendu et sans dignité.Comment osez-vous vouloir renverser Traoré ? Même dans rêve tu devrais te lever et crier,et dire Dieu pardonne moi....

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 07:32, par kgssi En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    je suis desole mr le president il faut les denoncer et le peuple les jugeras .stp .Si une fois si nous attendons le nom de quelqu il sortir dans cette affaire quelque soit ton rang dans la societes tu ne peux pas imaginez ce qui vas tarriver toi et les membres de ta familles .....tot ou tard on vas les connaitre aussi

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 07:41, par Yovis En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Ces militaires foutent la pagaille dans le pays. Il faut une loi radiant tout bidasse qui viendrait à user de la force pour accaparer le pouvoir d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 07:55, par Plus de putsch En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Je n’y crois pas un instant à cette supposée tentative de coup d’État. De surcroit que les auteurs sont connus. Dénoncez-les alors.

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2022 à 11:50, par Papa En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

      Je suis de même avis que toi car cette histoire de cp d’état est recambolesque. Bien que je sois un fan du president IB , je ne crois pas a cette histoire qui ressemble à un ballon d’essai. Disons que le Burkina -Faso est le premier pays au monde où on fomente un cp d’état contre un president dont les auteurs sont connus et laissés en liberté. Même le PAPE du Vatican ne tolérer ait pas un tel complot contre sa personne. SOYONS SÉRIEUX .

      Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 08:07, par Koutourlè En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Bonjour,
    Aaah ! Les micmacs !
    Arrêtons d’insulter l’intelligence des burkinabé !
    Politique ô politique !
    Travaillons et évitons les fantaisies.
    Burkinabé, soyons lucides.
    Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 08:18, par porto En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    "a qui la faute"je te comprend mais sache que dans ce pays il est interdit et meme dangereux désormais de reflechir.la seul personne qui avait de droit d’accuser quelqu’un de tentative de coup d’etat c’etait RMCK un point un trait.comme on le dit en moore"l’assasin a peur du gourdin.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 08:24, par John En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Je persiste et je signe ce nest pas vrai cette histoire.. le président est devenu parano.. Personne n’ose faire un coup d’état actuellement.. car ça sera un échec.. je sais de quoi je parle.. il faut qu’il se concentre sur l’essentiel..il a le soutien du peuple et de la communauté internationale..

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 08:48, par Bigbale En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Quand on évoque la capacité de nuisance de la FranceAfrique, il se trouvera toujours des gens pour crier sur tous les toits que cette France n’y est pour rien dans ce que les peuples africains endurent comme souffrance ! C’est aussi parce que certains militaires comme Damiba pensent qu’il suffit de se donner corps et âme aux français pour être protégés que des groupes continuent de croire qu’ils peuvent asservir les Burkinabe. Mr l’Ambassadeur de France, toute honte bue, a couru chez le Premier Minsitre pour se faire voir et eviter une nième descente de la "rue" sur lAmbassade de France, suite à ce coup d’Etat foiré mais tôt ou tard, cet "ambassadeur des idiots utiles" partira (meme s’il prétend avoir un non-loti à Yagma !), le détachement français de Kamboinse partira du Burkina car la tombe de Maurice Yameogo est toujours sur ce sol qu’il a libéré en chassant les troupes françaises de la Haute-Volta. Le Capitaine Ibrahim TRAORE est averti et il ne doit pas se laisser tuer comme Thomas Sankara !

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 09:29, par Y’EN A MARRE En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Est-ce que le cerveau du cerveau de ce putsch fonctionne ? C’est quel argument il va venir avancer encore pour justifier un tel putsh ? On en a marre, il faut bien les arrêter et les juger !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 09:35, par Mafoi En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    C’est la blague du jour car vous pouvez fouiller dans toutes les annales du monde sur les putschs,c’est la première fois que des putschistes essaient de faire leur "chose" sans être inquiétés par la suite.Vraiment il y a trop de plaisantins dans ce pays.En plus,en lieu et place d’un conseil de guerre,il a le temps de réunir en moins d’un mois et pour la 2ème fois ses amies OSCs.Pitié pour mon pays

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 09:41, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Ce qui préocupe aujourd’hui c’est pas le fauteuil de président qui est vide depuis le 24 Janvier, puisque les usurpateurs qui tentent de le remplir n’ont pas le poids pour ca. Donc putschistes, occupez-vous de restaurer la sécurité sur toute l’etendue du territoire que de vous inventer des histoires à dormir débout. Mais ca ne m’étonne pas parce que nos capitaines qui se prennent pour plus intelligents que le reste du monde sont à l’école des colonels de l’autre côté. Moi j’ai des doutes quant à l’existence d’une quelconque tentative. Mais continuez à vous carresser pour rire en complicité avec vos OSC d’analphabétes nouveaux influenceurs des réseaux sociaux. Depuis que le conseil constitutionel à dit que les coups d’états ne sont pas anticonstitutionels, eh bien vivons avec . Seulement celui qui vient s’occuper d’autre chose que la sécurité et le bien être de tous les burkinabé n’a pas à courir , il finira par tomber dans son propre piège.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 10:07, par Balkuy En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    L’histoire nous enseigne que tous les régimes issus d’un coup ont la phobie de coup d’état !!! on donne l’information sans exhibé une seule preuve ! j’ai peur des experts en communication !
    On a vu le cas Dam où les Zaïda nous parlais de 12 tentatives !! maintenant c’est aux nouveaux vuvuzela de Traoré de compter les tentatives !!!
    Que Dieu préserve notre cher pauvre Faso de l’égoïsme humain.
    Et puis, comment certains ont eu l’information avant la presse pour se réunir à la place des nations ? certainement certains communiquent par la rue mais veut jamais assumer les agissement de la rue !
    Nous on veut seulement la paix et la sécurité dans le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 10:34, par zacksoba En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Cette histoire de coup d’Etat manqué est un gros mensonge proféré par quelqu’un qui se croit plus intelligent que les autres.
    La vérité c’est que ce capitaine et les milieux religieux "radicaux"qui le soutiennent ne veulent pas quitter le pouvoir à la fin de la transition.Tout ce cinéma fait partie d’une stratégie pour créer les conditions pour rester au pouvoir.
    Mais IB ne connait pas les burkinabé.A 34 ans tu crois que tu es un dribleur politique ? Les gens avertis te voient venir à mille KMS.
    La où il faut s’inquiéter, c’est la création de milices civiles animés par des barbus pour mater toute contestation.
    Déjà, l’idée des 50 000VDP a été avancée, non pas pour lutter contre le terrorisme, mais pour avoir une force militarisée pour contrebalancer l’armée où IB et ses camarades sont faibles. Les Comités de Vigilance, qui seront armés, seront une autre milice pour lui.Vous verrez que ces comités seront animés essentiellement par une mouvance religieuse bien connue, qui voit en IB son messie.
    Il faut que les gens se lèvent, sinon ces capitaines vont semer le malheur dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 11:11, par Ouedraogo En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Le president IB a fait un diagnostic de la situation nationale qui a mon avis est tres insuffisante. Il n a pas déterminé les causes du terrorisme qui sont dues a la malgouvernance.Et pour resoudre ce probleme il suffit d appliquer le contraire de la malgouvernance.qui est simplement la bonne gouvernance en prenant les mesures suivantes.
    1 confiscation des biens mal acquis en appliquant la loi sur le delit d apparence et l enrichissement illicite et en exploitant les declarations de patrimoine.l des dignitaires du cdp de la transition de 2015 du mpp et de ses 300 allies qui n avaient aucun respect pour l argent public afin de detecter les multimillionnaires et les milliardaires
    2 l intégration de tous les membres du gouvernement dans les villas administratives dans le but de bénéficier de la gratuite du logement du telephone de l eau et de l électricité .Celui qui reste dans sa villa privee n a pas droit a ces avantages
    3 suppression de toutes les caisses noires
    4 suppression de la subvention accordée aux partis politiques et des osc
    5 Remise a plat des salaires y compris ceux des militaires
    6 Régler les problèmes des crimes économiques
    7 Régler le probleme des 5500 dossiers du HCRUN qui ne sont que des injustices faites sur la population
    Tant que ces 7 points ne seront pas mis en oeuvre inutile de penser a la fin du terrorisme

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 11:51, par Legis En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    A lire certains internautes sur ce sujet de cette tentative de coup d’Etat, on réalise que leur seule préoccupation, c’est retrouver rapidement cette fameuse vie constitutionnelle normale, pour s’adonner à leur jeu favori : la gabegie, la corruption, la prédation des ressources publiques aux travers des marchés mafieux et tout cela dans l,impunité. Sinon, comment comprendre qu’au moment où le consensus national s’est formé autour d’une stratégie de défense populaire avec la levée de cinquante mille VDP, l’on puisse parler sans sourciller de milice au service du Capitaine Ibrahim TRAORE, qui ne voudrait pas lâcher le pouvoir en juillet 2024.
    Et pire l’on convoque à sa charge , dangereusement et avec une incroyable irresponsabilité , de prétendues accointances religieuses ???Vraiment, on est tenter de croire que les disciples de Belzebth s’activent avec opiniâtreté et cynisme à ouvrir les portes de l’enfer pour y engouffrer le Burkina tout entier, tant la souffrances endurées par ce peuple depuisc 7 ans leur paraissent insuffisantes à leurs yeux !!!
    Assurément, Norbert Zongo a été bien inspiré de nous prévenir qu’il y a des Burkinabè qui sont capables de brûler le pays juste pour chauffer leur tasse de thé.

    Répondre à ce message

    • Le 2 décembre 2022 à 17:17, par zacksoba En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

      internaute Legis,
      Vous faites rire quand vous parle de " vie constitutionnelle normale, pour s’adonner à leur jeu favori : la gabegie, la corruption, la prédation des ressources publiques aux travers des marchés mafieux et tout cela dans l,impunité"
      Malheureusement, il n’y a pas que les régimes issus de vie constitutionnelle normale qui s’adonnent à la gabegie, à la corruption,à la prédation des ressources publiques.
      Notre pays a connus prés d’une dizaine de régimes militaires depuis son indépendance.Les accusations que vous portez, on les a entendus à l’occasion des coups d’État suivants :
      - 1980 : le coup d’État du colonel Saye Zerbo contre le Général Lamizana. C’est exactement mot pour mot ce que le colonel a dit dans sa déclaration
      - 1982 : coup d’Etat du CSP du Commandant Jean Baptiste Ouédraogo contre le colonel Saye Zerbo.Relisez la proclamation et vous verrez les mèmes accusations mot pour mot
      - 1983 : coup d’Etat du CNR. Le Général Lamizana et le Colonel sSaye Zerbo ont été traduits devant les TPRs pour les mêmes accusations.Lamizana a eu la peau sauve parce que , spontanément, les gens sont venus dire qu’ils les a aidés quand ils avaient des problèmes. Ce qui ne veut pas dire qu’il est blanc comme neige.Saye Zerbo a été condamné, ses biens confisqués et avec une forte amende.
      Plus prés de nous, le Président Damiba, militaire , a t’il géré les deniers publics avec intégrité ? L’argent qui sortait de la Lonab est où ? Les 86 milliards de marchés gré à gré passés en 8 mois par le ministère des infrastructures sont rentés où ?
      Est ce par put hasard que IB a confié la pompe à fric, entendez par là le ministère des infrastructures au papa de son camarade Azarias.* ? La nomination du copain de Bassolma à la douane répond à quoi, sinon à une volonté d’organiser un pillage.Ce monsieur Kadiogo n’a même pas les qualifications pour être DG de la douane.Et c’est le même Bassolma qui nous pond une loi pour soit disant dépolitiser l’administration. Ce qu’il na dit pas, c’est qu’il ne suffit pas de dépolitiser une administration pour qu’elle marche bien.Si vous la soumettez à d’autres groupes de pression, par exemple les syndicats, vous retombez dans les mêmes travers. Or c’est ce qui se dessine quand on voit les nominations à la douane et au trésor.
      Vous faites partie de ces gens qui véhiculent le faux mythe selon lequel les militaires sont intègres. Il n’ya que vous pour croire cette fable. Pour les gens de ma génération, il ya longtemps que nous savons que la corruption existe chez les militaires. Lors de la famine de 1973, des officiers chargés de distribuer les vivres au Sahel on été pris en flagrant délit de détournement de ces vivres.A l’époque, les syndicalistes ont baptisé ce scandale "WATERGRAIN" en référence au scandale du WATERGATE aux USA qui a fait démissionné le Président Richard Nixon.
      La corruption va galoper avec ces capitaines, parce qu’ils sont arrivés au pouvoir en étant démunis. Ni maison, ni voiture solide. Donc maintenant, c’est le tour de tous ces capitaines affamés de se servir, de construire leurs premières maisons et d’acheter leurs premières voitures. Et comme le temps est compté, ils vont faire vite.D’ailleurs tout le monde sait que le coup d’Etat de IB n’a pas été motive par la question sécuritaire.Il a été motive par le fait que dans le MPSR 1, certains trouvaient que Damiba mangeait seul.C’est ça la vraie vérité.
      Pour le reste, on voit clair dans le jeu du Capitaine auto proclamé Sankariste, et dont le frere gére les finances de la Présidence, et la tante le budget de l’etat.
      Ce capitaine se croit malin mais il sera surpris.C’est clair comme l’eau de roche que lui et ses supporters ne voudront pas partir à la fin de la transition. On entend déjà le slogan qui sera servi aux burkinabé : " IB a bien travaillé, donc il faut qu’il reste, sinon les politiciens vont venir gâter le pays" Ne vous en déplaise, on entend déjà ce refrain dans certains milieux religieux où on ne se gène pas pour dire que IB est le nouveau messie qu’on attendait depuis longtemps, parce que, depuis Lamizana, on n’a pas eu un président issu de cette obédience religieuse. Ce sont les mèmes qui animent ces jours ci les réseaux sociaux avec un français approximatif, lancent les appels à la mobilisation, et sortent battre le pavé à la place de la nation.

      Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 11:54, par Floda En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Nous devons rester soudés et l’opérateur économique qui se mêlera pour déstabiliser ce régime avec son argent ,défendre ses propres intérêts égoïstes trouveras la jeunesse consciente sur son chemin. Il y’a des gens qui profitent s’enrichir avec le terrorisme et ces gens doivent savoir que nous n’allons pas sacrifier ce pays pour leur seul intérêt.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 11:54, par Bebeto En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Le drame terroriste dans lequel nous sommes n’a pas encore amener tous les Burkinabè à comprendre que nous sommes de fait en guerre civile. Certains le savent et ne veulent pas l’admettre. Tout est bien ficelé pour nous conduire à une guerre civile totale Le piège est là, bien tendu devant nous. La moindre erreur d’appréciation et nous tomberons dedans. Une des erreurs serait une action de coup d’Etat.
    Les ennemis du Burkina ont juré de nous faire payer notre insurrection populaire de 2014 qui a mis au régime criminel et corrompu de Blaise Compaoré, inféodé à la Françafrique.
    Quelle est la finalité recherchée par les ennemis du Burkina et les réseaux mafieux de la Françafrique ? C’est tuer en nous toute idée de révolte, d’insurrection ou de révolution sur plusieurs générations. Vous voyez, aujourd’hui, nous ne parlons plus de notre victorieuse insurrection populaire.
    Pour cela les ennemis du Burkina se donnent les moyens etusent de tous les coups bas, de tromperies et de mensonges : toute l’activité terroriste en cours dans notre pays n’est qu’un élément du puzzle pour soumettre notre pays, pour nous deux et dociles comme de petits agneaux.
    Ils sont conscients que ce sera difficile pour eux. Leur dernière cartouche, c’est de créer une guerre civile dans l’espoir de nous imposer leurs conditions.
    Nous tous ressaisisdons nous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 12:37, par Made En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Un pustch déjoué et les auteurs bien connus ne sont pas interpelés mais circulent librement. Bravo ! L’Afrique a un incroyable talent. Vont-il te rater la prochaine fois ?
    Souvent il y a des articles de presse qu’il vaut mieux ne pas lire, sinon on fini par se demander si on a toujours sa tête en place.

    Répondre à ce message

  • Le 2 décembre 2022 à 13:01, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Sauf votre respect mon Capitaine ,l’Etat burkinabè n’est ni une propriété personnelle , ni un objet autour duquel vous seul pouvez décider ce qui est tolérable et ce qui ne l’est pas ou faire des arrangements entre camarades militaires sur des faits attentatoires à la stabilité de l’Etat
    Suite à votre coup d’Etat, le peuple vous a accepté .
    De cet fait, vous avez été investi à l’instar d’un président démocratiquement élu .
    A partir de là vous êtes devenu une institution légale et légitime. Et si une ou des personnes s’avisent de déstabiliser toutes les institutions actuellement en place, vous ne pouvez pas gérer les faits comme vous le faites.
    Tout au plus vous auriez dû dire simplement que des investigations sont en cours pour connaitre les tenants et les aboutissants de cette affaire .
    Ensuite arrêtez surtout de croire, que vous devez votre pouvoir aux seules OSC et que vous vous croyez obligé de manifester une certaine reconnaissance à leur égard .
    En fait ,ce sont justement ,le OSC et autres associations bidons sous ce couvert et vocable qui sont à l’origine de la chient lit que connait actuellement le pays .
    Il est temps, que vous sortez de ce piège dangereux . S’il y a eu un projet de coup d’Etat qui a été avorté ,car découvert à temps, il vous suffisait de confier le dossier au tribunal militaire qui se chargera d’informer la Nation sur la réalité ou pas du projet et les auteurs accusés à tort ou à raison de ces faits .
    Le pays a suffisamment de problèmes et il faut éviter d’en rajouter en balançant à tort et à travers certaines informations très sensibles, tant qu’on n’est pas très sûr des faits. Et puis, vous avez un PM et des ministres . Evitez de vous mettre systématiquement en avant n’importe comment et n’importe quand .
    Le chef doit être un dernier recours pour éventuellement corriger ou rectifier ce que ses subordonnés ont pu commettre comme erreurs ou bourdes ou gaffes. Voilà maintenant votre ministre de la Communication entrain de se tordre les méninges pour rattraper vos maladresses . Certainement que des personnes de bonne foi ont du attirer l’attention du gouvernement sur la légèreté avec laquelle cette affaire a été dite par le Capitaine .Courage à vous malgré tout

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2022 à 06:59, par Teably En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    J’ai appris que le Chef de l’Etat a parlé de contexte général où il faut privilégier le dialogue social et que c’est la raison pour laquelle lors de leur arrivée au pouvoir, personne n’a été tuée ou arrêtée. C’est par la suite qu’il a évoqué l’existence de velléités de déstabilisation connues et suivies.
    À mon humble avis, Il n’est pas exclu que les deux paragraphes (idées) soient reinterinterprétés comme une seule phrase par ceux qui ont proposé des comptes rendus.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 05:34, par Article 37 En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Celui qui sème le vent récole te la tempête. Il faut détendre la scène et permettre au burkinabè de désamorcer la tension qui monte. Les individus de la place de la nation ne rendent pas service à la nation.
    La justice a vraiment à faire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2022 à 12:46, par koffi kopeto En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Curieux que lefaso.net ait lui toujours droit aux ondes, 2 poids, 2 mesures ou bien ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2022 à 13:11, par jan jan En réponse à : Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État

    Avec ce genre de comportement, on ose dire que l’africain noir est solidaire. Il est solidaire en quoi ?? Il est plutôt très égoiste, sa solidarité est juste de surface, voilà pourquoi le noir est toujours dans Derrière Dougou. Le noir ne connait pas la cause commune, l’intérêt commun, c’est juste l’intérêt personnel égoiste, voilà comment le blanc est venu, a vu et a vaincu le noir en Afrique.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Grande interview du président de la transition : Retour sur les grands points évoqués
Interview télé du capitaine Ibrahim Traoré du 3 février 2023 : Opération de charme et de clarification
Burkina : Le président Ibrahim Traoré assure que les groupes armés sont aux abois
Appel au meurtre du journaliste Newton Ahmed Barry : Mohamed Sinon reconnaît et regrette ses propos
Continent africain : La gouvernance globale stagne depuis 2019, le Burkina classé 18e sur 54 pays
Burkina : « Il est aussi urgent de mettre fin à ce plan de marginalisation ou de stigmatisation de la classe politique » (Me Ambroise Farama)
Vie des partis politiques : La composante « Autres partis politiques » pour des réformes inclusives
Burkina/Justice : « Il y a un problème ; il n’y a que les civils qu’on poursuit » (dialogue politique)
Transition politique au Burkina Faso : Le chronogramme actualisé remis au Premier ministre
Gestion des aires protégées : L’ONG AGN et le ministère de l’environnement formalisent leur collaboration
Ministère de l’Agriculture : Le Conseil d’administration du secteur ministériel valide la programmation des activités 2023
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni dans une guerre religieuse, nous avons affaire à des bandits manipulés » (Eddie Komboïgo, CDP)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés