Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

Accueil > Actualités > International • Lefaso.net • vendredi 4 novembre 2022 à 21h45min
RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

Entre la République démocratique du Congo et le Rwanda, les temps sont orageux et la colère gronde du côté de Kinshasa et Goma où le tumulte est grand tant au niveau des populations que des dirigeants. Expulsion de l’ambassadeur du Rwanda, appel à manifestation contre le voisin et frère rwandais, les esprits sont surchauffés d’autant plus que l’intervention du Rwanda et de l’Ouganda chez leur grand voisin n’est pas qu’une vue de l’esprit, elle est dans les mémoires car c’est eux Kagamé et Museveni qui ont porté Kabila père au pouvoir. Cette poussée de fièvre récente est consécutive à l’avancée d’un mouvement rebelle qui après avoir déposé les armes, les a reprises et regagne des territoires dans l’est du pays.

Les forces armées congolaises abandonnent du terrain face au M23 que certains dirigeants assimilent au Rwanda. Des pays et des voix appellent au calme certains parlent d’envoyer des troupes. Quel est le nom de l’instabilité politique et de la violence au Congo ? Pourquoi ce grand, riche et beau pays est-il la proie de tant de convoitises et son peuple exposé à tant de souffrances ? A quand la fin de la rumba triste au Congo ?

Ce qui se passe au Congo est la résultante de l’histoire, de la géographie et des politiques des dirigeants congolais, rwandais, ougandais et de la communauté internationale derrière laquelle se cachent les multinationales et tous les trafiquants avides d’or et de minéraux. La République démocratique du Congo est un géant de l’Afrique par l’étendue de son territoire 2 345 409 km2.

Elle est quatre-vingt fois plus grande que la Belgique puissance colonisatrice qui avec ses pairs a dessiné ses frontières, quatre fois plus grande que la France. C’est le 11e Etat le plus grand du monde et en Afrique seule l’Algérie la devance en taille et elle arrive en troisième position sur le continent par le nombre de sa population après le Nigéria et l’Ethiopie. Que serait l’Afrique avec un Congo en paix et non entre les mains de dictateurs sanguinaires ?

Avez -vous remarqué une chose sur notre continent, plus vous avez des atouts, plus vous êtes fragiles. Nos géants ont tous des pieds d’argile à cause de la guerre, des groupes rebelles, groupes armés et ou terroristes et nos élites politiques civiles et militaires. Le Congo va mal depuis Mobutu et personne n’a la solution et ne veut la solution en faveur des peuples y compris la Monusco (Mission des nations unies pour la stabilisation de la RDC.) qui est là-bas depuis plus de vingt ans et on ne voit pas de résultats. Alors on comprend la lassitude des populations et leurs révoltes.

Pourquoi les Congolais pensent que derrière le M23 il y a le Rwanda

Lors du génocide des Tutsis au Rwanda en 1994, le Zaïre de Mobutu a servi de base arrière à l’opération turquoise de sauvetage du régime génocidaire organisé par la France permettant l’arrivée au Kivu des Hutus fuyant le pouvoir des Tutsis et aussi des débris de l’armée rwandaise vaincue par le Front patriotique rwandais.

La région qui était habitée par des Tutsis congolais va se retrouver avec des milices Hutus et Tutsis et la guerre du Rwanda se retrouve au Congo. Une milice pro Tutsis naît pour combattre celle Hutu et dénoncer la marginalisation des Tutsis congolais. Laurent Désiré Kabila va prendre le pouvoir par la suite avec l’appui des Rwandais et Ougandais chassant le vieux dictateur malade et épuisé Mobutu.

En se séparant de ses alliés, Kabila va signer sa mort et ses amis d’hier soutiendront les nouvelles milices armées dont le M23. Cette rébellion a été vaincue en 2013 par Kinshasa, elle reprend les armes aujourd’hui parce que les autorités congolaises n’auraient pas respecté l’accord pour la démobilisation réinsertion des combattants. Que ce soit des rapports des nations unies ou des ONG, l’implication du Rwanda en RDC est connue.

Le pays a installé une raffinerie d’or alors qu’il n’en produit pas et la contrebande et les trafics passent bien par le Rwanda et l’Ouganda. L’instabilité au Congo est du pain béni pour les capitalistes du monde entier. L’instabilité a pour corollaire l’incapacité du pays à contrôler ses ressources minières et naturelles (faune et flore). L’Ouganda et le Rwanda non seulement boivent le lait de la vache Congo, mais ils veulent la traire. La Cour internationale de justice a condamné l’Ouganda pour l’occupation d’une partie de la RDC et l’exploitation de ses richesses.

Les causes des problèmes du Congo sont les mêmes que les nôtres au Sahel : l’incapacité de l’Etat congolais à contrôler son immense territoire plein de richesses et de minéraux rares et précieux. Il y aurait dans le pays plus d’une centaine de groupes armés dont la plupart sont des bandes criminelles qui tuent, pillent et violent pour l’or, le cobalt, le coltran, l’étain et les pierres précieuses… La corruption omniprésente dans tous les secteurs empêche une réponse adéquate à cette situation, qui a fait plus de quatre millions de morts sur dix ans et de nombreux déplacés et blessés.

Il est probable que le branlebas de combat n’aille pas au-delà de l’escalade verbale et des manifestations car la RDC qui ne peut payer ses soldats sait qu’ils ne tiendront pas face à des soldats rwandais aguerris qui sont partout sur les zones de conflit en Afrique. Aux Congolais comme aux Sahéliens il faut se rappeler les mots de Césaire : « Et voilà pourquoi il faut en demander aux nègres plus qu’aux autres : plus de travail, plus de foi, plus d’enthousiasme, un pas, un autre pas, encore un autre pas et tenir gagné chaque pas »

Sana Guy
Lefaso.net

.

Vos commentaires

  • Le 4 novembre à 22:02, par A qui la faute ? En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

    Comme je le disais il y a quelques moi à ceux qui comparent Kagame à Sankara : le voile sur le miracle rwandais ne va pas tarder à tomber. Ce que ces gens font au frère congolais est moche. Comment vous êtes un plus grand exportateurs de minerais dont vous n’avez aucune mine au Rwanda ?
    Les armes et la politique ne font pas bon ménage, ils ne savent faire par la force. Les USA sont en train de lâcher doucement Kagame, ça ne va pas tarder à éclater. Ce n’est pas le côté bling bling d’une partie de Kigali avec souvent des propriétés privées du clan qui va le sauver, puisque le reste du pays qui toujours à 30% de l’aide au développement subit la misère.
    On ne veut plus jamais de guerre quelconque en Afrique trop c’est trop
    On ne veut plus de politiciens armés, je n’ai aucun bon exemple

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 00:24, par M’Bouloulou En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

    Le petit Ruwanda n’est pas si redoutable que l’on puisse penser.
    Mais il est juste de dire que kagale est un génie. Il a su utiliser les français et leur a fait même du chantage après que ces derniers l’urent aide à arriver au pouvoir.
    On sait que du temps de Mobutu, les blindés zaïrois entraient en ligne serée au Rwanda pour pacifier souvent.
    Sachez aussi que comme on dit chez vous au Burkina, MEME SI L’ELEPHANT MAIGRIS, IL EST TOUJOURS PLUS GROS QUE LE BUFFLE.
    A la propre force du Zaïre s’ajoute le fait que les USA qui protégeaient le Rwanda semble lui ôter la couverture car désormais, ils peuvent traiter directement avec le Zaïre sans recours aux mercenaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 13:13, par jan jan En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

    Humm, tout n’est pas A + B = C, ça c’est malédiction de Cham c’est tout. L’Afrique noire a un sol et un sous-sol extrêmement riche, mais sa population croule sous la misère, toutes les technologies d’exploitation et d’extraction sont dans les mains des fils de Japhet et Sem. Posons nous la question du pourquoi ce n’est pas les noirs d’Afrique qui ont pris leurs embarcations pour aller à la conquête du monde, l’Afrique étant le berceau de l’humanité, donc nos technologies devaient être plus avancées que les autres peuples qui ont migré d’Afrique vers d’autres continents. Mais que s’est-il passé ? That’s the question.

    Répondre à ce message

    • Le 7 novembre à 08:25, par Renault HÉLIE En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

      « Posons nous la question du pourquoi ce n’est pas les noirs d’Afrique qui ont pris leurs embarcations pour aller à la conquête du monde, l’Afrique étant le berceau de l’humanité, donc nos technologies devaient être plus avancées »
      Raisonnement hasardeux !
      La première raison de l’exploration maritime européenne, c’est que le commerce en Méditerranée était rendu difficile et coûteux par les arabo-musulmans. Il y avait donc une recherche de nouvelles routes commerciales vers l’Inde et la Chine. Et, finalement, ce fut le jackpot, puisque les portugais ont réussi à atteindre l’Inde par le sud de l’Afrique, sans compter la découverte des Amériques par leurs voisins espagnols.
      L’exploration maritime européenne est due en premier aux Portugais, qui avaient réussi les premiers à se décoloniser de l’emprise arabo-musulmane. Elle est également due aux progrès techniques de la navigation, à l’audace des marins génois et ibériques, sans oublier la stérile stagnation du monde arabo-musulman depuis l’an mil. Cette exploration océanique a commencé vers 1300.
      Que vous aimiez l’idée ou pas, l’Europe est entrée dans les progrès techniques vers l’an 1000, alors que le monde arabo-musulman ne progressait guère depuis 800 après JC. Le Moyen-Âge européen n’est pas du tout une période de stagnation technique, contrairement à ce que se répètent les mal informés.
      N’oubliez jamais que les premières décolonisations, ce sont celles du Portugal et de de l’Espagne, précédées par la libération de la Provence et de la Sicile...

      Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 18:29, par Soucieux pour mon pays En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

    😭😭😭 Jusqu’à quand les Africains vont-ils prendre conscience qu’ils ne doivent pas se laisser manipuler par l’extérieur et éviter les bagarres idiotes ???😭😭😭

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 04:58, par Yaa sida En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

    Que dit l’UA ? Les africains doivent avoir une bonne lecture, pour ne pas laisser transférer la guerre Ukraine Russie en Afrique. Les dirigeants des deux pays doivent se parler et trouver un terrain d’attente. Que Dieu nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 20:34, par CESAR En réponse à : RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?

    "Le redoutable petit Rwanda". En quoi et comment celui-ci est redoutable d’une part et depuis quand d’autre part ?
    Le problème en RDC n’est n Kagame et encore moins le Rwanda.Le problème est les autorités congolaises à distinguer des Congolais au premier rang le Président Tshisekedi.
    En effet, la superficie de la RDC est plus de deux millions de Km carré et sa population est plus de 105 millions.La superficie du Rwanda est de 26336km carré avec une population de moins de 12 millions d’habitants. Quel est homme pourvu de discernement peut-il comprendre comme ce petit pays qu’est le Rwanda peut-il mettre à genou la RDC ? C’est un fait établi que le M23 est une fiction et que conséquemment l’auteur de l’agression armée contre la RDC est Kagame, confondue avec le Rwanda. L’auteur de la malheur de la Région des Grands Lacs exclusivement Kagame.
    Kagame prospère dans sa commission des crimes contre les Congolais en raison de l’incapacité du Président Congolais de tenir correctement son bâton de commandement. Ce qui est encore grave, alors que la RDC a renvoyé l’ambassadeur du Rwanda, force est de constater que l’ambassade du Rwanda à Kinshasa est ouverte et les agents du DMI qui sont restés sont opérationnels. Il s’ensuit que la RDC n’a pas rompu des relations diplomatiques avec le Rwanda. Aussi, il convient de préciser que la RDC n’a pas résilié les contrats commerciaux que Tshisekedi a signé entre Crystal Ventures, une société commerciale du FPR et la RDC. Crystal Ventures est un holding financier du FPR (parti-Etat société commerciale cotée à la bourse de Kigali) opérant dans tous les domaines, pèse plusieurs milliards de dollars US et donc plus riche que le Rwanda. Kagame a cyniquement et contradictoirement dit qu’il n’y aucun soldat rwandais sur le sol congolais et que les éléments de ce fameux M23 sont des Congolais. Ce qui signifie que la guerre actuelle est purement interne à la RDC, le tout contre l’évidence flagrante et de notoriété publique. Dès lors pourquoi les agitations du Rwanda dans tous les sens et d’une manière désordonné dans une affaire qui ne le concerne pas ?
    Depuis la nuit des temps , la crédibilité et la qualité d’un véritable chef se mesurent par sa capacité effective de relever lancé contre pays ou l’intérêt général de celui-ci par un Etat tiers, le tout peu importe les moyens. Aussi,pour exiger le respect, l’Homme doit prouver qu’il le mérite.A défaut , même son chien ne peut le respecter. Enfin, les Etats dirigés par les chefs d’Etat rigolos ou minables ont une autonomie limitée.S’ils ont suffisamment de quoi manger, ils sont en tout état de cause l’objet de convoitise des prédateurs internationaux.Tel est le cas de la RDC. C’est pour tous ces motifs qu’aucun pays n’a condamné les agissements négatifs notoires du Rwanda. L’absence de condamnations de l’agression armée du Rwanda contre la RDC par l’ONU, l’Union Africaine et autres organisations régionales dont ce pays est membre signifie que Tshisekedi doit prouver qu’il est chef d’Etat et commandant en chef de l’armée de son pays. Au lieu de montrer à Kagame qu’il s’est trompé de cible, il a fait les tours du monde en pleurnichant comme un garçon africain qui n’a pas reçu l’éducation millénaire des anciens : un Vrai Homme ne pleurniche pas et crié au secours sur les toits. Aucun Etat ne l’a entendu. Ce qui est encore étonnant, son pays n’a émis aucun mandat d’arrêt international contre les criminels congolais qui se sont enrôlés dans l’armée de Kagame contre leur propre pays. Ce macabre constat= la pure Vérité.Celle-ci blesse celui qui n’est pas en état de l’affronter tout droit.
    En réalité, l’armée de Kagame est une armée en paillote qui, au surplus est une armée ethnique et nullement national. Une armée est redoutable lorsqu’elle est nationale.En l’espèce une armée tutsi dans dans un pays dont plus de 80% de la population sont Hutu et mais minoritaire dans l’armée de leur pays, sous peine de mauvaise fois, ne peut être qualifiée de redoutable. L’armée de la RDC est une armée de trouillards qui fuient comme des rats lorsqu’ils sont en face des soldats de l’armée de Kagame.Les faits ne sont pas à prouver.
    Pour votre information : les FDLR n’existent pas. Les FDLr historiques sont retournées au Rwanda et des centaines ont été intégrées dans l’armée de kagame, du moins les plus jeunes et envoyés ensuite en RDC car ils connaissent bien ce pays. Ce que le Rwanda appelle les FDLR sont enfants des réfugiés rwandais nés en RDC qui protègent leurs familles contre les agissements de soldatesques congolais et les soldats de l’armée de Kagame. Ils ne constituent aucune menace contre le Rwanda et encore moins contre la RDC, le tous sous réserve de prouver le contraire. La moyenne d’âge est de 23 ans alors que les FDLR historiques ont actuellement plus de 50 ans.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire/Attaque terroriste de Grand-Bassam : La justice aux trousses de 18 accusés
Centrafrique : Une base des FDS et une du groupe Wagner prises pour cibles dans une attaque
Guinée Équatoriale : Le président Teodoro Obiang Nguema réélu pour un 6e mandat de 7 ans
Développement industriel : 37 pays africains enregistrent des avancées
Libye : « Les massacres des populations civiles qui ont justifié l’intervention militaire en 2011 n’ont jamais existé »
Population mondiale : Les jeunes appellent au changement
Mali : La Côte d’Ivoire annonce le retrait progressif de ses troupes de la force onusienne
Afrique du Sud : Un homme de 38 ans condamné pour plus de 90 viols
Situation au Tchad : L’opposant Succès Masra quitte le pays, mais n’abdique pas
Mali : La ville de Gao en « désobéissance civile » pour protester contre l’insécurité grandissante
Mali : Le journaliste Malick Konaté victime d’un harcèlement après la diffusion d’une enquête sur Wagner
RDC – Rwanda : Le grand Congo ira-t-il en guerre contre le redoutable petit Rwanda ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés