Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

Accueil > Actualités > Société • • mardi 11 janvier 2022 à 21h59min
Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

Dans un communiqué publié dans l’après-midi de ce mardi 11 janvier 2022, le procureur militaire annonce l’arrestation de huit militaires dans l’affaire de la présumée déstabilisation des institutions de la république dans laquelle le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel Zoungrana est mêlé.

Vos commentaires

  • Le 11 janvier à 19:08, par Vérité Indiscutable En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    Vous êtes des plaisantins.
    C’est vrai que c’est la chose que le peuple même attend le plus. Mais en vous en prenant simplement à ceux qui sont sévères avec votre Rock, vous donnez plus d’astuces à ceux qui vont vraiment le faire pour nous libérer. Quand le vrai Libérateur va surgir, vous ne saurez même pas d’où il sortira et hop, on aura la paix.
    Des incapables que vous êtes, vous qui n’êtes forts que pour enfoncer votre voisin le Mali dans la merde. Nous allons vous faire la peau un à un, vieille gamme de néocolonialistes locaux !

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 22:23, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    Aya ! M’payélé ?

    Le 30 Décembre dernier, à l’occasion de la dernière tribune de Damiss Ouédraogo sur lefaso.net, je disais ceci :

    « P.S. : Considérant d’ailleurs ce passé affligeant, un conseil serait utile au président Kaboré : On vous a obligé à nommer un militaire au gouvernement, soit. Mais rappelez-vous qu’un militaire membre du gouvernement était complice du coup d’état du général Diendéré contre Kafando.

    L’accusation "d’incompétence" et "d’exclusion" ainsi que de "corruption" ont été les prétextes de ce coup d’état, comme de ceux au Mali et de la tentative au Niger. Or, on a beaucoup entendu ces mots ces derniers temps, à se demander si certains ne sabotent pas la lutte contre les djihadistes pour avoir des prétextes...
    Et puis, quand certains qui s’étaient faits discrets retrouvent de la voix, ce n’est pas bon signe...


    Alors pensez donc à la lutte contre le terrorisme mais ne laissez pas votre sécurité et celle des institutions de la république entre les mains des autres ! A bon entendeur... »

    Je crois que les loups commencent à sortir du bois..

    Sauf bien sûr si les gens son tellement frileux qu’ils voient des coups d’états partout, surtout dans les critiques sur la conduite de la lutte anti-terroriste.

    Et dans ce cas là, on risque tous de finir en prison hein, parce si c’est critiques là, walaï on en a beaucoup !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 00:17, par Jj En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    Mr le Francais Rock molle Christian Kagomde, votre presence a la tete de notre Etat est le plus grand desastre de notre Histoire du Burkina. L’humiliation afflige a notre peuple avec votre participation a la declaration de guerre contre le Mali est immorale, honteux de votre part. Et pour courronne ce desastre, on invente des coup d’etat pour etouffer votre cadence. Shame on you. Basta

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 05:54, par HUG En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    On Prut mener des enquetes pour dejouer des coups d etat mais on ne peut pas mener des ensqetes pour dejouer les attaques terroristes..Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 08:37, par séraphin Pierre En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    Question :
    Et si le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel ZOUNGRANA était le Sauveur du Burkina Faso,

    En d’autres termes, ’’Et si le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel ZOUNGRANA était un autre Thomas SANKARA ?

    Réponse : De la prison, il ira directement à la présidence du Faso.

    Moi je ne suis pas politologue. Mais, je suis à 99,999999999% sûr que l’avenir du Burkina Faso n’est pas dans la Mangecratie, pardon, je voulais dire Démocratie.

    - Une Démocratie où la conscience du peuple est achetée avec l’argent du peuple ;
    - Une Démocratie où les gouvernants deviennent multimillionnaires et milliardaires en si peu de temps et construisent des châteaux au pays et hors du pays ET IL N’Y A RIEN ;
    - Une Démocratie où la corruption croit de façon exponentielle ET IL N’Y A RIEN ;
    - Une Démocratie où personne ne peut juger l’autre pour des crimes économiques parce que chacun connaît chacun ET IL N’Y A RIEN ;
    - Une Démocratie de TOUK GILI où les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ET IL N’Y A RIEN ;
    - Une Démocratie où tout se meurt y compris le BURKINDLM ET IL N’Y A RIEN ;
    IL N’ Y AURA JAMAIS UN DEVELOPPEMENT DANS LE VRAI SENS DU TERME MAIS LE DEVELOPPEMENT DE LA MISERE ET DE LA DEPENDANCE.

    Autrefois, j’étais heureux et très fier d’être Burkinabè. Aujourd’hui, j’ai honte que soit écrit Burkinabè quand je dois présenter une pièce à un non burkinabè et POUR CAUSE, le Burkindlm est devenu une coquille vide et les voleurs, détourneurs, menteurs et pilleurs de plus en plus nombreux.

    S’il était possible de les connaître tous et de diviser le FASO en deux et les mettre d’un côté et ramener le peu de vrai Burkinabè qui en reste de l’autre côté, on baptiserait leur côté les WAGDA FASO . Et comme ce qui se ressemble s’assemble, ils se plairont à se voler et à se piller et ça ne nous préoccupera pas. Mais hélas, comment extraire du jus pourri d’un mélange de jus (pourri et non pourri), IL FAUDRA SANS DOUTE UN AUTRE THOMAS SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 09:49, par Gérard Manvu En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    Encore une tentative de tentative de coup d’État . Il me souvient que cinq militaires furent arrêtés avec pour arme à feu une kalachnikov. Devaient-ils tirer à tour de rôle ou certains d’entre eux devaient-ils mettre les projectiles dans des lance-pierres ? Ouagadougou , capitale du cinéma et de la télévision. Kato !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 13:59, par jeunedame seret En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    Coup d’État ou coût d’ébats, tout est jeu de rôles. Un simple show politique pour combler un préjudice de gestion de crise. Comment pouvez vous deviner ce coup et arrêter des noms sans être capable de prévenir une attaque terroriste ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 18:14, par Stalinsky En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    je pense qu’il faut garder son calme et que ces jeunes officiers soient jugés de la même manière comme dans l’affaire Thomas SANKARA.
    Pour les militaires qui veulent devenir Président c’est simple. Quitter l’armée, créer son Parti et compétir pour avoir le Pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 04:23, par Rock Mou Kagomde En réponse à : Tentative présumée de coup d’Etat : Huit militaires interpellés selon le parquet militaire

    R. Mou Kagomde, faut agir, hein. Sinon on dirait que ton fauteuil est en longom. Si tu grouilles pas, ils vont te terrasser une jour et adieu, le RIM, la Salsa, la Beguine, les Whiskayes, les feuilles et les jolies nanas. Faut mougnou hein ! Sinon ca sera le syndrome de PR : President de la Republique peut aussi devenir PR deeh, c’ est-a- dire PRisonnier.
    Faut bosser plus pour donner tort a ceux qui pensent que y a la paresse a Kosyam, que y a la mauvaise gouvernance la- bas et que on couvre les wagda, la- bas pendant que nos enfants meurent au front par manque de nourriture. Heeeebbeeee ! Le pays est tombe bas.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestations à Ouagadougou : Indignation autour de l’incendie de commerces
Ouahigouya : Les forces de l’ordre dispersent une marche
Burkina/Doctorat : La consommation de la noix de cajou réduit des risques de maladies cardiovasculaires, révèle Nomwendé Judith Semporé
Marche du 22 janvier 2022 : Un journaliste blessé à Ouagadougou dans des rassemblements dispersés par les Forces de l’ordre
Ouagadougou : Chaude matinée aux alentours du grand marché, des manifestants résistent
Marche du 22 janvier 2022 : L’union nationale des opérateurs économiques émergeant du Burkina proteste
Burkina Faso : Les associations des promoteurs immobiliers exigent la validation de tous les projets immobiliers et fonciers soumis à l’appréciation du ministère en charge de l’urbanisme
Santé au Burkina : 10 formations sanitaires privées fermées dans la région du Centre-ouest
Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives
Covid-19 au Burkina : Le ministre de la santé convainc l’opposition et vaccine son chef de file
LONAB : Six gagnants se partagent plus de 225 millions de FCFA
Université Pr. Joseph Ki-Zerbo : Le ministre Alkassoum Maïga inaugure deux amphithéâtres
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés