Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 25 mai 2022 à 22h20min
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

Suite aux manifestations des populations de la commune de Houndé, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, le colonel Moussa Diallo, a tenu à rencontrer les autorités politiques, administratives, militaires, coutumières et religieuses de la ville ce mercredi 25 mai 2022.

Pour le premier responsable de la région, « cette rencontre a été voulue avec tous ces acteurs afin de trouver des solutions à cette crise qui paralyse toutes les activités économiques de la ville ».

A cet effet, il a invité les participants à des échanges francs et sincères, pour une sortie de crise. Pour sa part, le colonel Moussa Diallo a prôné le dialogue à tous les niveaux, car il reste convaincu que seule la communication pourra résoudre ce problème.

Aussi, le gouverneur a déploré cette situation qui a causé des morts, et présenté ses condoléances aux familles éplorées.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 mai 2022 à 18:30, par Ouaga pas chic En réponse à : Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

    Le.gouvernement laisse les mines sans controle aux americians et aux canadiens au faso auxun.controle aucune.sécurité rien ... comme dhabitude largent est bouffé et la.sécurité des burkinabés c en option.. et maintenant vous etes la a proner dialogue ? Vous vous foutez vraiment de nos tetes !
    Apprenez a diriger un pays ensuite on pourra discuter, c lanarchie le faso la.vraie anarchie on esr dedans !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2022 à 07:34, par DCOUL En réponse à : Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

    Le problème doit être plus profond que l’on ne crois . a ma connaissance il faudra poser le débat et assoir tous les acteurs clé employés de la mine comme orpailleurs ,responsables de la mine comme propriétaires terrien et enfin les autorités politique ,comme population de toute les couches sociale. afin d’identifier la source du mal .

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2022 à 10:44, par Cours d’ Histoire CP1 En réponse à : Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

    Moi je parle plus avec ce regime qui se prepare a la repression feroce puisqu’ il sent sa chute venir. Mais c’ est inevitable parce que c’ est le regime le plus mal prepare. On croyait que pour Roch etait le dernier mais waiiiiii !!!
    Tu parles, un president que le pouvoir a surpris te gronde comme dans un cabaret et te dis que tu veux ooo tu veux pas ooo, tu vas faire atalakou d’ un regime restaurant. C’ est comme ca un president parle ? Et si on parle, vous aller dire boen nin boen, faut respecter le president. Je l’ ai pas vote. Je l’ ai meme pas mal vote. Il n’ est pas mon president. Il est le chef de l’ etat. Si quelqu’ un est fort que lui un jour, il prend la chose aussi. Lui meme il a dit, non ? On est dans la circulation. Tu es remorque, tu roule comme tu veux. Si P50 ne s’ ecarte pas, il est bon bouillie. C’ est afaire de gabarit. C’ est la seule verite qu’ il a dit depuis qu’ il est arrive au pouvoir.
    Il oublie meme que la meme constitution de juin 1991 est toujours la. Il peut faire sa petite loi dans sa petite caserne mais le Burkina n’ est pas un camp militaire. Vous les jeunes colonels, la, apprenez vite hein. Vous allez mordre la poussiere a ce rythme, la. Ce pays, la, est special. On a connu des regimes reellement forts, violents mais ils sont ou ? Donc c’ est pas vous que personne n’ a peur la vous allez vouloir intimider quelqu’ un. La loi est faite pour tout le monde, hein. Vous venez, on vous laisse parce qu’ on a cru que vous aimer le pays, djaaaa, vous etes des gences sans objectif sauf vous enrichir et vous croyer on va vous laisser gater le pays, la ? Vous aller donc nous tuer tous. Mais on sait que vous ne pouvez pas parce que vous n’ avez pas le courage pour affronter des dhiyadiss, c’ est le peuple le vrai detenteur du pouvoir vous pouver quelque chose.
    On dirait ils sont venus pour des nominations. C’ est le regime qui a fait le plus de nomination en 3 mois plus meme que Blaise en 10 ans.
    C’ est quoi ca encore/ Les ZLassane Sawadogo, la, nous on a dit a Roch que c’ est pas norma qu’ isls oient nommes la- bas meme mais comme lui aussi, c’ est copains et coquins son affaire, la...
    Je suis en tas sur vous parce qu’ on a vu votre jeu. Vous n’ avez meme pas un seul ideal.
    Si on sort pas vous chasser a temps au nom de la desobeissance civile on va mourir cadeau.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2022 à 13:12, par Rabo En réponse à : Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

    Le sous-sol appartient à l’Etat, ce principe est acquis.

    l’exploitation du sous-sol, par des privés, résulte d’une autorisation formelle accordée par l’Etat.

    Sauf erreur ou omission de ma part, le Ghana a du faire face aux mêmes problèmes que rencontrent notre pays actuellement, en dépit des multiples résistances .

    Face à ces problèmes, le Ghana a tout simplement interdit l’exploitation et artisanale et semi-artisanale de l’or sur son territoire, en dépit des multiples résistances dont certaines ont entraîné des morts d’hommes parmi les forces de l’ordre.

    Le Burkina a t il cette capacité à prendre de telle décision, au bénéfice de tous les Burkinabè et au détriment de quelques privilégiés ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai 2022 à 17:17, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue

    On observe toujours les choses se deteriorer, se degrader, se pourrir, s’intumefier et enfin exploser. Et puis on trompette des invitations à dialoguer. Bernard Luther King ne cesse de le dire : "le probleme au Burkina, c’est toujours l’intransigeance des victimes et jamais la sauvegerie des perpetreurs". Un pays d’agriculture, l’agriculture du Pardon et de la Tolerance. et il ne nous reste que l’Autorisation d’exportation.
    A bas Dieu et vive l’universalité d’Esprit.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Programme de certification au métier de consultant et de conseiller d’entreprise : 38 auditeurs mis sur le marché
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés