LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “« L’erreur n’annule pas la valeur de l’effort accompli. » Proverbe africain” 

Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

Publié le vendredi 16 septembre 2022 à 14h13min

PARTAGER :                          
Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

Des centaines de jihadistes de Boko Haram ont fui leur repaire dans le nord-est du Nigeria pour le Niger, poussés par des bombardements de l’armée et d’importantes inondations en cette saison des pluies, ont indiqué une source sécuritaire et des habitants. L’information est reprise par l’Agence d’information du Burkina (AIB), ce vendredi 16 septembre 2022.

Le nord-est du Nigeria est en proie à un conflit vieux de 13 ans entre l’armée et les deux groupes jihadistes rivaux de Boko Haram et de l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap), qui a fait plus de 40.000 morts et forcé plus de deux millions de personnes à fuir.

Le conflit a essaimé aux Niger, Cameroun et Tchad voisins, notamment sur les pourtours du lac Tchad à cheval sur les quatre pays.

Depuis le mois dernier, on assiste à un exode des combattants de Boko Haram hors de leur enclave de la forêt de la Sambisa, frappée par des bombardements de l’armée, a affirmé à l’AFP un haut-responsable sécuritaire nigérian.

« Cet exode s’est accéléré ces derniers jours avec l’intensification des frappes aériennes et à cause des inondations qui ont submergé plusieurs de leurs camps », a ajouté cette source qui préfère garder l’anonymat.

Lundi, un convoi de plus de 50 camions transportant des combattants de Boko Haram et leurs familles a traversé des villages sur une route reliant la forêt de la Sambisa au lac Tchad, selon plusieurs habitants de la région à l’AFP.

Les combattants sont des fidèles de Bakura Buduma, un chef de faction de Boko Haram qui dispose de camps au lac Tchad, côté Niger, selon ces sources.

Les autorités nigériennes n’ont pas pu confirmer immédiatement ce déplacement.

Depuis la mort du chef de Boko Haram Abubakar Shekau en mai 2021, tué par les combattants de l’Iswap, la forêt de la Sambisa est désormais largement dominée par le groupe affilié à l’Etat islamique. Nombre de combattants de Boko Haram ayant refusé de leur prêter allégeance ont fui ou se sont rendus aux autorités depuis.

Un climat de violence quasi-généralisée règne dans le nord et le centre du pays le plus peuplé d’Afrique, en proie à des bandes criminelles et/ou jihadistes qui multiplient attaques et enlèvements, à moins d’un an de l’élection présidentielle.

Le président Muhammadu Buhari termine son deuxième mandat en février 2023, critiqué de toutes parts pour son incapacité à endiguer l’insécurité.

Lefaso.net

Source : AIB

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2022 à 15:30, par Bonus En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Si la CEDEAO etait une organisation serieuse, dediee a la cause des peuples, elle aurait pu mettre en place une force conjointe pour traquer ces terroristes. Mais helas, elle s’est erigee en une institution de copains chefs de tas, et a la solde des puissance imperialistes pour nuire a l’afrique.

  • Le 16 septembre 2022 à 17:59, par TANGA En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Du Nigéria ou d’ailleurs vers le Niger n’est pas un problème. PUISQUE LE NIGER A BARKANE AU GRAND COMPLET SUR SON SOL.
    Au Niger, il y a les Nigeriens, les français et les amis des Français. Donc même si à la frontière Nigéro-Nogérianne on veut des militaires sur toute la ligne, c’est possible. Comme ça, ils feront le contrôle de tous ceux qui veulent passer. Ils retiendront ceux connus et feront suivre ceux qui sont ou sembles propre.
    Cette info ne vaut donc pas la peine d’être dite puisque le ’’bon’’ bazoum a tout ce qu’il faut.

  • Le 16 septembre 2022 à 18:26, par Baoyam En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    C’est incomprehensible que des centaines de criminels puissent se deplacer en colonnes de vehicules sans qu’on les repère et bombarde à la minute qui suit. On ne peut jamais gagner la guerre contre ces criminels sans un bon systeme de renseignements et des forces de reaction rapide !

  • Le 16 septembre 2022 à 20:16, par Mogo En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Et qui dit Niger, dit Burkina Faso. Et on est là et on laisse ces criminels se déplacer allègrement

  • Le 16 septembre 2022 à 20:18, par TANGA En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Avec tous les moyens de renseignement français et américain au Niger, plus les Nigeriens eux mêmes, cette frontière demeure une passoire.
    Ho ho ho hooo ! Avec ça on ne veut pas que la jeunesse Africaine crie au complot.
    Allez y comprendre.
    Et puis, on sait et on ne fait rien. Oui c’est normal. Cela me rappele le général français qui disait : on est pas là pour tirer sur des binômes qui se déplacent à motos ; c’était après inata.
    Bazoum a qu’à goûter voir, lui qui est pro français sans réserve.

  • Le 16 septembre 2022 à 21:01, par Vérité indiscutable En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Pauvres burkinabè !
    Et vous, vos sources sont l’AFP (Agence France Presse) ?
    Ils sont au Niger comme des champions non ?
    Qu’ils gèrent !

  • Le 17 septembre 2022 à 08:00, par Dedegueba Sanon En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Ils ne fuient pas, ils viennent juste grossir le contingent terroristes stationné à Niamey, ou au Niger si vous préférez, pour de là, faire des incursions en territoires maliens ou burkinabè (si Damiba ose se tourner vers d’autres partenaires comme l’a suggéré son PM).
    C’est plus juteux pour eux d’être au Niger où ils seront financés et armés, que d’être au Nigeria. Les bombardements du Nigeria, ne sont qu’un prétexte, car il y a longtemps qu’ils sont bombardés, mais ils y étaient toujours. N’oublions pas que l’armée malienne avait fait cas de terroristes tchadiens, soudanais et somaliens parmi ceux qui les attaquent. Et le fait que des légionnaires français fassent partie des victimes de l’attaque du camp de Tessit est loin d’être rassurant.
    Damiba pourrait avoir raison, car tant qu’il y aura les militaires français dans nos pays, et que tous les peuples ne parleront pas d’une seule voix face à ces monstres, la réponse au terrorisme sera "incertaine" .
    Cette mobilisation des peuples suppose de se débarrasser des chefs d’états africains à la solde de l’impérialisme, et nous connaissons tous ces chefs d’états "gardes chiourmes" de la domination de l’occident.

    • Le 17 septembre 2022 à 17:24, par SOME En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

      Dedegueba Sanon, tu as fait le commentaire qu il faut. La lutte s’intensifie et on fait appel à d’autres mercenaires vu qu au Burkina nous acceptons laisser faire. Ce n’est pas aujourd’hui que Book haram est au Nigeria et qu on les bombarde… ceci nous donne que la guerre sera généralisée bientôt au Burkina pour ensuite attaquer le Mali et détruire toute l’Afrique de l’Ouest juste pour leur permettre de rester. Nous on reste là à parler. Il nous faut chasser dès maintenant ouattara en premier, puis damiba et Bazoum. La guerre doit être ouverte et totale
      SOME

    • Le 20 septembre 2022 à 18:12, par SOME En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

      Dedegueba Sanon, tu as fait le commentaire qu il faut. La lutte s’intensifie et on fait appel à d’autres mercenaires vu qu au Burkina nous acceptons laisser faire. Ce n’est pas aujourd’hui que Book haram est au Nigeria et qu on les bombarde… ceci nous donne que la guerre sera généralisée bientôt au Burkina pour ensuite attaquer le Mali et détruire toute l’Afrique de l’Ouest juste pour leur permettre de rester. Nous on reste là à parler. Il nous faut chasser dès maintenant ouattara en premier, puis damiba et Bazoum. La guerre doit être ouverte et totale
      SOME

  • Le 17 septembre 2022 à 11:27, par GPANGA-PANGA Gagannt-Gagnant En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Attention aux recrutements pour le Mali et le Burkina Via le Niger. Accroissez la surveillance des frontières

  • Le 17 septembre 2022 à 11:36, par warzat En réponse à : Lutte contre l’insécurité : Des centaines de jihadistes fuient le Nigeria pour le Niger

    Hummm !!! Les forces étrangères basées au Niger avec leurs drones n’ont rien vu. Les terroristes vont bien s’installer aux frontières triples, attaquer le Niger, le Bénin, le Burkina.....Nous ne pourront vaincre les terroristes qu’en comptant sur nos propres forces.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique