Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • dimanche 10 juillet 2022 à 13h37min
Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

Une attaque terroriste contre le détachement militaire de Barsalogho, basé au sein de la mairie, a fait six blessés du côté des forces de défense et de sécurité. Quatre civils dont deux se trouvant dans un camp de déplacés ont également trouvé la mort.

Dimanche noir à Barsalgho, au lendemain de la Tabaski. Selon plusieurs sources locales, le détachement militaire, délocalisé au sein de la mairie de ladite commune, a été la cible d’une attaque terroriste très tôt aux environs de 4h30.

On dénombre six blessés du côté des forces de défense et de sécurité qui sont actuellement pris en charge. Du matériel militaire a également été emporté par les assaillants.

Selon nos sources, quatre civils ont trouvé la mort, certainement touchés par des balles perdues. Parmi les personnes décédées, l’on dénombre deux personnes qui se trouvaient dans un camp de déplacés. Notons que les hommes armés ont également mis le feu à un petit marché et emporté des tricycles. Pour l’instant, aucun bilan officiel n’a été établi.

Selon le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR), la commune de Barsalogho accueillait à la date du 30 avril 2021, 93 378 personnes déplacées internes dont 60 032 enfants et 22 012 femmes.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 juillet 2022 à 13:59, par Boris En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    honte a Damiba. la seule chose qui nous ont poussé a tolérer ce coup d’etat, c’est la question sécuritaire. pas cette pretendu réconciliation de farce dont il est devenu un artisan. honte aux militaires qui ont fuit en abandonnant leurs matériels et les populations a leurs sort. barsalogho est dans le viseur des terro depuis des mois. qu’est qui a été fait pour prévenir et parer a une attaque ? les terroristes sont ’il plus stratége que nos haut gradé. m’bon, qu’on remettent les armes aux civils.

    Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2022 à 14:33, par Timbila En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

      Vous avez parfaitement raison. Je peux comprendre que pendant six ans des soldats dignes de ce nom se fassent surprendre et ce pratiquement aux mêmes heures et avec la même stratégie. Ce message n’ à pas pour but de démoraliser les troupes. Loin de là. Mais souvent on est obligé de leur dire la vérité. Parce que si on doit continuer avec les mêmes méthodes il ne faut pas s’attendre à des résultats différents. Le pays à cette allure risque de disparaître. On a tirer la sonnette d’alarme sur la sécurité mais les esprits malintentionnées ont toujours trouvé des arguments en retorquant que que seuls les militaires ont été formés pour parler de sécurité. On les a fait confiance aveuglément et aujourd’hui nous n’avons que nos yeux pleurer. Pour DAMIBA et son MPSR les masques sont tombés. Ils ne sont pas venus nous défendre. Ils sont venus se restaurer et placer leurs copains et promotionnaires. Je n’ai pas aimé la gouvernance de ROCH mais aujourd’hui si nous sommes plus déçus du projet de Damiba.

      Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2022 à 16:43, par Indjaba En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

      On nous chante chaque fois le manque de matos pourtant ici des véhicules et des armes auraient été emportés et d’autres brulés par l’ennemi. Il y’a longtemps que que ces gars ne s’approchaient plus des détachements. Nous ne voulons plus des trahisons à la ’inata dont attendons toujours le rapport. Depuis l’echec de la rencontre et le départ du monsieur pour son pays des langunes , j’ai prévenu qu’il faut se préparer à des attaques atroces. Dites aussi à Damib qu’aux termes des 24 mois, même si les attaques continuent, on doit aller aux élections. On doit être vigilant pour que personne ne se serve des attaques pour justifier quoi que ce soit. En janvier cela a servi pour faire passer le coup mais soyons vigilants parce que si le terrorisme sert à quelque chose des esprits malins peuvent tenter de m’entretenir exprès.

      Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 14:51, par Kansie ollo En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Celui qui se bat pour quelque chose, c’est pour lui la chose,....ou bien ?!

    Répondre à ce message

    • Le 10 juillet 2022 à 18:15, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

      Hum... Depuis cette semaine ; je ne ris plus de ce "bon mot" de Damiba que je ne comprenais pas, comme beaucoup, y compris les soldats auxquels il s’adressait.

      Mais depuis les récents évènements, j’ai peur d’avoir une interprétation de cette expression qui ferait froid dans le dos si elle était avérée.

      En effet, une interprétation possible serait ; Les militaires se battent pour le pays, donc c’est pour eux le pays. En français facile, "le pouvoir d’état appartient de droit aux militaires".

      Si c’est ce que signifie cette phrase, les implications sont gravissimes. On pourrait dire alors que ce qui fait rire tant de gens n’est pas drôle mais serait en fait le "DOP" du MPSR (Discours d’orientation Politique) et jetterait un jour nouveau sur leurs intentions.

      J’espère avoir tort...

      Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 16:53, par Dimatheme En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Dites-moi bonnes gens, est ce que nous avons une armée de terre ? A partir de ce que nous avons observé depuis plus de 6 ans, chaque fois ce sont des attaques surprises et en plus se sont toujours des ratissages. Les effectifs de notre armée de terre sont de très loin supérieurs à ceux de l’armée de l’air et aussi de la gendarmerie. Mais honnêtement je ne sens point cette armée. Généralement quand on dit l’armée ici ce sont les bérets rouges donc l’armée de terre mais on ne les voit pas, on ne les sent pas.
    Vivement qu’ils aient un sens de l’honneur et nous prouver que nous nous trompons sur eux

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 17:00, par Nabiiga En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    DAMIBA, QUE DIS-TU ? DES BLÉSSÉS ET MATERIELS DE GUERRE EMPORTÉS ?

    La malédiction la plus sévère contre notre pays est que tout quidam en tenue, peu importe la tenue, même les agents d’eux et forêts, se voie déjà à la présidence en train de nous raconter des âneries.

    Si tu as saboté Roch pour lui faire un coup d’état c’est tout simplement parce que tu avais un plan de succès que tu peinais à réaliser car l’hiérachie civile à Ouaga l’empêchait donc, vrai fils du pays de ton état, souciaux de la situation mais frustré par le gouvernement civile, tu le dégomme afin d’avoir la pleine liberté pour mettre en exécution ton plan de succès que toi-même, tu as essayé préalablement à plusieurs reprises sur le terrain et que tu t’es assuré que le plan marcherait.

    Tu ne peut pas assumer un coup d’état main vide, parce que et avant tout, l’heure est grave, pour ensuite te mettre à chercher des solutions au problème. Tu as fait les choses à l’inverse. En fait, tu as fait le coup d’état pour n’ayant le moindre sentiment pour le pays sauf ta propre gratification.

    La preuve ? Les salaires ont été révisés à la hausse pendant que la situation n’a cesses de s’empirer.

    - Que dis-tu aux blessés, une chance que ce n’est que cela : des blessés
    - Les matériels que nous, pauvre contribuables burkinabè, nous achetons passent chaque jour aux terroristes, en fait, les terroristes nous les arrachent pour nous tuer fortuitement
    - Comment vas-tu récupérer ces matériels.
    - Tu brilles seulement dans l’organisation de scènes tristes de reconciliation. La solution aux attaques se trouve-t-elle dans un état uni ?

    Je me donne le devoir le de te rappeler ce que tu nous a dit à la radio :

    REFONDATION DU PAYS ET LA RESTAURATION DE LA PATRIE.

    Question pertinente :

    - EXPLIQUE-NOUS COMMENT S’EST FAIT-IL QUE CES DEUX MISSIONS SE SONT VOLATILISÉES POUR CÉDER LA PLACE À L’ORGANISATION DES SÉANCES DE RECONCILIATION.

    Haya, les anciens chefs d’état se sont réunis, t’ont conseillé car apparemment, tu n’avais la moindre stratégie en prenant le pouvoir mais voilà que lendemain, le sang a coulé encore.

    QUE DIS-TU MAINTENANT FACE AU RÉTRICISSMENT DISCONTINUE DE NOTRE TERRITOIRE

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 17:32, par HUG En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Paix aux ames des disparus et prompt rretablissement aux blessés.C est claire que le mpsr est venu au pouvoir pour rehabilité blaise compaoré. et son aile historique du cdp.Si le mpp avait gouverné par l exemple le.coup d etat allait echouer mais helas.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 18:39, par Stone En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Honte vraiment à la gouvernance pendant ce temps de guerre.
    L’heure est grave. Par quelle raison valide peut-on expliquer qu’un camp militaire (même s’il ne s’agit qu’un détachement) déjà délocalisé dans une mairie (un symbole fort de la ville) puisse être attaqué au petit matin au moment où tout le monde est sur pied et pire encore que du matériel militaire soit emporté ?. Ces fous de Dieu nous connaissent plus que nous les connaissons. Les stratèges militaires ont régulièrement rappelé que le détachement n’est pas une unité viable pour remporter des victoires dans ce contexte. Il nous au minimum des régiments. Pourquoi continuons nous avec des détachements ? L’insuffisance de la ressource humaine ne tient plus car l’armée est suffisamment doté de ressources pour recruter en masse. Dans ce même ordre, l’équipement militaire ne devrait plus faire défaut du fait des allocations budgétaires conséquentes. Enfin il faut motiver financièrement la troupe sur le théâtre des opérations. Comment une motivation journalière de 3000 -3500 FCFA pour les militaires de rang (et un peu plus en fonction des catégories) peut garantir une motivation d’aller au charbon. A la fonction publique, les perdiems journaliers atteignent au moins 24 000 FCFA selon la zone, pourquoi ne pas appliquer le même taux journalier aux unités combattantes. Il est clair que l’urgence absolue est le retour de la sécurité. Alléger tout pour se concentrer plus que jamais sur l’essentiel.
    Au sujet de la réconciliation, je dirai que cela est une très belle chose mais ne faisons pas de l’amalgame en soulevant d’autres polémiques, Blaise si bon soit-il peut avoir été dépassé dans ses contacts et on peut être déchanté par rapport à ce qu’on attend de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 19:07, par Le Nahourien En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Bsr.Par rapport à la situation sécuritaire de notre pays,je crois que nous ne devons plus accuser le Président DAMIBA.Nous devons tous assumer les responsabilités car après avoir pris le pouvoir le Président a compris que le terrorisme burkinabè est différent de celui des autres pays du monde et pour venir à bout de ce fléau,il faut obligatoirement une réconciliation de ses fils et filles et des synergies d’actions.C’est pour cela,il a prôné la rencontre des Présidents de notre pays dont son Prédécesseur Blaise COMPAORÉ a eu le courage et la bonne volonté de venir pour la circonstance mais les gens ont interprété ça autrement en parlant de Justice tout en oubliant qu’il y’a des localités au Burkina Faso où la Justice même est inexistante et que les Burkinabè sont devenus des esclaves dans leur propre territoire avec des déplacés internes et des milliers de morts.Nous avons tous pleuré la mort du bon Président Thomas SANKARA,du journaliste émérite Norbert ZONGO,des victimes de l’insurrection,du Coup d’Etat manqué et autres crimes mais soyons réalistes et raisonnables.Après le départ du Président Blaise COMPAORÉ,il y’a eu combien de morts ou de victimes au Burkina Faso ? Combien de personnes meurent journellement ou vivent présentement dans le calvaire au Burkina ?Ou bien ces gens ne sont pas des Burkinabè ?Pour moi,entre 2 maux,il faut choisir le moindre et c’est dans ce sens que le Président DAMIBA a voulu que les Burkinabè transcendent les clivages et autres pour aller à la réconciliation pour le bonheur de tous mais hélas certains l’ont qualifié de tous entravant ainsi sa procédure pertinente.Vivement que Dieu apaise les cœurs des uns et des autres afin que notre pays retrouve sa paix d’antan pour le bonheur de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 19:25, par Kouda En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Quand on vous dit que Blaise Compaoré a détruit le Burkina Faso, vous ne comprenez pas. Le long règne de Blaise Compaoré a sapé les fondements de la Nation, du vivre ensemble. La hiérarchie militaires et les officiers ne sont préoccupés que par leurs avantages matériels et financiers, bien souvent au détriment des soldats qui sont sur le terrain. Personne ne veut se sacrifier pour l’intérêt supérieur de la Nation. Tout le monde veut bouffer, jouir de la vie.
    Damiba et ses amis ont fait le coup d’Etat, pas pour sauver le Faso, mais pour préserver leurs privilèges. Les officiers dans leur grande majorité, pensent qu’on rentre dans l’armée pour mener une carrière facile et jouir des avantages (malhonnêtement acquis) de la vie. N’attendez pas d’eux qu’ils se sacrifient pour le pays. JAMAIS ils ne le feront. Ils ne sont pas capables de le faire.
    Le Burkina Faso n’a pas d’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 19:45, par Banga En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    Que la paix revient au Burkina Faso même si tu n’as pas fait l’armee Des armes emportées et détruit il y a eu des morts la situation sécuritaire devient de plus en plus grave pourtant Rock est chasser par les militaires pour régler définitivement le problème aujourd’hui le peuple est déçu des résultats qui leur avait promit les militaires tu sautes de cop à l’âne terrorisme et réconciliation quelle est ta priorité actuellement sans stratégie ni priorité pour le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2022 à 20:30, par Dedegueba Sanon En réponse à : Barsalogho : Six soldats blessés dans l’attaque du détachement militaire

    À peine est-il retourné à Abidjan que les attaques recommencent. Comme quoi ce sont nos propres hommes politiques, compagnons de route depuis trois décennies, et parce qu’ils ne se sont pas entendu pour la succession de Blaise, plongent le pays dans la merde ? Donc le schéma retenu par les DAMIBA et autres, la solution au terrorisme c’est d’arriver à réconcilier les amis politiques d’hier devenus des ennemis jurés plus rancuniers les uns que les autres.
    Pauvres de nous, le terrorisme a de beaux jours devant lui chez nous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « Le gouvernement a intérêt à prendre à bras le corps la situation de la région de l’Est », estime Marcel Ouoba, journaliste
Est du Burkina : L’armée et les volontaires pour la défense de la patrie repoussent une attaque terroriste
Insécurité dans le Sahel : L’armée burkinabè déjoue une attaque et tue une quinzaine de terroristes (Communiqué)
Région des Cascades : Les corps sans vie de quinze passagers découverts suite à un enlèvement par des hommes armés
Crise sécuritaire et humanitaire au Burkina : La situation dans le Sourou offre « un spectacle désolant et très préoccupant », indiquent des ressortissants
Attaques terroristes au Burkina : Et pourtant Mahamadou Savadogo avait raison !
Burkina : Une centaine de terroristes neutralisés par l’armée aux environs de Gourcy
Reconquête du territoire national : La situation s’est améliorée, selon le service communication des Armées
Libération des 66 femmes enlevées à Arbinda : "Les recherches se poursuivent pour identifier les auteurs", promet le gouvernement
Insécurité au nord du Burkina : « Ceux qui tentaient de se cacher étaient froidement abattus », témoigne un rescapé de Bouloulou
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Enlèvement des femmes à Arbinda, un acte de guerre à valeur castratrice
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Les douaniers veulent contribuer à l’effort de guerre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés