LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

CNSS : SEYNOU Saïbou, matricule 2 226 233 K est prié de rejoindre son poste

Publié le mardi 6 septembre 2022 à 17h00min

PARTAGER :                          
CNSS : SEYNOU Saïbou, matricule 2 226 233 K est prié de rejoindre son poste

Monsieur SEYNOU Saïbou, matricule 2 226 233 K, précédemment actuaire à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), dont la disponibilité est arrivée à échéance depuis le 12 Juin 2022, est prié de rejoindre son poste dans un délai de soixante-douze (72) heures à compter de la publication du présent communiqué, faute de quoi, il sera procédé à son licenciement.

Djibril TOE
Officier de l’Ordre du Mérite

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 6 septembre 2022 à 21:04, par m.T En réponse à : CNSS : SEYNOU Saïbou, matricule 2 226 233 K est prié de rejoindre son poste

    Bonsoir,

    C’est médiocre tout ça. Il y a d’autres actuaires contactez les au lieu d’agir comme s’il s’agissait d’une vulgaire personne. C’est aujourd’hui vous cherchez les actuaires...bonjour les dégâts...

  • Le 7 septembre 2022 à 09:31, par Le Financier En réponse à : CNSS : SEYNOU Saïbou, matricule 2 226 233 K est prié de rejoindre son poste

    je crois que c’est la procédure de rappeler un agent en situation irrégulière par pur formalisme administratif, mais à mon humble avis, le contenu du communiqué est simplement moche. Quand il est parti de la CNSS, ce n’est pas pour vendre des beignets aux marchés mais parce que ses compétences seront mieux valorisées ailleurs. Si mes souvenirs sont bons, je crois que c’est le premier actuaire du Burkina. Un communiqué avec un tel ton. Depuis juin, il vous a dit que ça l’intéressait vraiment de revenir dans votre boîte. On dit, il est invité à rejoindre son poste sous peine de sanctions administratives et disciplinaires. Sinon il sera licencié, aiie un peu de quand même, il y a longtemps qu’il est à devant dougou

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique