LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

Publié le lundi 13 juin 2022 à 22h05min

PARTAGER :                          
Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

La ville de Dori accueille de nombreux déplacés internes provenant de la commune de Seytenga et environnants. Environ 320 ménages de 3173 âmes sont enregistrés ce 12 juin par les agents de l’action sociale de Dori. Ces personnes sont rentrées à Dori pour trouver refuge à cause d’une attaque de la localité ce 9 juin.

Le 12 juin 2022 la ville de Dori s’est retrouvée envahie par des milliers de personnes provenant de la commune de Seytenga et les villages environnants, fuyant les menaces terroristes. Plusieurs moyens sont utilisés par ceux-ci pour rallier Dori, à charrette, tricycle, en voiture, à pieds, tous les moyens étaient bons pour ceux-ci, pour sauver leur vie. Selon la direction régionale de l’action humanitaire de Dori plus de 3173 personnes sont enregistrées ce 12 juin par ses équipes. Parmi ces 3173 on dénombre 500 femmes et 2173 enfants. Ces personnes sont venues de Seytenga et Titabé la commune voisine.

Le directeur régional Lassané Ouédraogo affirme que dès les premières heures ils ont déployé 15 équipes à travers la ville de Dori pour le recensement de ces déplacés. Des agents aussi sont déployés à l’entrée de la ville et au niveau du service de l’action sociale pour guider des éventuels déplacés vers les différents sites d’accueil. L’ancien maire de Seytenga, Hamadou Tamboura, soutient que depuis la nuit du 10 juin Seytenga a commencé à se vider de sa population.

De son avis avec les évènements de ces derniers jours, il y a eu beaucoup de morts du côté civil. Quant à Aissatou Cissé, elle affirme que : cela fait trois jours que les terroristes tuent les gens à Seytenga. A l’en croire ces terroristes entrent dans les domiciles des gens et les enlèvent et les tuent. Elle affirme par ailleurs que certains civils sont portés disparus. « Nous demandons à l’Etat de nous aider. Nous demandons surtout qu’on nous aide à aller enterrer nos morts. » A-t-elle ajouté.

Un incident est arrivé à Seytenga. Les hommes armés sont rentrés dans la ville et ont tué plusieurs personnes. Les plus visées étaient les personnes de sexe masculin. Nous voilà ce soir à Dori sans rien. Nous demandons le soutien de l’Etat. Qu’il nous aide à trouver nos cadavres pour que nous puissions les enterrer. Cela va beaucoup nous soulager, implore Hamado Sawadogo. Au moment où nous bouclions cette édition, les services de l’action sociale continuent toujours le recensement, c’est dire que les heures à venir les chiffres des déplacés pourraient évoluer.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 13 juin 2022 à 11:50, par Fousseni En réponse à : Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

    Vivement que la paix revienne dans notre chère patrie

  • Le 13 juin 2022 à 13:02, par Kiriki En réponse à : Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

    Monsieur Bagnon, ils n’ont pas envahi Les gens de Dori. Ils n’ont pas fuis les menacent. Ils ont fuis les attaques. Je ne vous en veux pas. Vous êtes certainement vous aussi dans votre état second devant la situation.

  • Le 13 juin 2022 à 14:23, par Wena Saam Yandé ! En réponse à : Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

    Après la mort de 11 gendarmes le 9 Juin à Seytenga, on nous avait dit qu’il y avait des ratissages, comme toujours d’ailleurs, et malgré tout, on ne prend pas des mesures pour une éventuel récidive ? C’est à ne rien comprendre.

  • Le 14 juin 2022 à 02:21, par Nabiiga En réponse à : Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

    DAMIBA, POURQUOI LA VILLE DE DORI EST-ELLE ENVAHIE ?

    Ta mission fut et est celle de restaurer l’intégralité de la patrie à la nation. Comment peut-on expliquer que Dori est pris d’assaut par ceux déplacés, à juste titre, par la guerre que tu as pris le pouvoir pour gagner.

    50 cadavres a enterrés, Dori pris d’assaut par les déplacés. Tu dois te sentir très mal dans ta peau car le mensonge peut courir, la vérité qui pourtant ne court pas fini toujours par le rattraper.

    L’heure de rendre le tablier et fuir comme Zida avant toi a sonné

  • Le 14 juin 2022 à 06:59, par Lepeul En réponse à : Région du Sahel : Dori accueille des milliers de déplacés internes de Seytenga et environnants

    Sans trop de fanfaronnade de ma part, mais j’ai la solution.
    En six mois plus de terrorisme au Burkina

    1 - Qui nous attaque : motif ?
    2 - Recenser tous les villages/Hameaux
    3 - Après recensement regrouper les villages en déplaçant les populations et créer une ville.
    Pourquoi parce depuis le début les massacres se font où ? dans les villages isolés, normal l’armée ne peut pas être par tout en force.
    4 - Investir dans le bien être logement correct, éducation, dialogue religieux pour en finir avec les écoles coranique et mendicité dans les villes.
    Ce n’est plus une question militaire mais plus tôt un problème économique et sociétal .
    5 - Une politique d’aménagement du territoire ...

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Loroum : Titao ravitaillé en produits de premières nécessités