Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué de presse • mercredi 16 novembre 2022 à 21h45min
Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

(Ouagadougou, 16 novembre 2022). Le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Porte-parole du Gouvernement, Jean Emmanuel Ouédraogo, a fait le point à l’issue des travaux du Conseil. Il était accompagné du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Boukaré ZOUNGRANA et du ministre de la Santé et d’l’Hygiène publique, Robert Lucien Jean-Claude KARGOUGOU.

Le Conseil a adopté un décret portant rémunération du Chef de l’Etat, du Premier ministre, des Présidents d’institution et des membres du Gouvernement. « A ce niveau, le Conseil des ministres a décidé de l’abrogation du décret d’avril 2022. Cette abrogation consacre le retour aux dispositions du décret de 2008 », a déclaré le Porte-parole du Gouvernement.

« Nonobstant les dispositions de ce décret 2008, le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE, a décidé de garder son salaire de Capitaine », a soutenu le Porte-parole du Gouvernement qui a souligné que le Chef de l’Etat a pris cette décision pour « montrer cet esprit de sacrifice qui doit habiter chacun des Burkinabè dans la situation actuelle de notre pays ».

Dans cette même dynamique, les ministres ont également décidé de consacrer 50% de leurs salaires du mois de novembre à la Caisse nationale de solidarité au profit des personnes en difficulté notamment les personnes déplacées internes.

Outre ce décret, plusieurs autres ont été adoptés au cours de ce Conseil. Il s’agit entre autres du décret portant statut des Volontaires pour la défense et de la patrie (VDP), du décret portant création d’une brigade pour les VDP, du décret portant statut particulier du Laboratoire national de santé publique qui devient Agence nationale de sécurité alimentaire, de l’environnement, de l’alimentation et du travail, du décret portant approbation d’un marché pour la construction d’infrastructures sanitaires dans la région des Hauts- Bassins.

Selon le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Boukaré ZOUNGRANA, l’adoption des décrets relatifs aux VDP répond à la nécessité de s’adapter au changement de concept d’emploi des VDP. « Ces deux décrets permettront aux VDP d’accomplir leurs missions dans de bonnes conditions », a indiqué le ministre en charge de la sécurité.

Pour le ministre en charge de la Santé, Robert Lucien Jean-Claude KARGOUGOU, l’adoption du décret portant statut particulier de l’Agence nationale de sécurité alimentaire, de l’environnement, de l’alimentation et du travail va permettre à cette Agence de se conformer à la réglementation et surtout de contrôler la sécurité sanitaire des aliments, de l’environnement au profit des populations.

Au cours de ce Conseil, le ministre en charge de la santé a également fait le point sur l’évolution de la situation au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo où des agents avaient été agressés la semaine dernière.

Tout en souhaitant prompt rétablissement aux blessés, « le Conseil a salué la résilience des agents de santé et aussi le caractère collaboratif des partenaires sociaux et des ordres professionnels avec lesquelles des concertations ont eu lieu dans la perspective d’adopter des mesures urgentes pour prévenir la survenue de telles situations », a soutenu le ministre KARGOUGOU.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 16 novembre à 18:05, par songboudu En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Très bonne nouvelle.IB montre en apparence l’exemple du sacrifice. Il faut le féliciter.
    Cela dit , ne nous voilons pas la face.Depuis Thomas Sankara, aucun chef d’État burkinabé ne vit uniquement de son salaire.
    Les "merci merci" des milliardaires du pays suffisent largement pour vivre grassement. Et tout le monde sait que nos opérateurs économiques ne s’en privent ps.
    Durant les 9 mois du régime Damiba, le minisitére des Infrastructures a octroyé pour 86 milliards de marche gré à gré.Vous avez bien lu : 86 milliards. Gré à gré !
    Désormais, c’est le papa de Aarias (donc le Tonton de IB) qui sera à la manœuvre.Les fameux "problèmes logistiques" qui ont entrainé le coup d’État, ne seront plus qu’un lointain souvenir.
    Ainsi va le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:05, par Sois béni mon Président IB En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Psaumes : 91 Celui qui demeure sous l’abri du Très Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant.

    2 Je dis à l’Éternel : Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !

    3 Car c’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur, De la peste et de ses ravages.

    4 Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.

    5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour,

    6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.

    7 Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint ;

    8 De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.

    9 Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite.

    10 Aucun malheur ne t’arrivera, Aucun fléau n’approchera de ta tente.

    11 Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ;

    12 Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

    13 Tu marcheras sur le lion et sur l’aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon.

    14 Puisqu’il m’aime, je le délivrerai ; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom.

    15 Il m’invoquera, et je lui répondrai ; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai.

    16 Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:27, par Indjaba En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Changeons le canevas de reporting des conseils de ministres : On ne doit voir que 2 chapitres : chapitre N°1= reconquête du territoire. Chapitre N°2 : mouvement des PDI. Le conseil hebdomadaire de ministre doit consister à faire le point de la semaine écoulée et programmer les objectifs et les activités de la semaine à venir. On est dans l’urgence. Tous les débats doivent tourner autour des activités et des résultats intermédiaires permettant de gérer les 2 chapitres relatifs à la préservation de notre Faso. Les autres questions peuvent être discutées dans des conseils de cabinets ministériels ou en réunion restreinte à la primature.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:27, par Moi MEME En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Dieu te bénisse TRAORE. Tu vas y arriver !

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:33, par YOULOS En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Cher Président vous êtes l’exemple parfait, vous nous donnez plus d’espoir, vous êtes pragmatiques, à chacun de jouer sa partition, tout le peuple est avec vous,Dieu soit avec vous IB !

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:38, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    C’est un bon debut d’exemplarite, mais il faudrait aller au dela pour supprimer toutes les Caisses Noires existences et ouvrir un compte regulier au Tresor Public pour les besoins des Depenses courantes de Souverainete Nationale et prendre des decisions fortes et diligentes pour Lutter efficacement contre la corruption endemique et des malversations diverses. Courage et Salut

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:40, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    C’est un bon debut d’exemplarite, mais il faudrait aller au dela pour supprimer toutes les Caisses Noires existences et ouvrir un compte regulier au Tresor Public pour les besoins des Depenses courantes de Souverainete Nationale et prendre des decisions fortes et diligentes pour Lutter efficacement contre la corruption endemique et des malversations diverses. Courage et Salut

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:41, par Sidbala En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    A songbudu. Le papa de l’autre est là-bas pour empécher qu’on dilapide les ressources. Il faut juger les gens sur des faits. Soyons positifs. Tout le monde n’est pas corrompu.

    Répondre à ce message

    • Le 16 novembre à 19:11, par Danton En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

      Sidbala, on ne peut rien souhaiter de mieux. Puissiez-vous dire la vérité. Nous avons des raisons légitimes de nous inquiéter au regard de l’histoire récente de ce pays. Ouvrons l’oeil et le bon surtout.

      Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 12:42, par waniribo En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

      Sidbala, si c’est ça on n’est pas du tout rassuré.
      Ce monsieur était le Directeur des infrastructures de la Présidence du faso sous Roch. Le MPSR 1 a fait un audit.Je demande qu’on publie la partie de l’audit relative aux infrastructures de la Prsidence Et je mets le doigt sur un seul, un seul dossier : la réfection de la villa qui devait accueillir Blaise Compaoré.
      Si l’ ASCE lit mon post, qu’elle demande à voir ce petit dossier là !
      Je dis bien le MARCHE DE LA RÉFECTION DE LA VILLA QUI DEVAIT ACCUEILLIRir BLAISE COMPAORE
      On verra si votre bon Papa est quelqu’un sur qui on peut compter pour éviter la dilapidation des ressources.
      Je reste à l’écoute !

      Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 18:53, par Ema En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Félicitations,
    Il reste à revoir les salaires des magistrats qui crée l’injustice dans la rémunération de travailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 19:17, par @@GOG En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Le président IB donne le bon exemple.Il a même abrogé les décrets portant augmentation de salaires de ministres et de députés .
    Ici au Burkina,on nous fait savoir qu’on ne peut jamais être abroger un décret méme s’il créé des injustices ,la démotivation.
    La transition est la bonne occasion pour abroger les arrêtés portant fonds communs injustement octroyés, obtenus par la seule volonté de Begbebemba ,le beau de l’autre et les syndicats complices.
    Il nous faut une justice salariale dans notre fonction publique très malade.
    De nombreux fonctionnaires sont indignés , résignés.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 19:41, par Bebeto En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Le Capitaine Ibrahim Traoré est en train de prouver que le Burkina a toujours une âme. Une âme à l’image de celle de Thomas Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 19:51, par Manuel En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Bonjour,
    Au moins donnons à IB le bénéfice du doute !
    Il a promis garder son salaire de capitaine, c’est déjà bien.
    Quant aux autres avantages il faudrait aller voir ce qui est indu et ce qui ne l’est pas.
    On ne peut pas demander à un président d’aller en visite hors du pays à vélo !
    Bravo à IB, nous restons vigilants pour la suite !

    Répondre à ce message

    • Le 17 novembre à 14:04, par Sois Intelligent En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

      C’est une question de bon sens. Les députés de la transition n’auront pas de salaire. Mais quand ils viendront aux assemblées, ils doivent être pris en charge en terme de transport, d’hébergement, de restauration et de tout ce qui sera indispensable pour mener à bien leur travail. C’est une question de justice nationale. C’est la même chose pour le Président. Quand il ira de nouveau au Mali en avion, ce n’est pas son salaire qui devra payer ce voyage. Ou bien on ne réfléchit plus au pays des hommes intègres ?

      Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 19:57, par David En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Très bonne nouvelle ! Maintenant que le Président a renoncé à son salaire,nous attendons que les ministres fassent de même surtout Bassolma Bazie qui prônait le bénévolat dans le gouvernement de transition de 2015. Si y a gratuité à l’ALT il faut gratuité au gouvernement et dans les presidences d’institutions.Ce serait l’une des mesures qui pourraient réconcilier le peuple burkinabé avec son élite gouvernante !

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 19:59, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    UN BON PAS DANS LA BONNE DIRECTION :

    Le fait d’avoir dégommé Damiba sans ménagement en dit long sur le caractère de ce petit. Damiba, lui, était culotté car non seulement a-t-il voulu nous instaurer le CDP mais, il a augmenter son salairie sans laisser échapper un seul mot sur la logique de cette augmentation abusive-là. Voilà que ce vrai fils du pays, ne veut pas un franc de plus sur son salaire de capitaine de nos forces armées.

    FÉLICITATIONS, FÉLICITATION ET ENCORE FÉLICITATIONS.


    Maintenant que tu nous a montré qu’il faut gouverner par exemple, et non gouverner en ’ faisant des gens et il n’y a rien’ puisque ces gens qui ont été fait se demandaient comment un simple conseiller à la Présidence puisse s’offrir de tels luxe. Celà étant, il faut, comme suite logique de bonne gouvernance, inviter très humblement que possible, les fonctionnaires de l’État, à emboîter tes pas en acceptant la réduction de leur salaire afin de côtiser leur part dans la lutte contre le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 20:31, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Un bon exemple.vous allez reussir si vous posez ces genres d actes. On reussit quand on pose des actes qui prouvent qu on ne pense pas à soi meme mais a l autre. Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 20:32, par HUG En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Un bon exemple.vous allez reussir si vous posez ces genres d actes. On reussit quand on pose des actes qui prouvent qu on ne pense pas à soi meme mais a l autre. Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 20:36, par warzat En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Une chose est certaine pour nous autres croyants et cela est valable et vérifiable pour un Musulman, un Chrétien ou un Animiste : si tu demeures dans l’intégrité, tu es sous la protection du divin et les désirs du méchant périssent. A notre jeune frère Ibrahim et à son gouvernement, je dirais de demeurer dans l’intégrité. C’est un caractère suffisant à court moyen et long terme selon les saintes écritures. Exemple simple chez les Animistes : le sacrifice du poulet d’un homme intègre réagit favorablement dans toutes nos coutumes. Pour le Musulman et le Chrétien les Psaumes communs au Coran et à la Bible sont édifiants à cet effet. Pour le Chrétien les chapitres 10 à 11 des Proverbes sont édifiants. En toute fraternité. Vraiment l’ignorance perdra beaucoup de nos frères.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 21:06, par M.S. En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Bravo ! Bon vent à vous, monsieur le Président, et aux membres du gouvernement. LA RIGUEUR, POUR ETRE PORTEUSE DANS LA DURÉE, S’APPLIQUE D’ABORD A SOI-MÊME, A SON ENTOURAGE IMMEDIAT, AVANT D’ÊTRE APPLIQUÉ AUX AUTRES..
    Là, on vous prend au sérieux, on vous croit et on s’accompagne. Mais demander aux autres de serrer la ceinture pendant qu’on élargit la sienne en perçant de nouveaux trous, vous devenez un simple farceur. Il n’y a d’enseignement, d’éducation, de sensibilisation et de conscientisation qui portent, dans la durée, que ceux par l’exemple.
    Puissions-nous nous appliquer une cure profende des mentalités pour accompagner ces vrais changements de paradigme

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 21:33, par Wendinmi En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Au Burkina on est habitué maintenant à ce que les caisses noires servent à d’autres fins, personnelles toujours, que pour l’intérêt de la nation. Il n’y a pas très longtemps, non content de cela des audiences du chef de l’Etat ont même été troquées contre des espèces sonnantes et trébuchantes.
    Pour une fois pourra-t-on, enfin, s’empêcher de reprendre de la main gauche ce que l’on prétend abandonner de la main droite, y compris les ministres ? Au juste, à combien s’élèvent leurs salaires ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 21:38, par Barou En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    DIEU AUME VRAIMENT LE BURKINA IL VIENT DE LE PROUVER ENCORE.
    APRES SANKARA IL NOUS DONNE UNE DEUXIEME CHANCE.
    MONSIEUR LE PRESIDENT FAITE, FAITE ,AITE,,FAITE, FAITE ATTENTION TOUT LE MONDE QUI VIUS ENTOURE. POUR QUE SIL YA UN BLAISE COMPOARE QUE VOUS LE DENICHEZ AVANT DEGAS.
    MALHEUR MALHEUR MALHEUR AU BURKINA SI VOUS MAINTENEZ CETTE BETISE,IDIOTE DE 21 MOIS DE TRANSITION.
    VRAIMENT MALHEUR A VOUS.
    SI VOUS NE POUVEZ SAVOIR CEQUI EST BIEN VOUS METTEZ A CETTE TRANSITION APRES 21MOIS.
    ABAS LA DEMOCRATIE OCCIDENTALE AU BURKINA !
    ABAS TOUT CEQUI SINT UNE TRANSITION DE 21 MOIS !
    ABAS LES CORROMPUS !
    A BAS LES VOLEURS DU PEUPLE !
    LE VIVE LE BURKINA UNIT !
    VIVE LE BURKINA DETERMINEÉ !
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 21:58, par Dibi En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Très bien !
    Mais que comptent faire les Bassolma et autres raclures du MPSR I et II ?
    On suit et on regarde !
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 22:12, par KABORE En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Que Dieu te guide partout où tu mettras les pieds .
    Longue vie à toi capitaine mais sache qu’il reste beaucoup de choses à faire,surtout ne badine pas avec les detourneurs de fonds et comme tout le Monde doit se sentir Burkinabé et faire des efforts comme tu l’as fait,il faudra prendre un autre décret pour baisser le salaire des juges et consort car on a assez de difficultés pour ces gros salsires dans ce pays aux resources limités et à la famine qui fait dejà du tord à de milliers de personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 22:37, par Mornab En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Le capitaine Ibrahim Traoré vient de prendre une décision digne et courageuse qui est à saluer notamment dans le contexte actuel. Cet exemple est à suivre de force ou de gré par tous les membres du gouvernement Kyelem y compris les ministres pro Damiba reconduits qui eux, étaient habitués avec Damiba à des salaires honteusement faramineux en regardant de haut la grande pauvreté du pays et des burkinabè fixes ou déplacés dont ils ne se souciaient guère.
    @Ema : ’’’’ Il reste à revoir les salaires des magistrats qui crée l’injustice dans la rémunération de travailleurs ’’’’
    Je rejoins Ema pour insister pour ma part sur la nécessité de réparer l’erreur grossière et infondée de Roch (encore lui) qui a octroyé des salaires dantesques aux magistrats alors même que notre justice est en lambeaux et alors même que l’affairisme et la corruption gangrènent toujours notre système judiciaire. C’est lamentable et honteux dans un pays pauvre comme le notre. Ceci dit, je n’ai strictement rien contre les magistrats, c’est juste une question de bon sens, d’équité et de ’’’’ justice ’’’’.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 22:42, par James En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Décision très salutaire.
    Que Dieu vous aide à travailler plus que l’ancien président Thomas Sankara qui est l’idole de toutes les communautés.
    Il faut taper au niveau de la masse salariale car on en a mare des gabegies constatées ça et là dans la fonction Publique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 23:07, par 123 En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    M songboudu,
    Je vous voie vraiment souffrir dans votre peau en voulant minimiser les acts du Jeune Président, depuis que je vous suis sur cette plateforme. Pauvre de vous. Malheureusement votre entreprise ne prospère pas et ne peut jamais prospérer et vos arguments avec, si d’ailleurs arguments vous avez. Vous savez, nous sommes au 21 siècle, et cessez d’insulter l’intelligence de ceux qui vous lisent même si vous êtes en service commandé. Prenez un peu de hauteur avec ce que vous racontez. Les snipers de votre acabit ne peuvent trouver place ici. Mais si c’est votre gagne pain on ne peut rien faire pour vous, vous pouvez continuer votre cirque en vous ridiculisant, comme le ridicule ne tue pas dans ce pays, tchrrrr !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 23:13, par Bob En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    DIEU soit loué IB est en train de deconstruire le piège dans lequel Kouassi Blaise Compaore à enfermé les burkinabé, l’ARGENT. Grâce à lui il a transformé les BURKINABÉ anciens voltaiques honnêtes, travailleurs, frugaux et ayant le sens de l’honneur et de la dignité en une horde d’individus lubriques et apatrides prêts à vendre père et mère pour une poignée de CFA. Lburkina bêtes d’aujourd’hui sont malhonnêtes, jaloux, méchants, jaloux, prêts à toutes les compromissions pour un peu d’argent, d’alcool ou de femmes. Avec le geste de IB, beaucoup comprendront que les plus hautes fonctions de l’état sont des postes de combat où on vient pour SERVIR et non se servir. Ceux qui n’y croient pas doivent se dire que Blaise Compaore n’a pas tout détruit et que les quelques braises qui restent sous la cendre pourraient relancer la flamme qui redonnera aux burkinabé leur lustre d’antan.
    La suite doit être une lutte sans merci contre la corruption, l’injustice, le vol, la mauvaise gouvernance et le pillage du pays. Si IB veut que les burkinabé le suivent comme un seul homme, il doit lutter contre les terroristes de la brousse et ceux au col blanc de la ville. Ce sont les deux aspects d’un même combat.

    Répondre à ce message

  • Le 16 novembre à 23:21, par Saksida En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Bonjour à tous .
    Ma reaction concerne Mr ou Mde Indjaba dans quelle localité vous vous etes enroulé(e) comme
    VDP ? Parceque le pays nous appartient tous
    Pas seulement au PF ou les ministres.
    Qu avez -vous fait pour la patrie ????

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 00:39, par S. DIALLO En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Ces pratiques sont propres aux républiques bananieres.
    Le salaire du chef de l’état ne doit pas être géré en fonction des humeurs du Naba. Pour respecter le principe des institutions fortes, Ibrahim TRAORE à le devoir de toucher son salaire de Chef de l’état qui ne doit pas etre lié à son salaire de capitaine et en disposer comme il veut : il peut le reverser ou faire don à un orphelinat ou toute association à caractère social....etc.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 02:02, par Le sage En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    La poudre aux yeux, il faut qu’on se disent la vérité dans ce pays si non rien ne va marcher. Les « Avantages « qu’on tous ceux qui sont à la tête d’un pays dépasse des dizaines de fois leur salaire d’origine. Arrêtons de faire croire au peuple qu’on n’est patriote alors qu’il n’en est rien. Restons dans la vérité et que chaque Burkinabé mérite le salaire qu’il doit avoir, que tous les dossiers administifs soit régler, que les avancements à la fonction public soit juste et honnête, que les résultats de tous les concours soit délibéré de façon honnête. Lorsque tous travailleur burkinabé rentrera dans ses droits de façon honnête, les dirigeants pourront faire ce qu’ils veulent de leur salaire.

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre à 00:52, par LEs M Burkinabe En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

      On sait mais disons- nous la verite. Le chef de l’ etat a pose un acte tres fort pour le symbole. Sinon on sait ca. Un president a des multiples avantages mais pourquoi les autres n’ ont jamais renonce/ Pzardon, arretons d’ etre le burkinabe mechant, mesquin, medisantmeprisable un jour.
      Quand c’ est bon il faut faut dire quand meme non ?
      Mr. Le President, il faut maintenant raboter le salaire des presidents d’ instoitution, des dircabs et autres conseillers a limiter d’ ailleurs strictement. Ils conseillent quoi memem le plus souvent, occupes a sauvegarder leurs postes qu’ ils sont. Les vrais conseillers se trouvent dans les groupes whatsapps. Sinon Facebook, eux ils sont incultes et impolis la- bas.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 03:41, par Wedra En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Félicitation au président IB pour cette exemplarité donnée, DIEU bénisse le Burkina-Faso.
    @ Songboudu, "depuis le président Thomas SANKARA (paix à son âme), aucun président ne vie de son salaire" dites vous, en même temps aucun président n’a pris pareille mesure. Comment savez vous si il ne fera pas différemment ? Si de votre point de vue cela semble impossible, il faudrait s’abstenir de généraliser et de faire de telles allégations, jusqu’à preuve du contraire. La mesure qui est prise est clairement à saluer sans sous-entendus.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 06:56, par Alamadi seni En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Oui on sait tres bien que chaque jour il va bouffer ailleurs comme tous ces predecesseurs...arretez votre hypocrisie pardon.c la chef d’état chaque jour on le solicite on lui propose des contrats ou des soutients financiers... on sait comment ca marche...l’argent europeen les ong les fonds d’investissements ...

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 07:32, par Génération En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Merci au PF IB de donner cet exemple ; il reste à voir si les autres le suivront ; sinon ça sera à la SANKARA qui était seul à croire à la Révolution entouré d’hypocrites et d’opportunistes. Je pense qu’il faut être réaliste et aller jusqu’au bout. Réaliste parce que l’on ne peut pas être là avec des textes de 2008, tous les agents publics ont connu des augmentations de salaires en 2012 et 2016 essentiellement. Donc ce n’est pas réaliste de confiner les ministres et autres à un texte de 2008. Par ailleurs, les DG de nos sociétés d’Etat touchent combien : LONAB, SONABHY, SONAPOST, SOFITEX pour ne citer que ceux-là. ils touchent pour certains plus de 5 millions. Et vous voulez que leurs ministres touchent 3 ou 4 fois moins, ce n’est pas réaliste. Il en est de même des Projets et Programme, BAGREPOLE, SAMENDENI, ENERGIE SOLAIRE, etc. DIEU BENISSE LE BURKINA FASO !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 18 novembre à 00:56, par LEs M Burkinabe En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

      Genration, donc c’ etait realiste qu’ un texte de 2008 traite les ministres d’ un pays pauvres comme des ministres uivoiriens de 2025 ? Reponds on va quitter ici.
      Et puis, minsitre, la, c’ est un concours ? Il ne gagne pas plus que quand il etait travailleur ordinaire ? Ou bien etre ministre c’ est un moyen de s’ enrichir ? On te suit de pres comme un president idiot qui suivait un OSC qui a pose une question qui le derangeait.

      Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 08:05, par One punch burkinbilaman En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Décision courageuse. peut être avons nous là l’homme qu’il nous faut. Quelqu’un de courageux qui pourra ramer à contre courant. J’espère qu’il ne se fera pas prendre au piège de la luxure et du pouvoir qui prend rapidement possession de tout africain qui vient à prendre les rennes de toute organisation. Seule un transparence indéfectible pourra restaurer la dignité de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 08:29, par lewang En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Un tres bon début d’exemplarité qui donne les coudées franches pour la refondation. Il faut revoir les decrets instituant les injustices dans les rénumérations des memes agents de la fonction publique, supprimer les fausses caisses noires ou les réduire au strict minimum (elles n’ont de sens si les budgets st bien faits), révoir les fonds communs et les transformer en fonds de motivations qui ne doivent dépasser un certain pourcentage raisonnable du salaire brut à défaut de les supprimer, activer la loi sur les délits d’apparence déjà voté, restructurer les comités d’appel d’offres en intégrant des membres de l’ASCE-LC et le REN-LAC, Multiplier les rapports d’audit, diffuser les résultats et permettre l’autosaisine de l’ASCE-LC si cen’est déja le cas, faire des lois qui bétonne ces différentes mesures (c’est le seul intéret et raison d’etre de l’ALT sous sa forme actuelle)

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 08:30, par WARBA En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Merci mon capitaine. Et SI nos puissants fonctionnaires du MINEFID renonçais à 2 trimestres de Fonds communs ? Et nos douanes au primes et avantages incontrôlés ? Mon capitaine, si les avantages extra salariaux de certains fonctionnaires peuvent être décapiter, le peuple te soutient. Dégraissons le niveau et le train de vie impérialiste, politiste et impopulaire de notre administration publique. On ne peut pas imposer aux peuple une vie dorée pendant que la très grande majorité de notre peuple est misérable. Ce n’est plus possible et la remise à plat souhaité par ROCK et Combattu par BASSOLMA doit prendre tout son sens maintenant car le capitaine a donner le top départ. Je vois les syndicats dressé les poiles. Et bêh... on est en guerre et il est sage d’accompagner le processus ou à être traiter antipatriotique.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 08:34, par Sheikhy En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    C’est bien. J’aurais préféré qu’il prenne le salaire normal de président. Par contre, cela ne servira à rien si la corruption continue. Il faut commencer à nettoyer à tous les niveaux. Il reste juste quelque mois à la transition, donc, il faut des signaux forts et concrets, pas de l’arbitraire surtout. Il aurait fait un sacrifice inutile. Un 1ère chose à faire et de faire recenser les routes dégradées avant la période décennale et commencer à interpeler les auteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 09:03, par Lool En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Monsieur le capitaine président Traoré, vous êtes sur la bonne voie. C’est pourquoi vous devez faire très attention à votre vie. Il ne faut pas vous laisser éliminer facilement comme Sankara par les réactionnaires de tous acabits internes comme externes. Un président désintéressé ça fait des jaloux. Il ne faut pas attendre que vos généraux affairistes aient le temps d’élaborer des stratagèmes pour vous éliminer. Il faut même les mettre rapidement à la retraite anticipée tous les généraux sans exception ainsi que les colonels affairistes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 09:35, par Ouedraogo En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    La décision du président de garder son salaire de capitaine est bien mais ce n’est pas arrivé. J aurai souhaité qui il prenne des mesures fortes telles que la suppressions des caisses noires de toutes les institutions, la suppression des subventionns des partis politiques et des osc, la confiscation des biens mal acquis des dignitaires du cdp, de la transition de 2015 et surtout les dignitaires du mpp et de ses 300 alliés qui n avaient aucun respect pour l argent. Tous les multimillionnaires et milliardaires doivent justifier leur patrimoine sil ne fat pas tout ce que j ai cite il n’aura rien fait.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 10:33, par Zeus En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    J’attends de voir la suite avant de prononcer. Dans ce pays ma naïveté ne permet pas de me réjouir aux effets d’annonces.quand il n’y aura pas de caisse noire, de gré à gré on pourra jeter des fleurs à qui de droit. Sinon y’a un proverbe qui « refuser la gauche et prendre avec la droite « 

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 10:59, par jan jan En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Mais dans tous ça, il me semble que les salaires octroyés aux ministres ne sont pas connus, ou bien c’est moi qui suis en retard sur la nouvelle ??

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 11:43, par G DAO En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    OU EN EST ON AVEC LE CONTROLR DES DIPLOMES DANS L’ADMINISTRATION ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 13:08, par Sage En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Je suis "Sage" à ne pas confondre avec "Le Sage".
    Bravo TRAORE.
    Très Bel exemple.
    De toutes les façons, quoi que tu fasses, des gens verront en mal ; c’est dans l’ordre normale des choses.
    Que DIEU t’accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 13:27, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    CACA, OÙ A-T-IL BIEN PU PASSER ?

    Voilà depuis quelques jours que je cherche mon cher ami Caca en vain. Je me demande où a-t-il bien pu passer surtout sans me tenir au courant de ses déplacements, chose qui est inhabituel de lui mais enfin....

    Je le cherche ardemment pour qu’il fasse la différence entre son cheval Damiba, représentant des forces de mal et notre cheval Capitaine Traore, vrai fils du pays donc très patriotic au point même de rejetter violemment tout ce qui vient avec la Présidence, à commencer par son salaire.

    Quand au cheval de Caca et les apologistes des sanguinaires, aussitôt arrivé au pouvoir, aussitôt salaire augmenté. En son temps, Nabiiga a eu du mal à fermer l’oeil car il se demandait pourquoi Rock a-t-il été renversé par ce LT Colonel avec un béret rouge maladroitement vissé sur la tête. S’il n’était motivé que par des gains financiers, ce n’est pas l’ordre constitutionnel qui devait faire les frais pour qu’il arrive à son besogne ; il devait plutôt s’en prend à l’organisme chargé des salaires des militaires pour lui faire part de ses quatre vérités.

    Comme c’est de coutume chez les rectificateurs, c’est impossible de rectifier quelque chose sans le détruire par l’éffusion du sang. La voiture de Rock a assuyé des tirs nourris des larmes lourdes. Comme les Dieux du Burkina l’ont toujours protégé contre des usurpateurs mal intentionnés, il s’en est sorti indemne, la tête haute. Rock, notre Président, se trouve chez lui, ici même à Ouaga. Ceux qui voulaient ’le faire et il y aurait rien’, eux, se trouvent à Lomé, Abidjan et à Paris respectivement.

    C’est cela que je voulais discuter avec CACA, raison pour laquelle je le cherche de partout pour qu’on en discute maisi hélas, le connaissant, il passera me dire bonjour

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 14:32, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Dire que Thomas Sankara etait le seul a croire en la Revolution Democratique et Populaire d’Aout 1983 ; n’est pas juste car ces Compagnons assassines avec lui y croyaient egalement. D’autres part, certains Revolutionnaires Burkinabe et qui ont echape a la Boucherie du 15 octobre 1987, y croyaient egalement. Je n’oublie pas des centaines de personnes Militaires et Civils qui ont ete tues apres le Jeudi noir du 15 octobre. En outre, son assassinat cruelle a mis la grande majorite des populations Burkinabe et Africaines dans le Choc terrible sans compter tous ceux qui ont subit des brimades diverses parce le Front "Populaire" les souptionnait d’etre politiquement proches de Thomas Sankara. Courage au Capitaine Ibrahim Traore et ses compagnons MPSR ; mais en dehors de la Sauvegarde et la Restauration du Territoire National ; il y’a :
    - La lutte contre la corruption endemique et des malversations diverses,
    - La Refondation de l’Etat Burkinabe,
    - La Refondation du Systeme Democratique qui doit etre Vertueuse et Populaire,
    - La Refondation de la Justice pour qu’elle soit Populaire et accessible aux Citoyens Burkinabe ; et surtout assez rapidement,
    - La Refondation de l’Armee Burkinabe et a commence,
    - Le Depart de toute Armee Etrangeres, consequemment,
    - La Revision des Contrats d’exploitation Minieres qui sont Leonins, le Botswana est un exemple, etc. Ainsi, la Liberte, l’Independance Veritable et le Progres economique, social et dans une gouvernance ou Gestion Vertueuse aux benefices des aspirations profondes des masses Populaires Burkinabe et Fondamentales. C’est possible car il faut le vouloir et le faire. Thomas Sankara disait : Tout ce qui sort de l’imagination de l’Homme est realisable par l’Homme et pour l’Homme". Dieu Sublime aide le Peuple Burkinabe..Salut

    - 
    .

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 16:19, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Est-ce qu’on peut rejetter cette décision ? NON !! C’est le devoir de l’exemplarité qui le recommande, même s’il ne faut pas forcement repartir au salaire de capitaine, mais c#est salutaire s’il peut supporter ce sacrifice . Revenir au salaire d’Avant Damiba aurait été suffisant pour fairre passer le message qui est celui qui nous apelle tous à plus d’éfforts, de sacrifices pour la nation. Est-ce que le burkinabè de 2022 le comprendra mieux que celui de 1984 ? Je n’en suis pas sûr. Je n’en suis pas sûr parce qu’on connait l’égoisme qui nous tient, tant que quelques milliers sont capables de se partager allègrement 55 milliards année pour année, et avoir le courage de se battre pour maintenir le statu quo. Je n’en suis pas sûr du tout. Il faut l#imposer, l’austerité, sinon c#est peine perdue avec nos compatriotes. Les 35 ans de pourriture ne sortiront pas facilement de notre corps. Beaucoup de courage malgré tout, et que le reveil soit effectif.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 16:27, par Le prince En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Dans la tradition ce que le chef fait s’impose à ces subalternes. Tous les membres du gouvernement devraient renoncer également à leurs émoluments et ne se contenter que de leur salaire et non céder 50% de leur salaire du mois de novembre à la caisse de solidarité. Autrement cette décision du président de la transition estc un non évènement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 novembre à 09:20, par Insight2dbone En réponse à : Burkina Faso : Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré décide de garder son salaire de Capitaine

    Très bon départ. Que le gouvernment Kyelem s’attaque maintenant sans merci à la gangrène de la commande publique. Les focnctionnaires qui sont dans le secteur de la passation des marchés et de la régulation de la commande publique sont riches comme Crésus. On n’a pas besoin de faire math sup pour faire le constat que la corruption est la règle dans le milieu. On peut corriger tout ça et c’est le moment ou jamis.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette transition, c’est qu’il n’y a pas de contrôle sur les démarches du président et du MPSR 2 » (Kalifara Séré)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion des élections de l’Afrique sub-saharienne renforcent leurs compétences
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé chef d’Etat major particulier de la présidence du Faso
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va rendre compte des échanges avec le président Traoré, le 9 décembre 2022
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu sans formation politique et civique est un sujet extrêmement dangereux pour la paix sociale »
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le porte-parole du gouvernement apporte des précisions
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est bien de privilégier le dialogue, mais nous ne sommes pas rassurés », lance le CISAG au capitaine Ibrahim Traoré
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de transition prend conseils auprès de personnes ressources
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait effectivement échappé à un coup d’État
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina Faso : Le Premier ministre invite le NDI à sortir des sentiers battus
Accusation de déstabilisation de la transition : Le Mouvement burkinabè unis pour une transformation sociale porte plainte
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le gouvernement apporte un démenti
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés